Amantadine et rimantadine pour la prévention et le traitement de la grippe A chez les enfants et les personnes âgées

Question de la revue

Comme recommandé par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), l'oseltamivir (Tamiflu) est utilisé aujourd'hui pour les personnes atteintes de la grippe A. Lors des pandémies antérieures, le virus avait été sensible à l'amantadine et la rimantadine. Si leur innocuité est démontrée et que la souche en circulation se révèle être sensible à ces médicaments, ces derniers pourraient représenter une alternative pour la gestion de la grippe. Nous avons donc voulu répondre à la question de savoir si l'amantadine et la rimantadine pouvaient prévenir et traiter la grippe A chez les enfants et les personnes âgées.

Contexte

La grippe A est une infection respiratoire provoquant toux, écoulement nasal et fièvre. La majorité de ces symptômes disparaissent sans traitement au bout de trois à sept jours. Toutefois, des complications rares de la maladie comprennent l'hospitalisation, la pneumonie, voire la mort, surtout chez les enfants et les personnes âgées. Les pandémies sont également source de préoccupations.

Résultats principaux et qualité des preuves

Nous avons identifié 12 essais (2 494 participants : 1 586 enfants et 908 personnes âgées). Nous avons cherché des essais comparant l'amantadine ou la rimantadine à l'absence d'intervention, à un placebo ou à des médicaments de contrôle chez les enfants et les personnes âgées. Les dernières recherches ont été effectuées en octobre 2014. Nous avons examiné plusieurs critères, y compris la grippe A, la durée de la fièvre, la toux, les maux de tête, les nausées/vomissements, les étourdissements et la stimulation/l'insomnie.

Bien que l'amantadine ait été efficace dans la prévention de la grippe A chez les enfants, il serait nécessaire de l'utiliser chez jusqu'à 17 enfants sur une période de 14 à 18 semaines pour prévenir un cas de grippe A. En outre, la sécurité du médicament n'a pas été bien établie. La qualité de ces preuves était faible.

L'efficacité de ces deux antiviraux a été limitée à un bénéfice de la rimantadine dans la réduction de la fièvre au troisième jour de traitement chez les enfants. La qualité de ces preuves était modérée. Ce bénéfice ne semble pas justifier de recommander l'utilisation de la rimantadine pour traiter tous les enfants atteints de la grippe A.

La rimantadine n'a pas montré un effet prophylactique (préventif) chez les personnes âgées. La qualité de ces preuves était très faible.

Conclusion

La qualité des preuves, associée à un manque de connaissances sur la sécurité de l'amantadine et aux bénéfices limités de la rimantadine, n'indiquent pas que l'amantadine et la rimantadine pourraient être utiles dans la prévention, le traitement et le raccourcissement de la durée de grippe A chez les enfants et les personnes âgées, en comparaison avec un médicament contrôle (placebo ou paracétamol).

Conclusions des auteurs: 

La qualité des preuves, associée à un manque de connaissances sur la sécurité de l'amantadine et aux bénéfices limités de la rimantadine, n'indiquent pas que l'amantadine et la rimantadine pourraient être utiles dans la prévention, le traitement et le raccourcissement de la durée de grippe A chez les enfants et les personnes âgées, en comparaison avec un médicament contrôle (placebo ou paracétamol).

Lire le résumé complet...
Contexte: 

La grippe est une maladie respiratoire aiguë provoquée par des virus grippaux A et B. Des complications peuvent survenir, en particulier chez les enfants et les personnes âgées.

Objectifs: 

Évaluer l'efficacité et l'innocuité de l'amantadine et de la rimantadine dans la prévention, le traitement et la réduction de la durée de la grippe A chez les enfants et les personnes âgées.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans CENTRAL (2014, numéro 9), MEDLINE (de 1966 à la 4ème semaine de septembre 2014) et EMBASE (de 1980 à octobre 2014).

Critères de sélection: 

Essais contrôlés randomisés (ECR) ou quasi-ECR comparant l'amantadine et/ou la rimantadine à l'absence d'intervention, un placebo, d'autres antiviraux ou différentes doses ou schémas de l'amantadine ou de la rimantadine chez les enfants et les personnes âgées atteints de grippe A.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de la revue ont évalué les résultats des recherches de manière indépendante. Nous avons extrait et analysé les données en utilisant la méthodologie standard de la Collaboration Cochrane.

Résultats principaux: 

Nous avons identifié 12 études (2 494 participants : 1 586 enfants et 908 personnes âgées) comparant l'amantadine et la rimantadine au placebo, au paracétamol (un essai sur 69 enfants) ou au zanamivir (deux essais sur 545 personnes âgées) pour traiter la grippe A.

L'amantadine a été efficace dans la prévention de la grippe A chez les enfants (773 participants, risque relatif (RR) de 0,11 ; intervalle de confiance (IC) à 95 % de 0,04 à 0,30). Le risque assumé de grippe A dans le groupe témoin était de 10 pour 100. Le risque correspondant dans le groupe de rimantadine était de un pour 100 (IC à 95 % de 0 à 3). Néanmoins, la qualité de ces preuves était faible et la sécurité du médicament n'a pas été bien établie.

Pour le traitement, la rimantadine a été bénéfique dans la réduction de la fièvre au troisième jour de traitement chez les enfants : une étude sélectionnée avec un faible risque de biais, des preuves de qualité modérée et 69 participants (RR 0,36 ; IC à 95 % de 0,14 à 0,91). Le risque assumé était de 38 pour 100. Le risque correspondant dans le groupe de rimantadine était de 14 pour 100 (IC à 95 % de 5 à 34).

La rimantadine n'a montré aucun effet prophylactique chez les personnes âgées. La qualité de ces preuves était très faible : 103 participants (RR 0,45 ; IC à 95 % de 0,14 à 1,41). Le risque assumé était de 17 pour 100. Le risque correspondant dans le groupe de rimantadine était de 7 pour 100 (IC à 95 % de 2 à 23).

Il n'y avait aucune preuve d'effets indésirables causés par le traitement par l'amantadine ou la rimantadine.

Nous n'avons trouvé aucune étude évaluant l'amantadine chez les personnes âgées.

Notes de traduction: 

Traduction réalisée par Cochrane France

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.