Lavage pulmonaire dans le syndrome d'aspiration du méconium chez le nouveau-né

Le syndrome d'aspiration du méconium (SAM) est une maladie touchant les poumons d'un nouveau-né dans lesquels le méconium, les selles fœtales, est éliminé avant la naissance pour être ensuite inhalé dans les poumons. Il existe peu de traitements efficaces, autre que des mesures de soutien, notamment la respiration artificielle et le recours occasionnel à une circulation extra-corporelle. La présente revue a examiné si un nettoyage des poumons avec un produit chimique naturel appelé « surfactant » ou un autre liquide similaire, est efficace dans le cas du SAM. Cette procédure de nettoyage porte le nom de « lavage pulmonaire ». Un lavage pulmonaire effectué avec un surfactant dilué peut améliorer l'évolution clinique des nouveau-nés atteints du SAM, plus particulièrement, leurs chances de survie sans avoir recours à une circulation extra-corporelle. D'autres essais seront nécessaires afin d'évaluer correctement le traitement par lavage dans le SAM.

Conclusions des auteurs: 

Chez les nouveau-nés atteints du syndrome d'aspiration du méconium, le lavage pulmonaire avec un surfactant dilué peut avoir des effets bénéfiques, mais d'autres essais cliniques contrôlés concernant un traitement par lavage devront être effectués pour confirmer ses effets, affiner la méthode de ce traitement et le comparer à d'autres approches, notamment un traitement par bolus de surfactant. Des résultats à long terme devront être évalués dans d'autres essais cliniques.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Le syndrome d'aspiration du méconium (SAM) peut apparaître lorsqu'un nouveau-né inhale un mélange de méconium et de liquide amniotique dans les poumons au moment de l'accouchement. Outre des mesures de soutien, il existe peu de traitements efficaces. Le lavage pulmonaire peut être un traitement potentiellement efficace contre le SAM car il élimine le méconium présent dans les alvéoles et modifie l'évolution naturelle de la maladie.

Objectifs: 

Évaluer les effets d'un lavage pulmonaire sur la morbidité et la mortalité chez les nouveau-nés atteints du SAM.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL, The Cochrane Library), MEDLINE et EMBASE jusqu'en décembre 2012 ; des revues précédentes incluant des références croisées, des résumés et des actes de conférence, mais aussi auprès d'informateurs experts. Nous avons directement contacté les auteurs afin d'obtenir des données supplémentaires. Nous avons utilisé les titres des sujets et les mots clés suivants : meconium aspiration, pulmonary surfactants, fluorocarbons, bronchoalveolar lavage, lung lavage, pulmonary lavage.

Critères de sélection: 

Des essais contrôlés randomisés évaluant les effets d'un lavage pulmonaire chez les nouveau-nés atteints du SAM, y compris ceux intubés pour le lavage. Un lavage pulmonaire est une intervention au cours de laquelle un liquide est instillé dans les poumons, suivie d'une tentative visant à le retirer par aspiration et/ou drainage postural.

Recueil et analyse des données: 

Les auteurs de la revue ont extrait des données, issues des rapports de l'essai clinique, concernant des résultats cliniques, notamment la mortalité, la nécessité de recours à une oxygénation extracorporelle par oxygénateur à membrane (ECMO pour « extracorporeal membrane oxygenation »), un pneumothorax, la durée de la ventilation mécanique et l'oxygénothérapie, la durée d'hospitalisation, des indices de la fonction pulmonaire et les effets indésirables d'un lavage. L'analyse des données a été effectuée selon les normes du groupe de revue Cochrane sur la néonatologie.

Résultats principaux: 

Seuls quatre essais contrôlés randomisés de petite taille répondaient aux critères de sélection. Dans l'un d'entre eux, aucune donnée n'était disponible concernant le groupe témoin. Deux études comparaient un lavage utilisant un surfactant dilué à des soins habituels. La méta-analyse de ces deux études n'a montré aucun effet significatif sur la mortalité (risque relatif typique 0,42, intervalle de confiance (IC) à 95 % 0,12 à 1,46 ; différence de risques typique - 0,10, IC à 95 % - 0,24 à 0,04) ou le recours à une ECMO (risque relatif typique 0,27, IC à 95 % 0,04 à 1,86 ; différence de risques typique - 0,15, IC à 95 % - 0,35 à 0,04). En ce qui concerne le résultat composite de la mortalité ou du recours à une ECMO, un effet significatif favorisait le groupe du lavage (risque relatif typique 0,33, IC à 95 % 0,11 à 0,96 ; différence de risques typique - 0.19, IC à 95 % - 0,34 à - 0,03 ; nombre de sujets à traiter [NST] : 5). Aucun autre effet bénéfique n'a été rapporté. L'autre étude publiée comparait un lavage effectué avec un surfactant suivi d'un bolus de surfactant à un traitement par bolus de surfactant seul dans le SAM compliqué par une hypertension pulmonaire. Aucune amélioration significative de la mortalité, du pneumothorax, de la durée de la ventilation mécanique ou de la durée de l'hospitalisation n'a été observée.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.