La formation des piétons en matière de sécurité destinée aux enfants peut améliorer leurs connaissances et modifier leur comportement lorsqu'ils traversent la rue, mais ses effets sur les blessures ne sont pas établis.

Une part importante des personnes tuées ou gravement blessées dans des accidents de la route sont des piétons, et les enfants sont particulièrement vulnérables. L'objectif des programmes éducatifs est d'expliquer à la population le comportement à adopter dans un environnement routier. Les parents sont parfois utilisés comme éducateurs. La revue des essais (portant principalement sur des enfants) a observé que la formation des piétons en matière de sécurité pouvait améliorer les connaissances des enfants et le comportement observé lorsqu'ils traversaient la rue. Il pourrait s'avérer nécessaire de répéter ces formations à intervalles réguliers car leurs effets peuvent s'estomper avec le temps. Néanmoins, on ignore si les changements observés en termes de connaissances ou de comportement peuvent être associés à une réduction des décès et des blessures chez les piétons.

Conclusions des auteurs: 

La formation des piétons en matière de sécurité peut améliorer les connaissances des enfants et changer le comportement observé lorsqu'ils traversent la rue, mais on ignore si cela entraîne une réduction du risque de collision entre piétons et véhicules à moteur ou l'incidence des blessures. Des preuves indiquent que les changements en termes de connaissances et de comportement observé diminuent avec le temps, ce qui suggère que la formation en matière de sécurité devrait être répétée à intervalles réguliers.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Chaque année, les accidents de la route sont responsables d'environ un million de décès et 10 millions de blessures graves partout dans le monde. Les mesures éducatives visant à enseigner aux piétons comment se comporter dans un environnement routier sont considérées comme un composant essentiel de toute stratégie de prévention, et une formation des piétons est recommandée dans de nombreux pays. Néanmoins, compte tenu des ressources limitées en matière de sécurité routière, il est essentiel d'établir l'efficacité relative des différentes stratégies de prévention.

Objectifs: 

Quantifier l'efficacité des programmes de formation des piétons en matière de sécurité pour prévenir les collisions impliquant des piétons et des véhicules à moteur.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons consulté le registre spécialisé du groupe de revue Cochrane sur les blessures, le registre Cochrane des essais contrôlés, TRANSPORT, MEDLINE, EMBASE, ERIC, PSYCHLIT, SPECTR et la base de données de l'OMS sur Internet. Nous avons examiné les références bibliographiques des revues et articles pertinents et contacté des experts de ce domaine. La plupart des recherches dans les bases de données ont été effectuées en 1999 et mises à jour en mai 2003.

Critères de sélection: 

Les essais contrôlés randomisés portant sur des programmes de formation en matière de sécurité chez des piétons de tous âges.

Recueil et analyse des données: 

Un auteur a examiné les résultats des recherches. Deux auteurs ont extrait les données et évalué la qualité méthodologique des essais de manière indépendante. Compte tenu de la variabilité des interventions étudiées et des mesures de résultats utilisées dans les essais, aucune méta-analyse n'a pu être effectuée.

Résultats principaux: 

Nous avons identifié 15 essais contrôlés randomisés portant sur des programmes de formation des piétons en matière de sécurité réalisés entre 1976 et 1997. De manière générale, la qualité méthodologique des essais inclus était faible. L'assignation secrète était adéquate dans trois essais, l'évaluation des résultats était masquée dans huit essais, et la plupart des études présentaient une perte de suivi importante. Les participants étaient des enfants dans 14 études, et des adultes vivant en institution dans une étude. Huit études portaient sur une formation directe des participants et sept utilisaient les parents comme éducateurs. Aucun essai n'avait été réalisé dans un pays en voie de développement, et aucun ne portait sur une formation des piétons en matière de sécurité chez des personnes âgées. Aucun des essais n'évaluait les effets de la formation des piétons en matière de sécurité sur l'incidence des blessures chez les piétons, mais six évaluaient les effets sur le comportement observé. Certains essais rapportaient des preuves de changement comportemental après une formation des piétons en matière de sécurité, mais il est difficile d'estimer les effets de ce changement sur le risque de blessure chez les piétons.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.