L'huile d’arbre à thé en cas de blépharite à Demodex

Quel est l’objectif de cette revue ?
Examiner les effets de l'huile d'arbre à thé, une huile essentielle dérivée d'un arbre australien, qui peut être appliquée sous différentes formes (lingettes pour les paupières, shampoing pour les paupières, huile de massage, etc.) sur la blépharite à Demodex. La blépharite à Demodex est une inflammation de la paupière causée par les acariens Demodex (fréquemment appelés acariens des cils).

Principaux messages
Nous ne savons pas si l'huile d'arbre à thé est meilleure que les autres traitements. D'autres facteurs tels que la posologie, l'hygiène oculaire et l'observance du traitement par le patient ont probablement une incidence sur les critères d’évaluation du traitement ; cependant, plus d’études mieux conçues sont nécessaires pour confirmer ces résultats.

Qu'avons-nous étudié dans cette revue ?
La blépharite provoque des symptômes tels que des démangeaisons oculaires, des brûlures, une sécheresse, une irritation oculaire, des larmoiements ou une vision floue, ce qui amène les personnes à consulter un médecin. Cette étude visait à comprendre la capacité de l'huile d'arbre à thé à améliorer les symptômes ou à traiter la blépharite à Demodex (ou les deux) en comparaison à l'absence de traitement ou à d'autres formes de traitement ne contenant pas d'huile d'arbre à thé.

Quels ont été les principaux résultats de cette revue ?
Cette revue a porté sur six études avec 562 participants (1124 yeux). Il s'agissait d'hommes et de femmes âgés de 39 à 55 ans. Les études incluses ont été menées aux États-Unis, en Corée, en Chine, en Australie, en Irlande et en Turquie. Les essais ont été conçus de façon très variée, ce qui a limité les analyses et le niveau de confiance des résultats. La plupart des études incluses dans cette revue étaient fortement biaisées. Il n'est pas certain que l'huile d'arbre à thé (concentration allant de 5 à 50 %) soit utile pour réduire le nombre d'acariens Demodex chez les personnes atteintes de blépharite à Demodex dans les cas de courte durée. Bien que la question ne soit pas entièrement abordée dans la littérature examinée, les personnes devraient être informés sur la manière d'appliquer correctement les produits à base d'huile d'arbre à thé, car l'observance du patient et la méthode d'application ont probablement une incidence sur l'efficacité. Aucune des études de cette revue n'a fait état d'effets secondaires directement liés au traitement ; cependant, une étude a rapporté une irritation autour des yeux lors de l'utilisation de l'huile d'arbre à thé, ce qui a été résolu en rééduquant la personne sur la technique d'application.

Cette revue est-elle à jour ?
Les auteurs de cette revue Cochrane ont recherché les essais qui avaient été publiés avant le 18 juin 2019.

Conclusions des auteurs: 

La revue actuelle suggère qu'il existe une incertitude concernant l'efficacité de l’huile d'arbre à thé, dont la concentration varie de 5 à 50 %, dans le traitement à court terme de la blépharite à Demodex ; cependant, si elle est utilisée, des concentrations plus faibles pourraient être préférables dans le domaine des soins oculaires pour éviter l'irritation oculaire induite. Les futures études devraient être mieux contrôlées, évaluer les résultats à long terme (par exemple 10 à 12 semaines ou plus), tenir compte de l'observance du patient et étudier les effets de différentes concentrations d'huile d'arbre à thé.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

La blépharite à Demodex est une maladie chronique communément associée à des symptômes de sécheresse oculaire récalcitrante, bien que de nombreuses personnes ayant des acariens Demodex soient asymptomatiques. La principale cause de cette maladie chez l'homme est due à deux types d'acariens Demodex: Demodex folliculorum et Demodex brevis. Il existe de rapports variables sur la prévalence de la blépharite à Demodex chez les adultes, et elle touche autant les hommes que les femmes. Alors que les acariens Demodex sont couramment traités avec de l'huile d'arbre à thé, l'efficacité de l'huile d'arbre à thé pour traiter la blépharite à Demodex n'est pas bien documentée.

Objectifs: 

Évaluer les effets de l'huile d'arbre à thé sur l'infestation par Demodex chez les personnes atteintes de blépharite à Demodex.

Stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons fait des recherches sur CENTRAL (qui contient le registre d’essais du groupe Cochrane sur l’ophtalmologie) (2019, numéro 6) ; Ovid MEDLINE ; Embase.com ; PubMed ; LILACS ; ClinicalTrials.gov ; et le Système d'enregistrement international des essais cliniques (ICTRP) de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Nous n'avons utilisé aucune restriction de date ou de langue dans la recherche électronique des essais. La dernière recherche dans les bases de données a eu lieu le 18 juin 2019.

Critères de sélection: 

Nous avons inclus des essais contrôlés randomisés (ECR) qui comparaient le traitement à l'huile d'arbre à thé (ou ses composants) à un autre traitement ou à l’absence de traitement pour les personnes atteintes de blépharite à Demodex.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs ont examiné indépendamment les titres et les résumés, puis le texte intégral pour déterminer leur éligibilité. Les auteurs de la revue ont extrait les données de manière indépendante et ont évalué le risque de biais en utilisant Covidence. Un troisième auteur de la revue a résolu les conflits éventuels à tous les stades.

Résultats principaux: 

Nous avons inclus six ECR (1124 yeux de 562 participants ; 17 à 281 participants par étude) provenant des États-Unis, de la Corée, de la Chine, de l'Australie, de l'Irlande et de la Turquie. Les ECR ont comparé une formule d'huile d'arbre à thé à un autre traitement ou à l’absence de traitement. Les participants étaient des hommes et des femmes, âgés de 39 à 55 ans. Tous les ECR ont été évalués à un niveau de risque de biais incertain ou élevé dans un ou plusieurs domaines. Nous avons également identifié deux ECR qui sont en cours ou en attente de publication.

Les données de trois ECR qui ont rapporté une variation moyenne à court terme du nombre d'acariens Demodex pour huit cils ont contribué à une méta-analyse. Nous ne sommes pas certains de la réduction moyenne du nombre d’acariens dans les groupes ayant bénéficié de l'intervention à l'huile d'arbre à thé (différence moyenne [DM] 0,70, intervalle de confiance [IC] à 95% 0,24 à 1,16) par rapport aux autres interventions après quatre à six semaines . Un seul ECR a rapporté des données sur les changements à long terme, qui ont montré que le groupe qui a reçu une lumière intense pulsée dans le cadre du traitement avait complètement éradiqué les acariens Demodex au bout de trois mois. Nous avons estimé que le niveau de confiance des données probantes pour ce critère de jugement était très faible.

Trois ECR n'ont pas rapporté de données probantes indiquant une différence pour les symptômes déclarés par les participants avec le questionnaire « indice de maladie de la surface oculaire » (Ocular Surface Disease Index, OSDI) entre le groupe de l'huile d'arbre à thé et le groupe recevant d'autres formes d'intervention. Les différences moyennes dans ces études allaient de -10,54 (IC à 95% : - 24,19, 3,11) à 3,40 (IC à 95% : -0,70, 7,50). Nous n'avons pas effectué de méta-analyse pour ce critère de jugement en raison d'une grande hétérogénéité statistique et avons jugé le niveau de confiance des données probantes comme faible.

Un ECR a fourni des informations concernant l'acuité visuelle mais n'a pas fourni suffisamment de données pour permettre des comparaisons entre groupes. Les auteurs ont noté que l'acuité visuelle habituelle moyenne en LogMAR pour tous les participants de l'étude s'est améliorée après le traitement (moyenne en LogMAR : 1,16, écart-type : 0,26 à 4 semaines). Nous avons estimé que le niveau de confiance des données probantes pour ce critère de jugement était faible. Aucun ECR n'a fourni de données sur la variation moyenne du nombre de pellicules cylindriques ou sur la proportion de participants ayant eu une hyperémie conjonctivale ou ayant souffert d'un dysfonctionnement de la glande de Meibomius.

Trois ECR ont fourni des informations sur les événements indésirables. L'un d'entre eux n'a rapporté aucun événement indésirable. Les deux autres ont décrit un total de six participants randomisés dans le groupe du traitement à l'huile d'arbre à thé qui ont ressenti une irritation ou un inconfort oculaire, ce qui s'est résolu avec la rééducation du patient sur les techniques d'application et la poursuite de l'utilisation de l'huile d'arbre à thé. Nous avons estimé que le niveau de confiance des données probantes pour ce critère de jugement était très faible.

Notes de traduction: 

Post-édition effectuée par Mélaine Lim et Cochrane France. Une erreur de traduction ou dans le texte d'origine ? Merci d'adresser vos commentaires à : traduction@cochrane.fr

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.