Suppositoires, lavements ou mousse à base de 5-ASA pour l'induction d'une rémission dans la colite ulcéreuse

La colite ulcéreuse (CU) est une maladie chronique qui se caractérise par une inflammation de la surface interne du gros intestin. Lorsque la CU n'affecte que la dernière portion de l'intestin (CU distale), les médicaments peuvent être administrés par voie rectale. L'acide 5-aminosalicylique (5-ASA) est couramment utilisé dans le traitement de la CU active légère à modérée. Une revue de la littérature a été effectuée afin de déterminer l'efficacité du 5-ASA rectal (ex. : lavements, suppositoires ou mousse) dans le traitement de la CU distale. Trente-huit études remplissaient les critères d'inclusion de la revue. Les résultats combinés de ces études montrent que le 5-ASA rectal est supérieur à un placebo (suppositoires, lavements ou mousse sans principe actif) pour améliorer les symptômes, l'apparence de la surface intestinale à la coloscopie et l'apparence des biopsies de l'intestin examinées au microscope. Le 5-ASA rectal est également supérieur aux stéroïdes rectaux pour améliorer les symptômes. Les effets secondaires étaient généralement légers et se caractérisaient par des douleurs abdominales ou une distension, des nausées et une gêne ou une irritation anale. Sur la base de ces résultats, le 5-ASA rectal devrait être utilisé en traitement de première intention chez les patients atteints de CU distale active légère à modérée.

Conclusions des auteurs: 

Le 5-ASA rectal devrait être considéré comme un traitement de première intention chez les patients atteints de CU distale active légère à modérée. La dose totale quotidienne et la fréquence d'administration optimale du 5-ASA restent à déterminer. Les futures recherches devront définir les différences en termes d'efficacité chez des sous-groupes de patients sur la base de la marge proximale et de l'activité de la maladie. Une normalisation consensuelle des mesures de résultats utilisées dans les essais cliniques examinant la colite ulcéreuse est nécessaire dans les meilleurs délais.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Les 5-aminosalicylates (5-ASA) sont considérés comme un traitement de première intention permettant d'induire et de maintenir la rémission dans la colite ulcéreuse (CU) active légère à modérée. Lorsque l'inflammation est limitée au côlon distal, le 5-ASA peut également être administré par voie rectale sous forme de suppositoire, de lavement ou de mousse.

Objectifs: 

Une revue systématique a été effectuée afin d'évaluer l'efficacité du 5-ASA rectal dans le traitement de la CU distale active.

La stratégie de recherche documentaire: 

Les recherches électroniques dans la base de données MEDLINE (1966-2008), le registre Cochrane central des essais contrôlés et le registre spécialisé des essais du groupe Cochrane sur les MII/TFI ont été complétées par des recherches manuelles dans les références bibliographiques et les actes de conférence.

Critères de sélection: 

Les essais randomisés comparant du 5-ASA rectal à un placebo ou un autre traitement actif étaient éligibles dans la revue. Les essais éligibles recrutaient des patients présentant une marge distale se trouvant à moins de 60 cm du bord anal ou distale par rapport à l'angle gauche du côlon. Les essais recrutant des sujets âgés de moins de 12 ans ont été exclus.

Recueil et analyse des données: 

L'éligibilité a été évaluée par trois auteurs. Les données ont été extraites par deux auteurs à l'aide de formulaires standardisés. Les rapports des cotes combinés (RCC) pour l'induction d'une amélioration et d'une rémission sur la base de critères symptomatiques, endoscopiques et histologiques ont été calculés en intention de traiter. Des modèles à effets fixes ont été utilisés en l'absence d'hétérogénéité au sein des groupes (P < 0,10), et des modèles à effets aléatoires en cas d'hétérogénéité. Toutes les analyses statistiques ont été effectuées à l'aide de RevMan 5. Lorsque des données suffisantes étaient disponibles, des analyses en sous-groupe ont été effectuées pour évaluer l'étendue de la maladie, la dose totale quotidienne de 5-ASA, la formulation de 5-ASA (lavement, suppositoire ou mousse) et le type d'intervention témoin (placebo ou autre traitement actif).

Résultats principaux: 

Trente-huit études remplissaient les critères d'inclusion. Le 5-ASA rectal était supérieur au placebo pour induire une amélioration et une rémission symptomatiques, endoscopiques et histologiques, avec un RCC de 8,87 pour l'amélioration symptomatique (8 essais, IC à 95 % : entre 5,30 et 14,83 ; P < 0,00001), de 11,18 pour l'amélioration endoscopique (5 essais, IC à 95 %, entre 5,99 et 20,88 ; P < 0,00001), de 7,69 pour l'amélioration histologique (6 essais, IC à 95 %, entre 3,26 et 18,12 ; P < 0,00001), de 8,30 pour la rémission symptomatique (8 essais, IC à 95 %, entre 4,28 et 16,12 ; P < 0,00001), de 5,31 pour la rémission endoscopique (7 essais, IC à 95 %, entre 3,15 et 8,92 ; P < 0,00001) et de 6,28 pour la rémission histologique (5 essais, IC à 95 %, entre 2,74 et 14,40 ; P < 0,0001). Le 5-ASA rectal était supérieur aux corticostéroïdes rectaux pour induire une amélioration et une rémission symptomatiques, avec un RCC de 1,56 (6 essais, IC à 95 %, entre 1,15 et 2,11 ; P = 0,004) et 1,65 (6 essais, IC à 95 %, entre 1,11 et 2,45 ; P = 0,01), respectivement. Le 5-ASA rectal n'était pas supérieur au 5-ASA oral en termes d'amélioration symptomatique (RCC de 2,25 ; IC à 95 %, entre 0,53 et 19,54 ; P = 0,27). La dose totale quotidienne et la formulation de 5-ASA n'affectaient pas la réponse au traitement.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.