Diurétiques de l'anse de Henle par voie intraveineuse ou entérale chez les nouveau-nés prématurés présentant (ou développant) une maladie pulmonaire chronique

Il n'existe aucune preuve solide de l'efficacité de l'utilisation systématique de diurétiques de l'anse de Henle chez les bébés prématurés à risque ou atteints de maladie pulmonaire chronique. Chez les bébés nés trop tôt (prématurés), une pneumopathie est souvent compliquée par un excès d'eau. Les médicaments permettant de réduire la quantité d'eau dans l'organisme (diurétiques) pourraient aider les bébés à se rétablir après une pneumopathie. Cette revue analysait les effets des diurétiques ciblant la partie profonde des petits segments des reins (diurétiques de l'anse de Henle). La revue des essais a observé que les diurétiques, administrés en dose unique ou en traitement pouvant aller jusqu'à une semaine, amélioraient la fonction pulmonaire et les niveaux d'oxygène dans le sang, mais ces résultats n'étaient pas constants. Les preuves étaient insuffisantes pour démontrer une amélioration des résultats à long terme.

Conclusions des auteurs: 

Compte tenu du manque de données issues d'essais randomisés concernant les effets du traitement sur des résultats cliniques importants, l'utilisation systématique ou prolongée de diurétiques de l'anse de Henle chez des nourrissons présentant (ou développant) une MPC ne peut pas être recommandée sur la base des preuves actuelles.

Des essais randomisés sont nécessaires afin d'évaluer les effets de l'administration de furosémide sur la survie, la durée de l'assistance ventilatoire et de l'administration d'oxygène, la durée de séjour à l'hôpital, les complications potentielles et les résultats à long terme.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Chez les nouveau-nés prématurés, une pneumopathie est souvent compliquée par un œdème pulmonaire.

Objectifs: 

Évaluer les risques et effets bénéfiques de l'administration d'un diurétique agissant sur l'anse de Henle (diurétique de l'anse de Henle) chez les nouveau-nés prématurés présentant ou développant une maladie pulmonaire chronique (MPC).

La stratégie de recherche documentaire: 

La méthode de recherche standard du groupe de revue Cochrane sur la néonatologie a été utilisée. Les recherches initiales incluaient le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL, Bibliothèque Cochrane, numéro 1, 2003), MEDLINE (de 1966 à avril 2003) et EMBASE (de 1974 à 1998). Plusieurs recueils de résumés de sociétés américaines et européennes nationales et internationales ont également fait l'objet d'une recherche manuelle. Les recherches dans MEDLINE et Central ont été mises à jour en mars 2007 et décembre 2010. Des recherches ont été effectuées dans EMBASE en avril 2007 et décembre 2010. Des recherches supplémentaires dans CINAHL, clinicaltrials.gov et controlled-trials.com ont été effectuées en décembre 2010.

Critères de sélection: 

Les essais portant sur des nouveau-nés prématurés présentant ou développant une maladie pulmonaire chronique, âgés d'au moins 5 jours et randomisés pour recevoir un diurétique de l'anse de Henle par voie entérale ou intraveineuse ont été inclus dans cette analyse.

Recueil et analyse des données: 

La méthode standard de la Collaboration Cochrane, décrite dans le Cochrane Collaboration Handbook, a été utilisée. Deux investigateurs ont extrait, évalué et codé séparément toutes les données de chaque étude. Les essais parallèles et croisés ont été combinés et, dans la mesure du possible, les données à l'inclusion et finales mesurées sur une échelle continue ont été converties en scores de changement à l'aide de la formule de Follmann.

Résultats principaux: 

Le furosémide était le seul diurétique de l'anse de Henle utilisé dans les six études qui remplissaient les critères de sélection. La plupart des études se concentraient sur les paramètres physiopathologiques et n'évaluaient pas les effets du traitement sur les résultats cliniques importants décrits dans cette revue, ni les complications potentielles du traitement diurétique.
Chez les nouveau-nés prématurés âgés de moins de 3 semaines développant une MPC, l'administration de furosémide présentait des effets contradictoires ou indétectables.

Chez les nourrissons âgés de plus de 3 semaines atteints de MPC, une dose unique de 1 mg/kg de furosémide par voie intraveineuse améliorait la compliance pulmonaire et la résistance des voies respiratoires pendant une heure. L'administration chronique de furosémide améliore à la fois l'oxygénation et la compliance pulmonaire.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.