Les interventions qui réduisent le coût du traitement de sevrage tabagique augmentent-elles les taux de sevrage, les tentatives de sevrage ou l'utilisation de traitements de sevrage ?

Cette traduction n'est pas à jour. Veuillez cliquer ici pour voir la dernière version de cette revue en anglais.

Hormis les séances de conseils et la pharmacothérapie, les stratégies telles que les interventions financières pourraient aider les fumeurs à se sevrer.

Nous avons trouvé huit essais portant sur des interventions financières s'adressant aux fumeurs et deux essais s'adressant aux professionnels de santé.

L'offre d’une couverture financière complète (couvrant tous les frais de traitement) aux fumeurs comparée à l'absence d'avantage financier entraîne une augmentation de la proportion de sevrage tabagique, des tentatives de sevrage et de l'utilisation de traitements médicamenteux. Les différences absolues étaient faibles au niveau du taux de sevrage. Néanmoins, les coûts par personne sevrée étaient minimes. Nous n'avons pas trouvé de différence d'effet entre la couverture financière totale et partielle dans l'augmentation de l'utilisation de traitement de sevrage tabagique ou du taux d'abstinence tabagique. Les avantages financiers offerts aux professionnels de santé ont augmenté le recours aux interventions comportementales pour le sevrage tabagique.

Conclusions des auteurs: 

Les interventions financières complètes s'adressant aux fumeurs comparées à l'absence d'intervention financière pourraient augmenter la proportion de sevrage, de tentatives de sevrage et d'utilisation de pharmacothérapie. Bien que les différences absolues fussent faibles, les coûts par personne sevrée supplémentaire étaient minimes. Les qualités méthodologiques des études incluses doivent être prises en compte dans l'interprétation des conclusions.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Nous avons supposé que l'offre d'une assistance financière aux fumeurs essayant d'arrêter, ou le remboursement des professionnels de santé, pouvait entraîner une hausse du taux de tentatives réussies de sevrage.

Objectifs: 

L'objectif principal de cette revue était d'évaluer l'impact de la réduction des coûts concernant l'offre ou l'utilisation de traitement de sevrage tabagique par des interventions financières sur l'abstinence et l'utilisation de traitement de sevrage tabagique.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans le registre spécialisé du groupe Cochrane sur le tabagisme ; le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) numéro 3, 2008 ; MEDLINE (de janvier 1966 à août 2008) et EMBASE (de janvier 1980 à août 2008) pour identifier les essais.

Critères de sélection: 

Nous avons inclus des essais contrôlés randomisés (ECR) et des essais contrôlés portant sur des interventions financières pour les fumeurs, les professionnels de santé ou les deux.

Recueil et analyse des données: 

Trois auteurs ont extrait des données et évalué la qualité des essais inclus, de façon indépendante. Les taux de proportion (RR) étaient calculés pour les études individuelles sur une base d'intention de traiter et une méta-analyse a été effectuée à l'aide d'un modèle à effets aléatoires. Nous avons inclus des évaluations économiques lorsqu'une étude présentait les coûts et les effets de deux alternatives ou plus.

Résultats principaux: 

Nous avons trouvé neuf essais portant sur des interventions financières s'adressant aux fumeurs et deux études s'adressant aux professionnels de santé.

Un effet statistiquement favorable a été observé pour les interventions financières complètes s'adressant aux fumeurs sur l'abstinence continue par rapport à l'absence d'intervention avec un risque relatif (RR) de 4,38 (IC à 95 % 1,94 à 9,87). Un effet important a également été constaté pour les interventions financières complètes comparées à l'absence d'intervention sur le nombre de participants effectuant une tentative de sevrage (RR 1,19 ; IC à 95 % 1,07 à 1,32 ; N = 3). Un effet significatif a été observé pour les interventions financières s'adressant aux professionnels de santé sur l'augmentation de l'utilisation d'interventions comportementales pour le sevrage tabagique (RR 1,33 ; IC à 95 % 1,01 à 1,77). En comparant les avantages complets avec les avantages partiels ou l'absence d'avantage, les coûts par personne sevrée supplémentaire allaient de 260 $ à 1 453 $.

Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.