La vente illégale de cigarettes à des mineurs peut-elle être évitée et cela change-t-il leur comportement tabagique ?

Si les jeunes ne sont pas en mesure d'acheter des cigarettes, cela peut réduire le nombre de ceux qui commencent à fumer. Différentes interventions, comprenant des avertissements et des amendes pour les détaillants qui vendent du tabac illégalement à des mineurs, ont démontré qu'elles réduisaient la proportion de détaillants qui sont prêts à vendre du tabac lors des vérifications de conformité. Cependant, il a été difficile de démontrer un effet clair sur la perception qu'ont les jeunes fumeurs de la facilité avec laquelle ils peuvent acheter des cigarettes ou sur leur comportement tabagique.

Conclusions des auteurs: 

Les interventions concernant les détaillants peuvent conduire à une importante diminution du nombre de points de vente acceptant de vendre du tabac aux jeunes. Cependant, dans la population étudiée dans cette revue, peu de points de vente atteignaient des niveaux de conformité élevés et durables. Cela peut expliquer pourquoi il existe un nombre limité de preuves démontrant un effet de l'intervention sur la perception des jeunes concernant l'accès au tabac et sur le comportement tabagique.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Des lois interdisant la vente de produits du tabac aux mineurs existent dans de nombreux pays, mais les jeunes peuvent encore acheter des cigarettes facilement.

Objectifs: 

La revue examine les effets des interventions visant à réduire l'accès des mineurs au tabac en dissuadant les commerçants de leur vendre des produits du tabac illégalement.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué une recherche dans le registre spécialisé du groupe Cochrane sur le tabagisme, MEDLINE et EMBASE. Date des recherches les plus récentes : avril 2008.

Critères de sélection: 

Nous avons inclus des essais contrôlés et des études non contrôlées avec une évaluation avant et après les interventions visant à modifier le comportement des détaillants. Les critères de jugement étaient les changements dans la conformité des détaillants par rapport à la législation (évalués par des tests d'achat) et les changements dans le comportement tabagique des jeunes et la facilité d'accès aux produits du tabac qu'ils perçoivent.

Recueil et analyse des données: 

Les études ont été passées au crible au préalable par une personne afin de juger leur pertinence et leur inclusion a été évaluée par deux personnes de façon indépendante. Les données des études incluses ont été extraites par une personne et vérifiées par une deuxième. Les plans des études et les types d'intervention étaient hétérogènes, les résultats ont donc été synthétisés de manière narrative, une plus grande importance ayant été accordée aux études contrôlées.

Résultats principaux: 

Nous avons identifié 35 études sur lesquelles 14 fournissaient des données issues d'un groupe témoin pour au moins un critère. Le fait de fournir des informations aux détaillants était moins efficace pour réduire les ventes illégales qu'une application active de contrôles et/ou des stratégies éducatives à composantes multiples. Aucune stratégie n'a permis d'obtenir une conformité durable et totale. Sur trois essais contrôlés, l'intervention a eu peu d'effet sur la perception des jeunes concernant l'accès aux produits du tabac ou sur la prévalence du tabagisme chez les jeunes.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.