Traitement d'entretien avec des inhibiteurs des canaux calciques pour prévenir l’accouchement prématuré après un antécédent de menace d’accouchement prématuré

Cette traduction n'est pas à jour. Veuillez cliquer ici pour voir la dernière version de cette revue en anglais.

Le rôle du traitement d'entretien avec des inhibiteurs des canaux calciques pour prévenir un accouchement prématuré n'est pas clairement établi.

Les nourrissons prématurés risquent de ne pas survivre ou d’avoir de graves séquelles à long terme si toutefois ils survivent. Après l’administration d'autres médicaments pour tenter d'arrêter un travail précoce, il est possible d’utiliser des inhibiteurs des canaux calciques pour prévenir l’apparition de nouvelles contractions précoces. Cette revue n'a pas montré que les inhibiteurs des canaux calciques (utilisés de cette manière) aient contribué à prévenir l'accouchement prématuré, mais ceci reposait sur une seule étude, qui ne s’intéressait pas au développement ultérieur des nourrissons.

Conclusions des auteurs: 

Le rôle du traitement d'entretien avec des inhibiteurs des canaux calciques pour prévenir un accouchement prématuré n'est pas clairement établi. Des essais randomisés bien conçus de taille suffisante avec des résultats pertinents sont nécessaires.

[Remarque : Les quatre citations dans la section en attente de classification de la revue sont susceptibles de modifier les conclusions de la revue, lorsqu'elles auront été évaluées.]

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Le traitement d'entretien avec des inhibiteurs des canaux calciques est l'un des types de traitement tocolytiques utilisé après un épisode de menace d'accouchement prématuré (et habituellement pris en charge par un traitement tocolytique initial) afin d’essayer de prévenir l'apparition de nouvelles contractions prématurées.

Objectifs: 

Évaluer les effets des inhibiteurs des canaux calciques comme traitement d'entretien pour prévenir un accouchement prématuré après un antécédent de menace d’accouchement prématuré.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans le registre des essais du groupe Cochrane sur la grossesse et la naissance (31 mars 2004), MEDLINE (de 1966 à mars 2004) et DARE (juin 2003). Nous avons mis à jour les recherches effectuées dans le registre des essais cliniques du groupe Cochrane sur la grossesse et l'accouchement le 01 octobre 2009 et nous avons ajouté les résultats à la section en attente de classification.

Critères de sélection: 

Essais cliniques randomisés des inhibiteurs des canaux calciques utilisés comme traitement d'entretien pour prévenir l'accouchement prématuré après un antécédent de menace d’accouchement prématuré, comparativement à un traitement médicamenteux alternatif, un placebo ou à l'absence de traitement.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de la revue ont appliqué, de manière indépendante, les critères de sélection, extrait les données de l’étude incluse et évalué la qualité de l’étude.

Résultats principaux: 

Un essai portant sur 74 femmes a été inclus. Aucune différence en termes d'incidence des accouchements prématurés n’a été observée après comparaison du traitement d'entretien par un inhibiteur des canaux calciques (nifédipine) à l'absence de traitement. Vingt-cinq femmes sur 37 dans chaque groupe ont accouché avant 37 semaines (risque relatif = 1,00, intervalle de confiance (IC) à 95 % 0,73 à 1,37). L’essai n'a signalé aucune mortinaissance ni aucun décès néonatal avant la sortie de l’établissement de santé. Le suivi neurologique des nourrissons n'a pas été traité.

Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.