Médicaments antifongiques oraux pour traiter le pied d'athlète (tinea pedis).

Cette traduction n'est pas à jour. Veuillez cliquer ici pour voir la dernière version de cette revue en anglais.

Le pied d'athlète (tinea pedis) est une infection fungique des pieds qui se propage facilement et dont il est difficile de se défaire. Cette revue a comparé différents médicaments antifongiques oraux et a déterminé que la terbinafine et l'itraconazole étaient tous deux bien plus efficaces que le placebo. La terbinafine agit plus rapidement est plus efficace que la griséofulvine, mais son coût est plus élevé. Les essais portant sur d'autres médicaments n'étaient pas suffisamment grands pour montrer des différences entre eux. Tous les médicaments ont entraîné des effets secondaires ; les effets gastro-intestinaux étant les plus courants. Des recherches complémentaires sont nécessaires pour déterminer la rentabilité de différentes approches de traitement.

Conclusions des auteurs: 

Les preuves suggèrent que la terbinafine est plus efficace que la griséofulvine et que la terbinafine et l'itraconazole sont plus efficaces que l'absence de traitement.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Environ 15% de la population est atteinte d’infections fungiques des pieds (tinea pedis ou pied d'athlète). Alors qu'il existe de nombreuses présentations cliniques du pied d'athlète, les plus communes sont entre les orteils (interdigital) et sur la plante du pied, les talons et les côtés du pied (plantaire), que l'on connaît également sous le nom de pied mocassin. Une fois attrapée, l'infection peut se propager vers d'autres sites comme les ongles, ce qui peut être une source de réinfection. Un traitement oral est généralement administré pour les affections chroniques ou lorsque le traitement topique a échoué.

Objectifs: 

Évaluer les effets et les coûts de traitements oraux contre les infections fungiques cutanées du pied (tinea pedis).

Stratégie de recherche documentaire: 

Des essais contrôlés randomisés ont été identifiés dans MEDLINE, EMBASE et CINAHL depuis le début de ces bases de données et jusqu'en janvier 2000. Nous avons également consulté le registre Cochrane des essais contrôlés (Cochrane Library, numéro 1, 2000), Science Citation Index, BIOSIS, CAB-Health, Health star et Economic. Nous avons examiné les bibliographies, des journaux de podologie et pris contact avec l'industrie pharmaceutique et des écoles de podologie.

Critères de sélection: 

Essais contrôlés randomisés incluant des participants atteints de tinea pedis diagnostiqué cliniquement, confirmé par microscopie et culture positive à dermatophytes.

Recueil et analyse des données: 

La sélection des études a été réalisée par deux auteurs indépendants. L'évaluation de la qualité méthodologique et le recueil des données ont également été réalisés par deux auteurs indépendants.

Résultats principaux: 

Douze essais portant sur 700 patients ont été inclus. Les deux essais comparant la terbinafine et la griséofulvine donnaient une différence de risque combinée de 52% (IC à 95% entre 33% et 71%) en faveur de la terbinafine en termes de capacité à guérir l'infection. Aucune différence significative n'a été détectée entre la terbinafine et l'itraconazole ; le fluconazole et l'itraconazole et le ketoconazole ; ou entre la griséofulvine et le kétoconazole. Les essais étaient cependant de petite taille en général. Deux essais ont montré que la terbinafine et l'itraconazole étaient plus efficaces que le placebo. Des effets indésirables ont été rapportés pour tous les médicaments ; les effets les plus courants étant d'ordre gastro-intestinal.

Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.