Thérapie électromagnétique (TEM) pour le traitement des ulcères veineux de jambe

Cette traduction n'est pas à jour. Veuillez cliquer ici pour voir la dernière version de cette revue en anglais.

Les ulcères veineux des jambes (qui se présentent comme des plaies ouvertes) peuvent être provoqués par une obstruction ou une perforation des veines des jambes. La compression de la jambe, à l'aide de bandages ou de compressions élastiques (bas), peut aider à guérir la plupart de ces ulcères. Une thérapie électromagnétique est parfois proposée également. La thérapie électromagnétique n'est pas une forme de rayonnement ou de chaleur, mais utilise un champ électromagnétique afin d'essayer de favoriser la cicatrisation. Cette revue d'essais cliniques a conclu à l'absence de preuves de grande qualité indiquant que la thérapie électromagnétique accélérait la cicatrisation des ulcères veineux de jambe.

Conclusions des auteurs: 

Il n'existe pas de preuves de grande qualité indiquant que la thérapie électromagnétique augmente la vitesse de cicatrisation des ulcères veineux de jambe et des recherches supplémentaires sont nécessaires.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

L'ulcération de la jambe est une affection chronique récurrente. La prévalence estimée des ulcères de jambe dans la population du Royaume-Uni est de 1,5 à 3 pour 1 000. Les ulcères veineux (également appelés stases veineuses ou ulcères variqueux) représentent de 80 % à 85 % de l'ensemble des ulcères de jambe. La thérapie électromagnétique (TEM) est parfois utilisée comme traitement pour faciliter la cicatrisation des plaies chroniques, telles que les ulcères veineux de jambe.

Objectifs: 

Évaluer les effets de la TEM sur la cicatrisation des ulcères de jambe veineux.

La stratégie de recherche documentaire: 

Pour cette troisième mise à jour, nous avons effectué une recherche dans le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les plaies et contusions (recherche datant du 12 novembre 2012), le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (The Cochrane Library 2012, numéro 10), Ovid MEDLINE (de 2011 jusqu'à la 1ère semaine de novembre 2012), Ovid MEDLINE (In-Process & Other Non-Indexed Citations, 12 novembre 2012), Ovid EMBASE (de 2011 jusqu'à la 45ème semaine de l’année 2012) et EBSCO CINAHL (de 2011 au 9 novembre 2012).

Critères de sélection: 

Les essais contrôlés randomisés comparant la TEM à une TEM simulée ou à d'autres traitements.

Recueil et analyse des données: 

Au moins deux auteurs de la revue ont examiné de façon indépendante les résultats des recherches et ont obtenu les rapports complets des études potentiellement éligibles afin d'approfondir leur évaluation. Nous avons extrait et résumé les détails des études éligibles au moyen d'un formulaire d'extraction de données et avons tenté d'obtenir les données manquantes en contactant les auteurs des études. Un autre auteur de la revue a vérifié l'extraction des données et nous avons résolu les désaccords après une discussion entre les auteurs de la revue.

Résultats principaux: 

Trois essais contrôlés randomisés (ECR) de qualité variable, portant sur 94 personnes, ont été inclus dans la revue d'origine ; les mises à jour ultérieures n'ont identifié aucun nouvel essai. Tous les essais comparaient l'utilisation de la TEM à celle d'une TEM simulée. Dans les deux essais qui ont rendu compte des vitesses de cicatrisation, un essai de petite taille (44 participants) a indiqué qu'un nombre significativement supérieur d'ulcères ont cicatrisé dans le groupe sous TEM par rapport au groupe sous TEM simulée, cependant, ce résultat n'a pas été probant pour différentes suppositions concernant les critères de jugements des participants perdus de vue. Le deuxième essai ayant rapporté le nombre d'ulcères cicatrisés n'a découvert aucune différence significative en termes de cicatrisation. Le troisième essai était également de petite taille (31 participants) et a rapporté des réductions significativement supérieures de la taille des ulcères dans le groupe sous TEM, cependant ce résultat peut avoir été influencé par des différences entre les profils de pronostic des groupes de traitement.

Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.