Pénicilline intramusculaire pour prévenir l'infection streptococcique du groupe B à début précoce chez les nouveau-nés

Les preuves sont insuffisantes pour déterminer si l'administration systématique d'antibiotiques aux nouveau-nés permet de réduire l'infection streptococcique du groupe B au cours de la première semaine de vie. Le Streptocoque du groupe B (SGB) est une bactérie courante qui peut être transmise par la mère au nouveau-né et peut provoquer une infection au cours de la première semaine de vie (infection néonatale à streptocoques du groupe B à début précoce ou ISGBDP). Quoique rare (environ 1 cas pour 1 000 naissances), il s'agit de la cause d'infection grave la plus courante chez les nouveau-nés. À l'heure actuelle, la prise en charge classique visant à réduire le risque d'infection consiste à administrer des antibiotiques aux femmes à haut risque pendant le travail et à examiner attentivement le bébé afin de détecter tout signe d'infection. Il a été suggéré que l'administration systématique d'une injection de pénicilline aux nouveau-nés immédiatement après la naissance pourrait également permettre de prévenir l'infection. Cette revue portait sur un seul essai et n'a pas identifié suffisamment de données pour déterminer si l'administration de pénicilline intramusculaire aux nouveau-nés devrait être utilisée dans la prévention de l'infection. Des essais de bonne qualité sont nécessaires.

Conclusions des auteurs: 

Aucun autre critère de jugement n'a pu être évalué.Ce résultat contredit les conclusions de plusieurs essais non randomisés à plus grande échelle. Des explications ont été proposées. Cette intervention devrait être testée en tant qu'élément intégré aux stratégies de prévention existantes couramment utilisées.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

L'infection à streptocoques du groupe B à début précoce (ISGBDP) est la cause d'infection grave la plus fréquente au cours de la période néonatale. À l'heure actuelle, les stratégies de prévention de l'ISGBDP consistent à administrer une antibiothérapie prophylactique à la mère afin de prévenir la transmission du SGB au nouveau-né. Des études observationnelles ont suggéré que l'administration de pénicilline intramusculaire au nouveau-né immédiatement après la naissance pourrait être efficace pour réduire l'incidence de l'ISGBDP.

Objectifs: 

Déterminer si l'administration de pénicilline intramusculaire aux nouveau-nés dès la naissance est sûre et efficace pour prévenir la morbidité et la mortalité associées à l'ISGBDP.

La stratégie de recherche documentaire: 

La stratégie de recherche documentaire standard du groupe de revue sur la néonatologie a été utilisée. Cela inclut notamment des recherches dans les bases de données électroniques : Oxford Database of Perinatal Trials, registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL, Bibliothèque Cochrane, numéro 1, 2004) et MEDLINE (1966 - décembre 2003) ; ainsi que l'examen des revues précédentes, y compris les références croisées, des contacts avec des experts et des recherches manuelles dans des publications de langue anglaise ainsi que les actes de congrès et de symposium publiés dans Pediatric Research.

Critères de sélection: 

Les essais randomisés portant sur l'administration prophylactique de pénicilline intramusculaire dans l'ISGBDP dans les quatre heures suivant la naissance.

Les critères de jugement examinés étaient l'ISGBDP, la mortalité néonatale, l'ISGB à début tardif, la sepsie néonatale et d'autres critères de jugement secondaires, tels que le statut de développement neurologique et la durée de séjour à l'hôpital.

Recueil et analyse des données: 

La recherche et l'évaluation des essais à inclure, l'évaluation de la qualité et l'extraction des données ont été effectuées par les évaluateurs de manière indépendante. Aucune méta-analyse n'a pu être effectuée car les données incluses dans cette revue provenaient d'un seul essai. Les données ont été analysées à l'aide du risque relatif (RR), avec des intervalles de confiance (IC) à 95 %.

Résultats principaux: 

Un essai contrôlé randomisé a été inclus dans cette revue. Dans cet essai portant sur 1 187 nourrissons de poids de naissance compris entre 501 et 2 000 grammes, aucune différence significative n'était observée concernant les critères de jugement de l'ISGBDP (RR de 0,73 ; IC à 95 %, entre 0,32 et 1,62), ou de la mortalité néonatale (RR de 0,78 ; IC à 95% entre 0,55 et 1,11). Aucun autre critère de jugement n'a pu être évalué.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.