L'exercice aérobique chez les adultes vivant avec le VIH/SIDA

La réalisation d'exercices aérobiques ou la combinaison d'exercices aérobiques et d'exercices de résistance pour une durée minimale de 20 minutes, au moins trois fois par semaine et pendant au moins cinq semaines semblent être sûr et est susceptible d'améliorer la condition physique, la composition corporelle et le bien-être des adultes vivant avec le VIH.

L'exercice est utilisé par un grand nombre de personnes vivant avec le VIH afin d'améliorer la condition physique, le bien-être et l'image du corps. L'exercice est aussi utilisé en tant que stratégie visant à diminuer les conséquences du VIH et des traitements associés sur la santé. Cette revue de 14 essais a montré que la réalisation d'exercices aérobiques de manière régulière ou à intervalles, ou bien la combinaison d'exercices aérobiques réguliers et d'exercices de résistance progressifs, pour au moins 20 minutes, trois fois par semaine et pendant au moins cinq semaines, semblent être sûres et sont susceptibles d'améliorer la condition physique, la composition corporelle et le bien-être des adultes vivant avec le VIH. D'autres études de haute qualité sont nécessaires afin de pouvoir évaluer de manière plus précise les preuves au sein de groupes sous-représentés, tels que les femmes et les adultes plus âgés vivant avec le VIH, ainsi que les personnes qui arrêtent leurs programmes d'exercices.

Conclusions des auteurs: 

La pratique d'exercice aérobique semble être sûre et est susceptible d'apporter des bénéfices aux adultes vivant avec le VIH. Ces résultats sont limités par les petites tailles d'échantillons et les larges taux d'arrêt décrits dans les études. Pour de futures recherches, il serait bénéfique de réaliser un suivi des participants et une analyse de l'intention de traiter. Des études supplémentaires sont requises afin de pouvoir déterminer les paramètres optimaux à travers lesquels l'exercice aérobique peut être le plus profitable chez les adultes vivant avec le VIH.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

L'accès à une combinaison de traitements antirétroviraux a transformé le VIH en une maladie chronique et gérable pour un grand nombre. Cette chronicité augmentée est reflétée par la prévalence de défis liés à la santé et expérimentés par les personnes vivant avec le VIH (Rusch 2004). L'exercice est une stratégie clé chez les personnes vivant avec le VIH et les professionnels de la réadaptation pour traiter ces invalidités ; toutefois, la connaissance des effets de l'exercice sur les adultes vivant avec le VIH est toujours en développement.

Objectifs: 

Examiner la sûreté et l'efficacité des interventions à base d'exercices aérobiques sur les résultats immunologiques, virologiques, cardio-pulmonaires et psychologiques, ainsi que la force, le poids et la composition corporelle chez les adultes vivant avec le VIH.

La stratégie de recherche documentaire: 

Des recherches ont été effectuées dans MEDLINE, EMBASE, SCIENCE CITATION INDEX, CINAHL, HEALTHSTAR, PsycINFO, SPORTDISCUS et les bases de données du groupe de revue Cochrane entre 1980 et juin 2009. En plus d'une recherche manuelle dans les listes bibliographiques et tables des matières des journaux et livres pertinents, des recherches portant sur des résumés publiés et non publiés, ainsi que sur les comptes rendus des principales conférences internationales et nationales sur le VIH/SIDA ont été conduites.

Critères de sélection: 

Nous avons inclus des études d'essais contrôlés randomisés (ECR) comparant les interventions basées sur l'exercice aérobique avec les interventions sans exercice ou basées sur d'autres modalités d'exercices ou de traitement, réalisé au moins trois fois par semaine pour une durée minimum de quatre semaines chez les adultes (âgés de 18 ans ou plus) vivant avec le VIH.

Recueil et analyse des données: 

Les données sur la conception, les participants, les interventions, les critères de jugement et la qualité méthodologique de l'étude ont été résumées à partir des études incluses par deux évaluateurs. Les méta-analyses des résultats, effectuées à l'aide du logiciel informatique RevMan 5, ont été réalisées lorsqu’elles étaient possibles.

Résultats principaux: 

Au total, 14 études ont rempli les critères d'inclusion de cette revue et 30 méta-analyses ont été réalisées sous plusieurs formes de mises à jour. Les résultats principaux ont indiqué que la réalisation d'exercices aérobiques réguliers ou la combinaison d'exercices aérobiques réguliers et d'exercices de résistance progressifs pour au moins 20 minutes, trois fois par semaine et pendant cinq semaines au minimum semblent être sûres et sont susceptibles d'aboutir à une amélioration significative des résultats sélectifs de condition cardio-pulmonaire (consommation d'oxygène maximum), de composition corporelle (zone des muscles de la jambe, pourcentage de masse grasse) et de l'état psychologique (symptômes de dépression et de découragement). Ces résultats sont limités aux participants qui ont continué l'exercice et pour qui les données de suivi furent adéquates.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.