Sérums antivenimeux pour le traitement des personnes mordues par un serpent ayant développé une anomalie de la coagulation sanguine

Beaucoup de venins de serpent provoquent une coagulopathie chez l'humain. La coagulopathie est une affection dans laquelle le sang ne coagule pas parce que le venin diminue les taux de facteurs de coagulation. La coagulopathie augmente le risque de saignements. Le sérum antivenimeux est un traitement utilisé pour neutraliser le venin chez les personnes qui ont été mordues par un serpent. Certaines preuves issues d'études d'observation chez l'homme suggèrent que le sérum antivenimeux serait utile aux personnes mordues par un serpent. Cependant, l'utilisation de sérum antivenimeux comporte des risques, et peut provoquer des réactions allergiques.

Pour fabriquer le sérum antivenimeux, du venin est injecté à des chevaux, des moutons ou des chèvres, puis le sang de l'animal est collecté et les anticorps spécifiques au venin de serpent en sont séparés. Le sérum antivenimeux est injecté dans la veine de la personne, de sorte qu'il peut se mélanger au sang dans l'organisme.

Les auteurs de cette revue Cochrane ont cherché à savoir s'il existait des preuves que le sérum antivenimeux aidait les victimes de morsures de serpent ayant développé une coagulopathie. Les auteurs ont cherché des études dans lesquelles le sérum antivenimeux était utilisé en traitement de personnes ayant développé une coagulopathie suite à une morsure de serpent, quel que soit le type de serpent.

Le type d'étude admissible pour l'inclusion dans la revue était l'essai contrôlé randomisé, et le groupe témoin devait recevoir soit un placebo, soit aucun sérum antivenimeux. Les auteurs de la revue n'ont trouvé aucun essai répondant à ces critères, en dépit de recherches dans toutes les principales bases de données internationales de référence médicale. Les recherches dans les bases de données datent du 30 janvier 2015.

N'ayant identifié aucun essai contrôlé randomisé pertinent, cette revue systématique ne fournit aucune preuve permettant d'aider les médecins à décider si et quand utiliser un sérum antivenimeux contre la coagulopathie induite par morsure de serpent. Les auteurs concluent que des essais de sérum antivenimeux sont nécessaires d'urgence afin que les médecins et les patients puissent comprendre pleinement les avantages et les risques du sérum antivenimeux. Actuellement, les décisions des médecins sur l'utilisation du sérum antivenimeux sont fondées sur les résultats d'études d'observation, qui pourraient ne pas décrire en détail les effets du sérum antivenimeux.

Conclusions des auteurs: 

Il est nécessaire de mener des essais randomisés contrôlés contre placebo pour étudier l'efficacité du sérum antivenimeux sur des critères cliniquement pertinents chez les patients atteints de coagulopathie de consommation induite par le venin résultant d'une morsure de serpent. Bien qu'éthiquement difficile, l'administration routinière d'un traitement comportant un risque important d'anaphylaxie ne peut pas continuer sans preuve solide de bénéfice.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

La coagulopathie de consommation induite par le venin de serpent est un effet systémique majeure de l'envenimation. Des études observationnelles suggèrent que le sérum antivenimeux améliore les résultats en cas de coagulopathie de consommation induite par le venin dans certaines morsures de serpent mais pas dans d'autres. Cependant, l'efficacité du sérum antivenimeux dans tous les cas de coagulopathie de consommation induite par le venin est controversée.

Objectifs: 

Évaluer l'effet du sérum antivenimeux dans le traitement de la coagulopathie de consommation induite par le venin chez les victimes de morsures de serpent.

La stratégie de recherche documentaire: 

Les recherches ont été effectuées le 30 janvier 2015. Nous avons interrogé le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les blessures, le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL, Bibliothèque Cochrane), Ovid MEDLINE(R), Ovid MEDLINE(R) In-Process & Other Non-Indexed Citations, Ovid MEDLINE(R) Daily et Ovid OLDMEDLINE(R), Embase Classic + Embase (OvidSP) ainsi que trois autres sources et des registres d'essais cliniques, et avons également passé au crible des références bibliographiques.

Critères de sélection: 

Tous les essais contrôlés randomisés achevés, publiés ou non, avec un bras placebo ou sans traitement, dans le cadre desquels du sérum antivenimeux était administré en traitement de la coagulopathie de consommation induite par le venin chez des personnes ayant été mordues par un serpent.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs ont examiné les essais identifiés et ont appliqué indépendamment les critères de sélection.

Résultats principaux: 

Aucune étude ne répondait aux critères d'inclusion de cette revue systématique.

Notes de traduction: 

Traduction réalisée par Cochrane France

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.