Comparé aux pacemakers ventriculaires simple-chambre, les pacemakers double-chambre pourraient réduire les incidences de complications chez les personnes souffrant de la maladie sinusale et de bloc auriculo-ventriculaire.

La maladie sinusale et le bloc auriculo-ventriculaire sont les deux raisons principales de l'implantation de pacemakers chez les patients. Les deux impliquent des battements du cœur anormalement lents. Les pacemakers remplacent ou contrôlent l'activité électrique du cœur. Les pacemakers simple-chambre travaillent sur l'une des chambres (sections) du cœur, alors que les pacemakers double-chambres, qui sont plus chers, travaillent sur les deux simultanément. La revue d'essais a trouvé que les pacemakers double-chambres avaient tendance à prévenir de plus de problèmes cardiaques que les pacemakers ventriculaires simple-chambre. L'impact sur la qualité de vie générale des patients est incertain. La revue n'a pas évalué les bénéfices relatifs ou les risques opératoires de changement vers un pacemaker double-chambres.

Conclusions des auteurs: 

Cette revue montre une tendance vers une plus grande efficacité avec la stimulation double-chambre comparée à la stimulation ventriculaire simple-chambre, ce qui conforte les recommandations actuelles du British Pacing and Electrophysiology Group concernant le bloc auriculo-ventriculaire. Des preuves issues d'essais contrôlés randomisés supplémentaires en cours dans ce domaine étofferont le débat.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

La stimulation cardiaque double-chambre ou la stimulation auriculaire simple-chambre (stimulation physiologique) est considérée comme étant avantageuse par rapport à la stimulation ventriculaire simple-chambre car elle ressemble davantage à la physiologie cardiaque en conservant la synchronisation auriculo-ventriculaire du nœud sinusal, ce qui par la suite, pourrait réduire la morbidité et la mortalité cardio-vasculaire et contribuer à la survie du patient et à sa qualité de vie. Cependant, une proportion importante des pacemakers actuellement implantés sont des pacemakers ventriculaires simple-chambre.

Objectifs: 

Le but de cette revue était d'évaluer l'efficacité clinique à court terme et à long terme des pacemakers double-chambre, par rapport aux pacemakers ventriculaires simple-chambre chez les adultes souffrant de bloc AV, de la maladie sinusale ou des deux à la fois. Un autre objectif était d'évaluer séparément les différences potentielles dans l'efficacité de la stimulation double chambre et de la stimulation auriculaire simple chambre. L'efficacité clinique de la stimulation auriculaire simple-chambre par rapport à la stimulation ventriculaire simple-chambre n'a pas été examinée.

Stratégie de recherche documentaire: 

Le registre d’essais cliniques Cochrane (Librairie Cochrane, 3ème Édition, 2002), MEDLINE (1966 à 2002), EMBASE (1980 à 2002) et l'index de référence bibliographique scientifique (1980 à 2002) ont été examinés le 19 août 2002. Les listes de références bibliographiques et de site Internet ont été vérifiées et les chercheurs dans ce domaine ont été contactés.

Critères de sélection: 

Des essais randomisés contrôlés en groupe parallèles ou croisés d'une durée d'au moins 48 heures, qui ont comparé la stimulation double chambre et la stimulation ventriculaire simple-chambre, et qui ont recherché la morbidité et la mortalité cardiovasculaire, la qualité de vie du patient, les capacités d'exercices physique et les taux de complication.

Recueil et analyse des données: 

Les données ont été extraites sur des formulaires d'extractions de données préétablis. L'évaluation de la qualité a été établie en utilisant une liste de vérification, avec des extraits de données de qualité, extraits indépendamment par un second évaluateur. Lorsque les données pertinentes étaient disponibles, la méta-analyse a été exécutée. Lorsque la méta-analyse n'était pas possible, le nombre d'études montrant une direction d'effets et une signification statistique positive, neutre ou négative a seulement été décompté.

Résultats principaux: 

Cinq essais randomisés contrôlés et 26 essais croisés ont été identifiés. La qualité du rapport était pauvre. Les données mises en commun des études parallèles montre une préférence statistiquement non-significative pour la stimulation physiologique (au départ la stimulation double-chambre) pour la prévention des AVC, des crises cardiaques et de la mortalité et un effet bénéfique statistiquement significatif en ce qui concerne la fibrillation auriculaire (rapport des cotes (RC) de 0,79, avec IC à 95% entre 0,68 et 0,93). Les deux études parallèles et groupées favorisent la stimulation double-chambre en rapport au syndrome du pacemaker (parallèle : RC Péto 0,11 (IC à 95% entre 0,08 et 0,14); croisé : différence moyenne standardisée (DMS) -0,74, IC à 95 % de 0,95 à -0,52). Les données des études croisées montrent une tendance statistiquement significative vers la stimulation double-chambre comme étant plus favorable à l'activité physique (DMS -0,24, IC à 95% de -0,03 à -0,45). Aucune étude individuelle n'a rapporté de résultats significativement plus favorables avec la stimulation ventriculaire simple-chambre.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.