Thermothérapie (traitement par la chaleur) pour traiter la polyarthrite rhumatoïde

La thermothérapie est une modalité couramment utilisée pour traiter la polyarthrite rhumatoïde (PR). Les modalités de thermothérapie comprennent l'enveloppement de chaleur humide superficiel (compresses chaudes) à différentes températures, la cryothérapie (compresses glacées), des bains de paraffine et des bains faradiques. Toutes les études incluses dans cette revue (n=7) sont des essais contrôlés randomisés (ECR).

Cette revue a déterminé que les applications de compresses chaudes ou glacées et les bains faradiques n'avaient pas d'effet significatif sur les mesures objectives de l'activité de la maladie dont la tuméfaction des articulations, la douleur, la prise de médicaments, l'amplitude de mouvement (ADM), la force de préhension, la fonction de la main ou la préférence du patient, par rapport au groupe témoin (ne suivant pas de traitement) ou à un traitement actif. Cependant, des résultats positifs ont été obtenus pour les bains de paraffine seuls, pour l'arthrite au niveau des mains, sur des mesures objectives d'ADM, de fonction de pincement, de fonction de préhension, de douleur lors de mouvements sans résistance et de raideur, par rapport au groupe témoin (ne suivant pas de traitement) après quatre semaines consécutives de traitement.

Il n'existe pas de différence significative entre la paraffine et les ultrasons thérapeutiques ou entre la paraffine et les bains faradiques associés aux ultrasons pour aucune des mesures de résultats. Les relecteurs ont conclu que la thermothérapie peut être utilisée en tant que thérapie palliative ou en tant que thérapie d'appoint associée à des exercices pour les patients atteints de PR. Les bains de paraffine semblent particulièrement utiles pour le traitement de l'arthrite au niveau des mains. Ces conclusions sont limitées par des considérations méthodologiques telles que la faible qualité des essais.

Conclusions des auteurs: 

La chaleur humide superficielle et la cryothérapie peuvent être utilisées en tant que thérapie palliative. Les bains de paraffine associés à des exercices peuvent être recommandés pour leurs effets bénéfiques à court terme sur l'arthrite au niveau des mains. Ces conclusions sont limitées par des considérations méthodologiques telles que la faible qualité des essais.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

La thermothérapie est souvent utilisée en tant que traitement d'appoint de la polyarthrite rhumatoïde (PR) par les spécialistes en rééducation.

Objectifs: 

Évaluer l'efficacité de différentes applications de thermothérapie sur des mesures objectives et subjectives de l'activité de la maladie chez des patients atteints de PR.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué une recherche dans MEDLINE, EMBASE, Pedro, Current Contents, Sports Discus et CINAHL jusqu'en septembre 2001 inclus. Nous avons également consulté les registres spécialisés du champ Cochrane de rééducation et traitements connexes et du groupe Cochrane sur les troubles musculo-squelettiques. Nous avons effectué une recherche manuelle à partir de tous les articles trouvés pour obtenir des articles supplémentaires.

Critères de sélection: 

Les études contrôlées comparatives, telles que les études contrôlées randomisées, les essais cliniques comparatifs, les études de cohorte ou les études cas/contrôle portant sur la thermothérapie par rapport à un groupe témoin ou à un groupe d'interventions actives chez des patients atteints de PR étaient éligibles. Aucune restriction de langue n'a été appliquée. Les résumés ont été acceptés.

Recueil et analyse des données: 

De relecteurs indépendants ont identifié des articles potentiels à partir d'une recherche dans la littérature (VR, LB). Ces relecteurs ont extrait des données en utilisant des formulaires d'extraction prédéfinis. Un consensus a été atteint sur l'extraction de toutes les données. La qualité a été évaluée par deux relecteurs à l'aide d'une échelle de cinq points mesurant la qualité de randomisation, de double aveugle et de description des arrêts précoces.

Résultats principaux: 

Sept études (n=328 participants) ont satisfait aux critères d'inclusion. Les résultats de cette revue systématique sur la thermothérapie en PR ont mis en évidence que les applications de compresses chaudes et glacées (Ivey 1994), de la cryothérapie (Rembe 1970) et des bains faradiques (Hawkes 1986) n'ont pas un effet significatif sur des mesures objectives de l'activité de la maladie comprenant la tuméfaction des articulations, la douleur, la prise de médicaments, l'amplitude de mouvement (ADM), la force de préhension ou la fonction de la main, par rapport aux groupe témoin (ne suivant pas de traitement) ou à un traitement actif.

Il n'existe pas de différence significative entre la paraffine et les ultrasons thérapeutiques, ni entre la paraffine et les bains faradiques associés aux ultrasons pour tous les résultats mesurés après une, deux ou trois semaines de traitement (Hawkes 1986). Il n'y a pas eu de différence en termes de préférence du patient entre les différents types de thermothérapie. Aucun effet nuisible de la thermothérapie n'a été rapporté.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.