Vinpocétine pour l'accident vasculaire cérébral ischémique aigu

L'accident vasculaire cérébral est un événement potentiellement mortel dans lequel une partie du cerveau ne reçoit pas suffisamment d'oxygène, en général parce qu'un caillot sanguin bloque une artère dans le cerveau. L'AVC est la troisième cause de décès et est une cause importante d'incapacité à long terme. La vinpocétine est un médicament synthétique fabriqué à partir d'un vinca-alcaloïde végétal ; elle peut protéger les nerfs en augmentant le débit sanguin dans le cerveau. Des études contrôlées contre placébo randomisées ont rapporté une amélioration de la fonction cognitive après l'administration de vinpocétine chez des personnes souffrant de troubles de la circulation cérébrale à long terme. La vinpocétine est également utilisée chez des personnes victimes d'AVC, principalement dans les pays d'Europe de l'Est et asiatiques. Cette revue visait à déterminer si l'administration de vinpocétine dans les deux premières semaines suivant le déclenchement de symptômes d'AVC réduit le nombre de personnes décédant ou devenant dépendant d'autres personnes pour les soins et les activités quotidiennes. Les auteurs de la revue ont consulté la littérature médicale mais n'ont trouvé que deux études contrôlées incluant 70 participants. Aucune différence significative n'a été observée en termes de mortalité et dépendance à un et trois mois entre le groupe de traitement et le groupe placébo. Aucun effet indésirable n’a été rapporté. Cette revue n'a fourni aucune preuve que la vinpocétine est bénéfique pour les patients ayant fait un AVC ischémique aigu.

Conclusions des auteurs: 

Les preuves étaient insuffisantes pour évaluer l'effet de la vinpocétine sur la survie ou la dépendance chez des patients victimes d'AVC ischémique aigu.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Les médicaments vasoprotecteurs et neuroprotecteurs comme la vinpocétine sont utilisés pour traiter l'AVC dans certains pays.

Objectifs: 

Évaluer l'effet de la vinpocétine en cas d'AVC ischémique aigu.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons consulté le registre d'essais cliniques du groupe Cochrane sur les accidents vasculaires cérébraux (dernière recherche en février 2007), MEDLINE (de 1966 à février 2007) et EMBASE (de 1960 à février 2007). Nous avons également consulté le registre d'essais sur l'AVC de l'Internet Stroke Center, Google Scholar, le moteur de recherche scientifique spécialisé Scirus et Wanfang Data, le fournisseur d'information principal en Chine. Nous avons pris contact avec des investigateurs dans le domaine et avec quatre entreprises pharmaceutiques qui fabriquent la vinpocétine. Les recherches ont été terminées en février 2007.

Critères de sélection: 

Essais randomisés non biaisés sur la vinpocétine par rapport à un placébo ou à un autre traitement de référence, chez des personnes ayant fait un AVC ischémique aigu. Nous avons inclus les essais si le traitement était commencé avant 14 jours après le déclenchement de l'AVC.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de la revue ont appliqué indépendamment les critères d'inclusion. Un auteur de la revue a extrait les données et l'autre auteur de la revue les a vérifiées. Nous avons évalué la qualité des essais. Le critère de jugement principal était la mortalité ou la dépendance.

Résultats principaux: 

Nous avons inclus deux essais, impliquant un total de 70 participants. Les données pour 63 participants ont été rapportées dans les deux essais combinés. Le taux de mortalité ou dépendance n'était pas différent entre le groupe de traitement et le groupe placébo à un et trois mois. Les intervalles de confiance de 95 % pour les mesures des résultats étaient larges et incluaient la possibilité à la fois de bénéfice significatif et d'effet nocif significatif. Aucun effet indésirable n’a été rapporté.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.