Massage par friction transversale profonde pour le traitement de la tendinite

Cette traduction n'est pas à jour. Veuillez cliquer ici pour voir la dernière version de cette revue en anglais.

Cette étude est une revue systématique de deux essais cliniques randomisés (ECR) sur l'efficacité du massage par friction transversale profonde en tant que traitement de la tendinite. Ces ECR n'ont montré aucun bénéfice du massage par friction transversale profonde associé à des modalités de physiothérapie concurrentes, par rapport à un groupe témoin suivant les mêmes modalités de physiothérapie mais sans le massage par friction transversale profonde, ou par rapport à d'autres traitements actifs comme la photophorèse ou le traitement par ultrasons associé à une pommade placebo, pour les résultats suivants : soulagement de la douleur du syndrome de la bandelette ilio-tibiale chez des coureurs, soulagement de la douleur, amélioration du statut fonctionnel et augmentation de la force de préhension impliquée dans la tendinite du muscle extenseur radial du carpe. Ces conclusions sont limitées par le manque d'études disponibles, l'utilisation d'échelles subjectives non homologuées pour mesurer la douleur, l'association de différentes modalités de physiothérapies et la faible taille des échantillons des ECR inclus dans cette revue systématique.

Conclusions des auteurs: 

Le MFTP associé à d'autres modalités de physiothérapie n'a pas présenté de bénéfice cohérent sur le contrôle de la douleur ou l'amélioration de la force de préhension et du statut fonctionnel chez les patients atteints du SBIT ou chez les patients atteints d'ECRT. Ces conclusions sont limitées par la taille réduite des échantillons des ECR inclus. Aucune conclusion ne peut être tirée concernant l'utilisation ou la non utilisation du MFTP pour le traitement du SBIT. D'autres essais, utilisant des méthodes spécifiques au SBIT et des échantillons d'une taille adéquate sont nécessaires pour pouvoir tirer des conclusions concernant l'effet spécifique du MFTP sur la tendinite.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Le massage par friction transversale profonde (MFTP) est l'une des interventions de physiothérapie proposées pour la prise en charge de la douleur due à la tendinite.

Objectifs: 

Évaluer l'efficacité du MFTP pour traiter la tendinite.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons consulté MEDLINE, EMBASE, HealthSTAR, Sports Discus, CINAHL, le registre Cochrane des essais contrôlés, PEDro, le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les troubles musculo-squelettiques et le champ Cochrane des traitements physiques et connexes jusqu'à la fin du mois de juin 2002. La liste de références des essais et des experts du domaine ont également été consultés en vue de trouver des études supplémentaires.

Critères de sélection: 

Tous les essais contrôlés randomisés (ECR) et tous les essais cliniques comparatifs (ECC) comparant le traitement par ultrasons ou une autre intervention active chez des patients atteints de tendinite de tout type, comme le syndrome de la bandelette ilio-tibiale et la tendinite du muscle extenseur radial du carpe (c'est à dire tennis elbow ou épicondylite latérale ou épicondylalgie du coude), ont été sélectionnés.

Recueil et analyse des données: 

Les études à inclure ont été choisies par deux évaluateurs sur la base des critères d’inclusion et d’exclusion (LB, VR). Les données ont été résumées de manière indépendante par deux évaluateurs (VR, LB). Elles ont ensuite été vérifiées par un troisième évaluateur (BS) à l’aide d’un formulaire prédéfini du Groupe de revue Cochrane sur les troubles musculo-squelettiques.

La qualité méthodologique des ECR et des ECC a été évaluée de manière indépendante par les deux évaluateurs à l’aide d’une check-list homologuée. L’analyse combinée a été réalisée selon les différences moyennes pondérées (DMP) pour les résultats continus.

Résultats principaux: 

Un ECR incluait des patients atteints du SBIT. Le MFTP associé à du repos, des exercices d'étirement, la cryothérapie et un traitement par ultrasons a été comparé à un groupe témoin (repos, exercices d'étirement, cryothérapie et traitement par ultrasons uniquement). L'essai n'a mis en évidence aucune différence statistique dans les trois types de soulagement de la douleur mesurés après quatre séances consécutives de MFTP associé à d'autres modalités de physiothérapies chez les coureurs. Une différence cliniquement importante du pourcentage relatif a été rapportée pour la douleur pendant la course (22%). Un ECR sur l'ECRT n'a mis en évidence aucune différence statistique du soulagement de la douleur, de la force de préhension et des trois types de statuts fonctionnels mesurés après 9 séances consécutives pendant 5 semaines de MFTP, par rapport à d'autres modalités de physiothérapie.

Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.