Naftidrofuryl pour le traitement des personnes atteintes de démence

La démence se caractérise par une déficience chronique, globale et irréversible des fonctions cognitives, incluant la mémoire, la fonction exécutive et la personnalité. Elle influe sensiblement sur la qualité de vie du patient. Il a été suggéré que le naftidrofuryl serait un traitement contre la démence, qui permettrait d’augmenter l’alimentation en oxygène des tissus cérébraux. Des preuves de qualité médiocre montrent que le naftidrofuryl peut avoir des effets bénéfiques sur les performances fonctionnelles, le comportement, la cognition et l’humeur des patients atteints de démence. Toutefois, ces effets bénéfiques ne parviennent pas à se traduire en changements fiables cliniquement identifiables. Le naftidrofuryl administré par voie orale est bien toléré.

Conclusions des auteurs: 

L’administration orale de naftidrofuryl est bien tolérée par les patients atteints de démence. Des preuves de qualité médiocre montrent que le naftidrofuryl pourrait améliorer les performances fonctionnelles, le comportement, la cognition et l’humeur de ces personnes. Toutefois, les effets bénéfiques sur l’impression globale sont contradictoires et peu convaincants.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

La démence est une affection cérébrale qui se caractérise par la perte définitive des fonctions cognitives supérieures. Plusieurs traitements vasodilatateurs sont prescrits en cas de démence. Le naftidrofuryl fait partie de ces traitements qui est rapporté comme améliorant les symptômes cliniques de façon significative. L’efficacité et les éventuels effets indésirables du naftidrofuryl doivent faire l’objet d’une revue systématique et être analysés, afin d’éclairer la pratique clinique et de guider la recherche permanente de nouveaux schémas thérapeutiques

Objectifs: 

Évaluer l’efficacité et l’innocuité du naftidrofuryl pour le traitement de la démence.

La stratégie de recherche documentaire: 

Le 11 janvier 2011, nous avons effectué des recherches dans ALOIS : le registre spécialisé du groupe Cochrane sur la démence et les autres troubles cognitifs, en utilisant le terme : naftidrofuryl. ALOIS contient des documents relatifs aux essais cliniques issus des bases de données majeures de la santé (MEDLINE, EMBASE, PsycINFO, LILACS et CINAHL), des registres d’essais (comme ClinicalTrials.gov) et des sources de la littérature grise.

Critères de sélection: 

Les essais randomisés contrôlés par placebo, dans lesquels les patients atteints de démence ont été traités par naftidrofuryl, ont été considérés comme éligibles pour l’inclusion.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de la revue ont sélectionné de façon indépendante les essais à inclure, évalué leur qualité et extrait des données à l’aide de formulaires d’extraction de données. Les domaines évalués pour les risques de biais étaient la génération de séquence, l’assignation secrète, la mise en aveugle, les données incomplètes de critères de jugement et la notification sélective de résultats. Nous avons utilisé les rapports des cotes (RC) pour rapporter les données dichotomiques, et des différences moyennes (DM) et des différences moyennes standardisées (DMS) pour rapporter les données continues. Nous avons évalué l’hétérogénéité statistique à l’aide des statistiques 2.

Résultats principaux: 

Nous avons identifié neuf essais contrôlés randomisés portant sur 847 patients atteints de maladie d’Alzheimer, de démence vasculaire, de démence mixte, de démence sénile et de démence non spécifiée. Des effets bénéfiques ont été constatés au niveau des performances fonctionnelles et du comportement (points standardisés -1,04, IC à 95 % -1,73 à -0,35, P = 0,003) avec une hétérogénéité élevée (I2 = 54%), de l’humeur (points standardisés -0,80, IC à 95 % -1,26 à -0,34, P = 0,0006) chez les patients atteints de démence, et aussi au niveau des fonctions cognitives (points standardisés -0,36, IC à 95 % -0,71 à -0,02, P = 0,04). Toutefois, les mesures globales cliniques n’ont pas confirmé ces résultats. Le naftidrofuryl était bien toléré par les patients atteints de démence.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.