Stimulation vibro-acoustique pour l'évaluation fœtale pendant le travail, en présence d'un tracé de rythme cardiaque fœtal inquiétant

La stimulation vibratoire et sonore peut aider à déterminer comment le bébé se porte au cours du travail, lorsque le rythme cardiaque est potentiellement préoccupant.

On vérifie le rythme cardiaque d'un bébé par intermittence au cours du travail pour essayer d'identifier les éventuels problèmes qui pourraient se produire. Toutefois, des changements dans le rythme cardiaque du bébé ne sont pas toujours le signe que celui-ci rencontre des difficultés. Lorsque le rythme cardiaque est préoccupant, des tests complémentaires peuvent aider à déterminer quels bébés ont besoin d'aide. La stimulation sonore et vibratoire (stimulation vibro-acoustique fœtale) est l'un de ces tests. Lorsque le bébé va bien, il produit une réponse positive, l'absence de réponse étant un signe que le bébé est en difficulté. Les auteurs de la revue n'ont trouvé aucun essai randomisé évaluant la stimulation vibro-acoustique à cet effet. Des recherches supplémentaires seraient utiles.

Conclusions des auteurs: 

Il n'existe actuellement aucun essai contrôlé randomisé portant sur la sécurité et l'innocuité de la stimulation vibro-acoustique utilisée pour évaluer le bien-être fœtal lors du travail en présence d'un tracé cardiotocographique préoccupant. Bien que la stimulation vibro-acoustique ait été proposée comme un simple outil non invasif pour l'évaluation du bien-être fœtal, il n'y a pas suffisamment de preuves issues des essais randomisés pour émettre des recommandations concernant l'utilisation de la stimulation vibro-acoustique utilisée pour évaluer le bien-être fœtal lors du travail en présence d'un tracé cardiotocographique préoccupant.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

La stimulation vibro-acoustique fœtale est une technique simple et non invasive consistant à placer un appareil sur le ventre maternel, dans la zone où se situe la tête du fœtus, et à émettre un son à un niveau pré-déterminé pendant plusieurs secondes. L'hypothèse a été émise que le réflexe de sursaut du fœtus, et l'accélération du rythme cardiaque ou tachycardie passagère qui s'ensuit, sont des signes de bien-être du fœtus. Cette technique a été proposée comme un outil permettant d'évaluer le bien-être fœtal en présence d'un tracé cardiotocographique inquiétant au cours des premier et deuxième stades du travail.

Objectifs: 

Évaluer l'efficacité clinique et l'innocuité de la stimulation vibro-acoustique dans l'évaluation du bien-être fœtal au cours du travail, par rapport à une stimulation simulée ou à l'absence de stimulation chez les femmes enceinte d'un seul enfant présentant un rythme cardiaque fœtal préoccupant.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué une recherche dans le registre des essais cliniques du groupe Cochrane sur la grossesse et la naissance (6 septembre 2012) et les bibliographies de tous les articles trouvés. Nous avons recherché des essais et résumés envoyés à de grands congrès internationaux, mais non publiés, et contacté des experts.

Critères de sélection: 

Tous les essais randomisés publiés et non publiés comparant les résultats d'une stimulation vibro-acoustique chez la mère et chez le fœtus / nouveau-né / nourrisson ont été utilisés pour évaluer l'état du fœtus en présence d'un tracé cardiotocographique préoccupant au cours du travail, par rapport à une stimulation simulée ou à l'absence de stimulation.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs indépendants de la revue ont identifié des essais potentiels en s'appuyant sur la recherche documentaire et ont évalué leur qualité méthodologique et leur éventuelle admissibilité à l'aide d'un formulaire d'extraction de données. Les auteurs des études n'ont pas pu être contactés pour obtenir des informations supplémentaires.

Résultats principaux: 

Les stratégies de recherche ont retenu six études pouvant être considérées pour inclusion. Toutefois, aucune d'entre elles ne remplissait les critères requis pour être incluse dans cette revue.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.