Supplémentation orale en zinc dans le traitement des ulcères de jambe

Cette traduction n'est pas à jour. Veuillez cliquer ici pour voir la dernière version de cette revue en anglais.

Les ulcères de jambe (plaies ouvertes) cicatrisent généralement grâce à des soins et des pansements adaptés aux plaies. Toutefois, il est possible que leur cicatrisation se prolonge (plusieurs semaines ou mois) malgré des soins adaptés, ce qui peut se révéler douloureux pour les patients, mais aussi très coûteux pour les services de santé. Un échec de cicatrisation peut être dû à des carences alimentaires qui affaiblissent le corps et l'empêchent de se soigner. Les minéraux, comme le zinc, permettent une bonne cicatrisation et la prise de comprimés de sulfate de zinc pourrait donc contribuer à la cicatrisation des ulcères. Nous avons trouvé six essais administrant du zinc en guise de traitement des ulcères de jambe, mais leur taille était trop petite pour identifier un quelconque effet bénéfique, à condition qu'il existe. De plus, la qualité méthodologique de ces essais était médiocre. D'après les preuves dont nous disposons à l'heure actuelle, il semblerait que la prise de comprimés de zinc n'améliore pas la cicatrisation des ulcères de jambe. Toutefois, des essais de meilleure qualité devront être réalisés.

Conclusions des auteurs: 

Le sulfate de zinc oral ne semble pas contribuer à la cicatrisation des ulcères de jambe artériels et veineux. Toutefois, toutes les études incluses étaient de taille réduite et de qualité médiocre.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Les ulcères de jambe touchent jusqu'à un pourcent des personnes à un certain moment de leur vie. L'ulcération des jambes est chronique de nature et se caractérise par l'apparition d'ulcères pendant plusieurs mois, voire plusieurs années dans certains cas, sans se cicatriser et avec des risques de récidive accrus. Les approches de prise en charge incluent des pansements et le traitement de problèmes médicaux sous-jacents, comme la malnutrition, des carences en minéraux et en vitamines, un approvisionnement en sang insuffisant ou une infection.

Objectifs: 

Évaluer l'efficacité du zinc oral dans le traitement des ulcères de jambe artériels et veineux.

La stratégie de recherche documentaire: 

Pour cette sixième mise à jour, nous avons effectué des recherches dans le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les plaies et contusions (recherches du 17 mai 2012) ; le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (The Cochrane Library 2012, numéro 5) ; Ovid MEDLINE (de 2010 à la semaine 2 de mai 2012) ; Ovid MEDLINE (In-Process & Other Non-Indexed Citations, 16 mai 2012) ; Ovid EMBASE (de 2010 à la semaine 19 de 2012) et EBSCO CINAHL (de 2010 au 2 mai 2012). Dans la version d'origine de la revue, il a été demandé à un laboratoire fabricant des comprimés de sulfate de zinc de fournir des bibliographies pour les essais pertinents.

Critères de sélection: 

Des essais contrôlés randomisés comparant le sulfate de zinc oral à un placebo ou à l'absence de traitement chez les personnes atteintes d'ulcères de jambe artériels ou veineux étaient éligibles pour l'inclusion. Il n'y avait aucune restriction quant à la date ou la langue de publication. Le critère de jugement principal utilisé était la cicatrisation totale des ulcères. Les essais étaient éligibles pour l'inclusion s'ils évaluaient objectivement la cicatrisation d'un ulcère en documentant le délai nécessaire à une cicatrisation totale, la proportion des ulcères cicatrisés au cours de l'étude ou les taux de cicatrisation des ulcères.

Recueil et analyse des données: 

Les auteurs ont indépendamment extrait toutes les données et évalué la qualité méthodologique des essais.

Résultats principaux: 

Six essais de petite taille (183 participants) étaient éligibles pour l'inclusion. Quatre essais étudiaient des patients atteints d'ulcères veineux, un essai étudiait les ulcères artériels et un étudiait des patients atteints d'ulcères mixtes. Dans quatre essais, le zinc sérique était mesuré à l'inclusion ou pendant l'essai. Le regroupement des quatre essais qui comparaient le sulfate de zinc sérique à un placebo chez des patients atteints d'ulcères veineux n'a montré aucune différence statistiquement significative entre les deux groupes (RR 1,22, IC à 95 % 0,88 à 1,68). Dans l'ensemble, il n'y avait aucune preuve d'effets bénéfiques du traitement par sulfate de zinc sur le nombre d'ulcères soignés.

Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.