Interventions visant à prévenir l'hypothermie à la naissance chez les nouveau-nés prématurés et/ou de faible poids de naissance

Cette traduction n'est pas à jour. Veuillez cliquer ici pour voir la dernière version de cette revue en anglais.

La prévention de la baisse de la température corporelle à la naissance chez les nouveau-nés prématurés et de faible poids de naissance peut être importante pour la survie et les résultats à long terme. Les bébés ont besoin d'une aide extérieure pour maintenir leur température corporelle et cutanée, surtout au cours des 12 premières heures de vie. Une température corporelle anormalement basse (hypothermie) est un problème observé partout dans le monde et sous tous les climats chez les nourrissons vulnérables nés prématurément ou présentant un faible poids de naissance. Cette hypothermie peut entraîner de nombreuses maladies et le décès du nouveau-né. Les mesures préventives consistent à réduire la perte de chaleur et/ou apporter une chaleur supplémentaire à l'aide de sources externes. Parmi ces mesures préventives, on a souvent recours à une salle d'accouchement chauffée ; un séchage immédiat du nouveau-né, en particulier de la tête ; l'enveloppement dans des couvertures sèches préchauffées qui couvrent la tête ; un préchauffage des surfaces et une élimination des courants d'air. Sept études portant sur 391 nourrissons faisant l'objet de mesures préventives supplémentaires dans les 10 premières minutes de vie pour prévenir les problèmes d'hypothermie ont été identifiées. Les résultats montraient que les enveloppes ou sacs en plastique spéciaux, les bonnets en plastique, les matelas chauffants et le contact corporel avec la mère maintenaient les nourrissons plus au chaud que les mesures préventives de routine. Ces conclusions présentaient des limitations caractérisées par des effectifs et un nombre d'études limités ; la variabilité des méthodes et des définitions de la température corporelle normale et des soins de routine ; et l'utilisation de différents matériaux. Bien que cette revue confirme l'efficacité de certaines de ces mesures pour prévenir l'hypothermie, on ignore encore les conséquences à long terme de ces interventions et les auteurs recommandent des recherches supplémentaires.

Conclusions des auteurs: 

Les enveloppes ou sacs en plastique, les bonnets en plastique, le CC et les matelas Transwarmer maintiennent tous les nouveau-nés prématurés plus au chaud, ce qui entraîne des températures plus élevées lors de l'admission en unité néonatale et moins d'hypothermie. Néanmoins, l'effectif réduit, le nombre d'études limité et l'absence de suivi à long terme ne permettent pas d'émettre de recommandations définitives pour la pratique clinique.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Même en respectant les protocoles thermiques de routine en salle d'accouchement, il est difficile de maintenir au chaud les nouveau-nés prématurés vulnérables.

Objectifs: 

Évaluer l'efficacité et l'innocuité des interventions visant à prévenir l'hypothermie chez les nouveau-nés prématurés et/ou de faible poids de naissance mises en œuvre en salle d'accouchement dans les 10 minutes suivant la naissance par rapport aux soins thermiques de routine.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons utilisé la stratégie de recherche documentaire standard du groupe de revue Cochrane sur la néonatologie (CNRG). Cette revue a été mise à jour en octobre 2009.

Critères de sélection: 

Les essais randomisés ou quasi-randomisés évaluant une intervention spécifiquement conçue pour prévenir l'hypothermie (hors soins thermiques de routine) mise en œuvre en salle d'accouchement dans les 10 minutes suivant la naissance chez des nourrissons de moins de 37 semaines d'âge gestationnel ou de poids de naissance ≤ 2 500 g.

Recueil et analyse des données: 

Nous avons utilisé les méthodes du CNRG pour le recueil et l'analyse des données.

Résultats principaux: 

1) Prévention de la perte de chaleur [5 études ; enveloppe ou sac en plastique (3), bonnet en plastique (1), bonnet de type stockinette (1)] :

Les enveloppes ou sacs en plastique étaient efficaces pour réduire la perte de chaleur chez les nourrissons de moins de 28 semaines d'âge gestationnel (4 études, n = 223 ; DMP de 0,68°C ; IC à 95 %, entre 0,45 et 0,91), mais pas chez les nourrissons de 28 à 31 semaines d'âge gestationnel. Les bonnets en plastique étaient efficaces pour réduire la perte de chaleur chez les nourrissons de moins de 29 semaines d'âge gestationnel (1 étude, n = 64 ; DM de 0,80°C ; IC À 95% ENTRE 0,41 ET 1,19). Les preuves sont insuffisantes pour suggérer que les enveloppes ou les bonnets en plastique réduisent le risque de décès pendant le séjour à l'hôpital. Aucune preuve de différence significative entre les enveloppes/sacs en plastique et les bonnets en plastique n'était observée concernant d'autres résultats cliniques. Les bonnets de type stockinette n'étaient pas efficaces pour réduire la perte de chaleur.

2) Sources de chaleur externes [2 études ; contact corporel (1), matelas Transwarmer (1)] :

Le contact corporel (CC) s'avérait plus efficace que les soins conventionnels en couveuse pour réduire le risque d'hypothermie chez les nourrissons (1 étude, n = 31 ; RR 0,09 ; IC à 95% entre 0,01 et 0,64). Le matelas transwarmer a réduit l'incidence de l'hypothermie dans l'admission de nourrissons TFPN en UNSI (1 étude, n = 24 ; RR 0,30 ; IC à 95% entre 0,11 et 0,83).

Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.