La grande camomille pour prévenir la migraine

La migraine est un trouble céphalique fréquent et invalidant. La grande camomille (Tanacetum parthenium L.), également connue sous le nom de pyrèthre, est un remède herbal utilisé pour la prévention des crises de migraine. Pour cette mise à jour d'une revue Cochrane antérieure, nous avons examiné les éléments de preuve disponibles jusqu'à janvier 2015 pour ou contre la grande camomille dans la prévention de la migraine et avons trouvé six études portant sur un total de 561 participants. Les études étaient globalement hétérogènes et leurs résultats contradictoires. La version précédente de cette revue n'avait mis en évidence aucun avantage clair de la grande camomille par rapport au placebo. Nous avons ajouté dans cette revue une nouvelle étude, qui est plus grande et respecte des normes élevées. Celle-ci montre que la grande camomille réduisait la fréquence des migraines par un peu plus de la moitié d'une migraine (0,6) par mois par rapport au placebo. Il n'y avait aucune différence dans la sévérité de la douleur ou sa durée. Ces résultats proviennent d'une étude unique de taille moyenne, et doivent donc être considérés avec prudence jusqu'à ce qu'ils soient confirmés dans d'autres études rigoureuses. Aucun effet secondaire majeur n'a été associé à la grande camomille dans les études incluses.

Conclusions des auteurs: 

Depuis la dernière version de cette revue systématique, une grande étude rigoureuse a été incluse, qui fait état d'une différence d'effet de 0,6 crises par mois entre la grande camomille et le placebo. Cela ajoute quelques éléments de preuve positifs aux résultats mitigés et non concluants de la revue précédente. Ces preuves sont cependant de faible qualité et doivent donc être confirmées dans des essais rigoureux à plus grande échelle, utilisant un extrait de grande camomille stable et définissant clairement les populations de migraine, avant de pouvoir formuler des conclusions fermes. Selon l'ensemble des données examinées, la grande camomille n'est pas associée à des problèmes de sécurité majeurs.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Ceci est une mise à jour d'une revue précédemment publiée dans la base des revues systématiques Cochrane portant sur la grande camomille dans la prévention de la migraine (2004, numéro 1). L'extrait de grande camomille (Tanacetum parthenium L.) est un remède phytothérapeutique utilisé dans la prévention des crises de migraine.

Objectifs: 

Examiner systématiquement les preuves issues d'essais contrôlés randomisés (ECR) en double aveugle évaluant l'efficacité clinique et l'innocuité de préparations individuelles de grande camomille par rapport à un placebo dans la prévention de la migraine.

La stratégie de recherche documentaire: 

Pour cette version mise à jour de la revue, nous avons effectué des recherches dans CENTRAL, MEDLINE, EMBASE et AMED jusqu'à janvier 2015. Nous avons contacté les fabricants de préparations de grande camomille et vérifié les bibliographies des articles identifiés pour trouver d'autres essais.

Critères de sélection: 

Nous avons inclus les essais randomisés contrôlés par placebo en double aveugle évaluant l'efficacité de préparations individuelles de grande camomille pour prévenir la migraine chez les patients de tout âge. Nous avons inclus les essais utilisant des mesures de résultats cliniques, alors que nous avons exclu les essais centrés exclusivement sur les paramètres physiologiques. Aucune restriction n'a été appliquée en termes de langue de publication.

Recueil et analyse des données: 

Nous avons systématiquement extrait les données sur les patients, les interventions, les méthodes, les mesures de résultats, les résultats et les événements indésirables. Nous avons évalué les risques de biais à l'aide de l'outil de risque de biais de Cochrane et évalué la qualité méthodologique en utilisant l'échelle de qualité d'Oxford développée par Jadad et collègues. Deux auteurs de la revue (BW et MHP pour cette mise à jour, MHP et EE pour la version originale) travaillant de façon indépendante ont sélectionne les études, évalué la qualité méthodologique et extrait les données. Les désaccords concernant l'évaluation des essais individuels ont été résolus par la discussion.

Résultats principaux: 

Nous avons identifié une nouvelle étude pour cette mise à jour, ce qui donne un total de six essais (561 patients) répondant aux critères d'inclusion. Cinq des six essais rendent compte du critère d'évaluation principal, la fréquence des migraines. Bien que cinq de ces essais soient globalement de bonne qualité méthodologique, toutes les études sont à risque imprécis ou élevé de biais en ce qui concerne la taille de l'échantillon. L'analyse groupée des résultats n'a pas été possible en raison de l'absence de mesures de résultats communes et de l'hétérogénéité entre les études en termes de participants, d'interventions et de plans d'étude.

L'essai le plus récent ajouté à cette version de la revue est rigoureux et plus grand (n = 218), et avait utilisé un extrait de grande camomille stable, à une dose déterminée par un essai antérieur de recherche de dose. Cet essai rapporte que la grande camomille réduisait la fréquence des migraines par 1,9 crises (de 4,8 à 2,9) et le placebo par 1,3 (de 4,8 à 3,5 crises par mois), ce qui donne une différence d'effet de 0,6 crises par mois entre la grande camomille et le placebo. Aucune différence statistiquement significative n'a été signalée pour les critères d'évaluation secondaires, l'intensité et la durée des crises de migraine, l'incidence et la sévérité des nausées et des vomissements, et l'évaluation globale. Les résultats des essais précédents ne sont pas convaincants : les trois essais signalant des effets positifs de la grande camomille avaient tous une petite taille d'échantillon (17 à 60 participants), tandis que deux essais rigoureux (n = 50, 147) n'avaient pas trouvé de différences significatives entre la grande camomille et le placebo. Seuls des événements indésirables légers et transitoires, majoritairement des affections gastro-intestinales et des ulcères buccaux, ont été rapportés dans les essais inclus.

Notes de traduction: 

Traduction réalisée par Cochrane France

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.