La thermothérapie est un traitement efficace pour soulager les symptômes urinaires et les problèmes de débit urinaire provoqués par une prostate volumineuse

L'hyperplasie bénigne de la prostate (HBP) peut conduire à des troubles urinaires gênants, en particulier chez les hommes âgés. La résection transurétrale de la prostate (RTUP) est considérée comme le traitement définitif de la HBP. Cependant, la RTUP est associée à des complications. Par conséquent, des techniques moins invasives ont été développées. Celles-ci comprennent la thermothérapie par micro-ondes qui applique de l'énergie (chaleur) pour réduire les tissus volumineux de la prostate. Nous avons découvert que la thermothérapie par micro-ondes était une option thérapeutique relativement sûre et efficace. La thermothérapie par micro-ondes peut être pratiquée en ambulatoire et présente des effets secondaires moins nombreux et moins graves que la RTUP. Cependant, la RTUP a donné de plus grandes améliorations des symptômes urinaires et du débit urinaire et moins d'hommes ont nécessité une reprise du traitement. Des études supplémentaires doivent être réalisées pour déterminer les critères d'évaluation à long terme de la thermothérapie par micro-ondes et identifier les dispositifs de thermothérapie par micro-ondes et les réglages d'énergie le plus efficaces.

Conclusions des auteurs: 

Les techniques de thermothérapie par micro-ondes sont des alternatives efficaces à la RTUP et aux alpha-bloquants pour traiter la HBP symptomatique chez les hommes sans antécédents de rétention urinaire ou n'ayant pas subi de procédures prostatiques antérieures et ayant un volume de prostate de 30 à 100 mL. Cependant, la RTUP a donné des plus grandes améliorations du score de symptômes et du débit urinaire et a réduit la nécessité de traitements ultérieurs de la HBP comparé à la TMTU. La petite taille des échantillons et les différences de plan d'étude limitent les comparaisons entre les dispositifs de conception et de niveaux d'énergie différents. Les effets de la durée des symptômes, des caractéristiques des patients ou du volume de la prostate sur la réponse au traitement sont inconnus.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

La résection transurétrale de la prostate (RTUP) est le traitement de référence pour soulager les symptômes urinaires et améliorer le débit urinaire chez les hommes souffrant d'une hyperplasie bénigne de la prostate (HBP). Cependant, la morbidité de la RTUP avoisine les 20 % et des techniques moins invasives ont été développées pour traiter la HBP. Les données préliminaires suggèrent que la thermothérapie par micro-ondes, qui fournit une énergie par micro-ondes pour produire une nécrose par coagulation des tissus de la prostate, est un traitement sûr, efficace, pour la HBP.

Objectifs: 

Évaluer l'efficacité thérapeutique et l'innocuité des techniques de thermothérapie par micro-ondes pour traiter les hommes souffrant d'une obstruction bénigne de la prostate symptomatique.

La stratégie de recherche documentaire: 

Des essais contrôlés randomisés ont été identifiés à partir de recherches dans The Cochrane Library, MEDLINE, EMBASE, les bibliographies d'articles trouvés, les revues, les rapports techniques, et en contactant des investigateurs experts concernés et des fabricants de micro-ondes.

Critères de sélection: 

Tous les essais contrôlés randomisés évaluant la thermothérapie par micro-ondes transurétrales (TMTU) pour les hommes souffrant d'une HBP symptomatique ont été éligibles pour cette revue. Les groupes de comparaison pouvaient comprendre la résection transurétrale de la prostate, des techniques de prostatectomie mini-invasives, de fausses procédures de thermothérapie et des médicaments. Les critères de jugement comprenaient les symptômes urinaires, la fonction urinaire, le volume de la prostate, la mortalité, la morbidité et la reprise du traitement. Deux auteurs de la revue ont identifié de façon indépendante des résumés potentiellement pertinents, puis ont évalué les articles complets en vue de leur inclusion.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de la revue ont extrait de façon indépendante le plan d'étude, les caractéristiques initiales et les données relatives aux critères de jugement, puis ont évalué la qualité méthodologique au moyen d'un formulaire standard. Nous avons tenté d'obtenir les données manquantes auprès des auteurs ou des commanditaires, ou des deux.

Résultats principaux: 

Dans cette mise à jour, nous n'avons découvert aucune nouvelle comparaison randomisée de la TMTU qui fournissait des données évaluables sur l'efficacité. Quinze études, portant sur 1 585 patients, ont répondu aux critères d'inclusion, à savoir six comparaisons de la thermothérapie par micro-ondes à la RTUP, huit comparaisons à de fausses procédures de thermothérapie et une comparaison à un alpha-bloquant. La durée des études allait de 3 à 60 mois. L'âge moyen des participants était de 66,8 ans et les scores des symptômes et les débits urinaires initiaux, qui n'étaient pas différents selon les groupes de traitement, ont démontré des symptômes des voies urinaires inférieures modérément graves. Les scores de symptômes urinaires moyens combinés ont diminué de 65 % avec la TMTU et de 77 % avec la RTUP. La différence moyenne pondérée (DMP) avec intervalle de confiance (IC) à 95 % pour le score international symptomatique de la prostate (IPSS) a été de -1,00 (IC à 95 % -2,03 à -0,03), en faveur de la RTUP. Le débit urinaire maximal moyen combiné a augmenté de 70 % avec la TMTU et de 119 % avec la RTUP. La DMP pour le débit urinaire maximal a été de 5,08 mL/s (IC à 95 % 3,88 à 6,28 mL/s), en faveur de la RTUP. Comparé à la RTUP, la TMTU a été associée à une diminution des risques d'éjaculation rétrograde, de traitement de strictions, d'hématurie, de transfusions sanguines et de syndrome de résection transurétrale, mais à des risques accrus de dysurie, de rétention urinaire et de reprise du traitement en raison de symptômes de HBP. La thermothérapie par micro-ondes a amélioré les scores IPSS des symptômes (DMP -5,15, IC à 95 % -4,26 à -6,04) et le débit urinaire maximal (DMP 2,01 mL/s, IC à 95 % 0,85 à 3,16) comparé aux fausses procédures. La thermothérapie par micro-ondes a également amélioré les scores IPSS des symptômes (DMP -4,20, IC à 95 % -3,15 à -5,25) et le débit urinaire maximal (DMP 2,30 mL/s, IC à 95 % 1,47 à 3,13) dans la comparaison avec les alpha-bloquants. Aucune étude n'a évalué les effets de la durée des symptômes, des caractéristiques des patients, des taux d'antigène prostatique spécifique ou du volume de la prostate sur la réponse au traitement.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.