Les interventions d'éducation à la santé conduisent-elles à un traitement précoce des femmes présentant des symptômes de cancer de l'endomètre (utérus) ?

Contexte
Le cancer de l'endomètre (utérus) est dû à la croissance incontrôlée de cellules anormales dans la paroi de l'utérus. Le diagnostic à un stade encore précoce de la maladie (le cancer est encore dans l'utérus, sans propagation dans les tissus voisins) est courant, car la plupart des femmes atteintes de la maladie présentent des saignements vaginaux anormaux et consultent leur médecin. Cependant, la prise en charge tardive du cancer de l'endomètre existe encore. C'est un problème qui touche particulièrement les femmes qui sont sur le point de passer ou qui passent par la ménopause. L’apport d'informations éducatives aux femmes et aux professionnels de santé concernant les symptômes liés au cancer de l'endomètre peut sensibiliser à la maladie et réduire les retards de traitement. Nous avons entrepris cette revue pour déterminer si l'éducation sur le cancer de l'endomètre conduisait les femmes présentant des symptômes de cancer de l'endomètre à consulter leur médecin et à être orientées vers un traitement plus tôt que lorsqu'il n'y avait pas d'éducation.

Objectif de la revue
Nous avons entrepris cette revue pour déterminer si l'éducation sur le cancer de l'endomètre conduisait les femmes présentant des symptômes de cancer de l'endomètre à consulter leur médecin et à être orientées vers un traitement plus tôt que lorsqu'il n'y avait pas d'information éducative disponible.

Principaux résultats
Nous avons prévu d'inclure des essais contrôlés randomisés (études dans lesquelles des personnes ou des groupes de personnes sont affectés par hasard à deux ou plusieurs groupes, chacun avec des traitements différents). En l'absence d'essais contrôlés randomisés, nous avons prévu d'inclure des études où les participants n'étaient pas randomisés mais qui comprenaient une évaluation des avantages de l'éducation à la santé par rapport à l'absence d'éducation à la santé. Nous avons consulté des bases de données scientifiques et vérifié les titres et les résumés de 4880 articles éventuellement pertinents et évalué le texte intégral de 16 de ces références. Cependant, nous n'avons trouvé aucune étude répondant à nos critères d'inclusion.

Conclusions
Il n'existe actuellement aucune donnée probante indiquant si l'éducation à la santé dispensée aux professionnels de santé, aux individus ou aux deux, favorise la présentation et l'orientation précoces des femmes présentant des symptômes de cancer de l'endomètre.

Conclusions des auteurs: 

Il n'existe actuellement aucune donnée probante sur l'efficacité des interventions d'éducation à la santé impliquant des professionnels de santé ou des individus, ou les deux, pour promouvoir la présentation et l'orientation précoces des femmes présentant des symptômes de cancer de l'endomètre. Des ECR de haute qualité sont nécessaires pour évaluer si les interventions d'éducation à la santé améliorent la présentation et l'orientation précoces. S'il peut être démontré que les interventions d'éducation à la santé réduisent les délais de traitement du cancer de l'endomètre, des études supplémentaires seraient nécessaires pour déterminer quelles sont les interventions les plus efficaces.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Le diagnostic de cancer de l'endomètre (utérus) est normalement posé à un stade précoce, car la plupart des femmes atteintes de la maladie présentent des saignements vaginaux anormaux, ce qui les incite à consulter un médecin. Toutefois, les retards de présentation et d'orientation peuvent entraîner un retard dans le diagnostic et la prise en charge, ce qui peut conduire à des résultats de traitement défavorables. C'est un problème qui touche particulièrement les femmes pré-ménopausées et péri-ménopausées. L’apport d'informations éducatives aux femmes et aux professionnels de santé concernant les symptômes liés au cancer de l'endomètre peut sensibiliser à la maladie et réduire les retards de traitement.

Objectifs: 

Évaluer l'efficacité des interventions d'éducation à la santé ciblant les professionnels de santé ou les individus, ou les deux, pour promouvoir la présentation et l'orientation précoces des femmes présentant des symptômes de cancer de l'endomètre.

Stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons cherché dans CENTRAL, MEDLINE et Embase. Nous avons également effectué des recherches dans les registres d'essais cliniques, des résumés de réunions scientifiques et des références bibliographiques d'articles de revues.

Critères de sélection: 

Nous avons prévu d'inclure des essais contrôlés randomisés (RCT), à la fois des essais randomisés individuels et des essais en grappes. En l'absence d'ECR, nous avons prévu d'inclure des études non randomisées bien conçues avec une comparaison parallèle évaluant les bénéfices de tout type d'intervention en matière d'éducation liée à la santé.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de la revue ont évalué indépendamment si les études potentiellement pertinentes répondaient aux critères d'inclusion de la revue, mais aucune n'a été trouvée.

Résultats principaux: 

Une recherche exhaustive de la littérature a donné les résultats suivants : CENTRAL (1022 références), MEDLINE (2874 références) et Embase (2820 références). Après la déduplication, nous avons examiné les titres et les résumés de 4880 références et exclu 4864 qui ne répondaient pas aux critères d'inclusion de la revue. Sur les 16 références qui répondaient potentiellement aux critères d'inclusion de la revue, nous avons exclu les 16 rapports après avoir examiné les textes complets. Nous n'avons identifié aucun essai en cours.

Notes de traduction: 

Post-édition effectuée par Constance Dubois et Cochrane France. Une erreur de traduction ou dans le texte d'origine ? Merci d'adresser vos commentaires à : traduction@cochrane.fr

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.