Ablation de la vésicule biliaire par la chirurgie précoce ou différé après un épisode de pancréatite lithiasique.

Problèmatique

Il existe une controverse concernant le délai avant cholecystectomie après une pancréatite lithiasique aiguë.

Nous avons entrepris, pour répondre à cette question, une recherche exhaustive de la littérature des études qui comparaient les différents délais de réalisation de cholécystectomie laparoscopique. Nous avons uniquement inclus des essais contrôlés randomisés (études qui peut permettre d'éviter de mauvaises conclusions si conçus et menés correctement). Nous avons effectué des recherches dans la littérature toutes les études rapportées jusqu'en janvier 2013. Deux auteurs ont indépendamment évalué les essais à inclure et extrait les données pour minimiser les erreurs. Nous avons considéré comme « précoce » les cholécystectomies laparoscopiques réalisées dans les trois jours suivant l'apparition des symptômes. Nous avons considéré toutes les cholécystectomies laparoscopiques réalisée au-delà de trois jours suivant l'apparition des symptômes comme « tardive ». Pour les pancréatites aiguës graves, nous avons considéré comme « précoce » les cholécystectomies laparoscopiques réalisées lors de l'admission pour crise de pancréatite. Nous avons considéré toutes les cholécystectomies laparoscopiques réalisées ultérieurement à l’admission comme « tardive ».

Contexte

Le pancréas est un organe abdominal sécrétant plusieurs fluides qui aident à la digestion des aliments riches en calories. Il également composé de cellules qui sécrètent de l’insuline afin de réguler le taux de glycémie. La pancréatite aiguë est un processus inflammatoire soudain qui peut impliquer des organes voisins ou avoir un effet sur d'autres systèmes du corps, y compris la circulation sanguine. En fonction de la présence de défaillance d'organes (tels que les reins, les poumons ou la circulation du sang) et la présence de complications locales telles que l'accumulation de liquide autour du pancréas, une pancréatite peut être classée de légere à grave. Les personnes souffrant de pancréatite sévère présentent des défaillances d'organes ou des complications locales, ou les deux, tandis que les patients atteints de pancréatite légère ne présentent pas ces caractéristiques. Les deux principales causes de la pancréatite aiguë sont les calculs biliaires et l'alcool , représentant plus de 80 % des pancréatites aiguës. L'ablation de la vésicule biliaire (cholécystectomie) est un traitement radical pour prévenir de nouvelles attaques de pancréatite aiguë lithiasique si la personne est apte à la chirurgie. L' ablation laparoscopique de la vésicule biliaire est actuellement la méthode de cholécystectomie préférée avec plus de 99% de patients ayant un rétablissement complet sans complications.

Caractéristiques de l' étude

Nous avons identifié un essai comparant une cholécystectomie laparoscopique précoce versus retardée pour les personnes souffrant d’une pancréatite aiguë légère. Sur les 50 participants inclus dans cet essai, 25 ont subi une cholécystectomie laparoscopique précoce tandis que les 25 autres ont subi une cholécystectomie laparoscopique retardée. Tous les participants étaient en vie à la fin de l'essai. Il n'y avait aucune différence significative d’apparition de complications entre les deux groupes. La qualité de vie n'était pas rapportée dans cet essai. Il n' y avait pas de passage à une cholécystectomie ouverte dans aucun des deux groupes. La durée de séjour à l'hôpital était plus court d’environ deux jours dans le groupe de cholécystectomie laparoscopique précoce que dans le groupe de cholécystectomie laparoscopique retardée. L'essai n'a pas rapporté le nombre de jours travaillés perdus ou les coûts. Nous n' avons identifié aucun essai comparant la cholécystectomie laparoscopique précoce versus retardée après une pancréatite aiguë grave.

Résultats principaux

En se basant sur les observations du seul essai inclus dans cette revue, il semble n’y avoir aucune preuve d' un risque accru de complications après une cholécystectomie laparoscopique précoce. La cholécystectomie laparoscopique précoce pourrait raccourcir la durée de séjour à l'hôpital chez les personnes souffrant de pancréatite aiguë légère. Lorsque les installations et l’expertise appropriées sont disponibles dans les établissements, la cholécystectomie laparoscopique précoce semble préférable chez les personnes souffrant de pancréatite aiguë légère. Il n'existe actuellement aucune preuve permettant de soutenir ou réfuter la cholécystectomie laparoscopique précoce chez les patients atteints de pancréatite aiguë grave. D'autres essais contrôlés randomisés bien conçus sont nécessaires chez les personnes souffrant de pancréatite aiguë légère et de pancréatite aiguë grave.

Qualité des preuves

Le seul essai identifié présente un risque élevé de biais, par exemple, il n'y avait un risque potentiel de parvenir à de mauvaises conclusions en raison de la manière dont que l'étude était conçue et menée.

Conclusions des auteurs: 

Il n' existe aucune preuve d' un risque accru de complications de la cholécystectomie laparoscopique précoce. La cholécystectomie laparoscopique précoce pourrait raccourcir le séjour à l'hôpital chez les personnes souffrant de pancréatite aiguë légère. Lorsque les installations et l’expertise appropriées sont disponibles dans les établissements, la cholécystectomie laparoscopique précoce semble préférable chez les patients atteints de pancréatite aiguë. Il n'existe actuellement aucune preuve permettant de soutenir ou réfuter la cholécystectomie laparoscopique précoce chez les patients atteints de pancréatite aiguë grave. D'autres essais contrôlés randomisés à faible risque de biais sont nécessaires chez les personnes souffrant de pancréatite aiguë légère et de pancréatite aiguë grave.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Les calculs biliaires et l'alcool comptent pour plus de 80 % des pancréatites aiguës. La cholécystectomie est le traitement radical pour les calculs biliaires . La cholécystectomie laparoscopique est la voie préférée pour la réalisation de cholécystectomie. Le moment de la cholécystectomie laparoscopique après une crise de pancréatite aiguë biliaire primitive est controversée.

Objectifs: 

Comparer les bénéfices et inconvénients de la réalisation précoce versus retardée d’une cholécystectomie laparoscopique chez les personnes souffrant de pancréatite aigue biliaire primitive. 
Pour les pancréatites aiguës légères, nous avons considéré comme « précoce » une cholécystectomie laparoscopique réalisée dans les trois jours suivant l'apparition des symptômes. Nous avons considéré toutes les cholécystectomies laparoscopiques réalisée au-delà de trois jours suivant l'apparition des symptômes comme « tardives ». Pour les pancréatites aiguës graves, nous avons considéré comme « précoce » les cholécystectomies laparoscopiques réalisées lors de l'admission. 
Nous avons considéré toutes les cholécystectomies laparoscopiques réalisées ultérieurement à l’admission comme « tardive ».

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué une recherche dans le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (la Bibliothèque Cochrane 2012, numéro 12), MEDLINE, EMBASE, Science Citation Index Expanded, et des registres d'essais jusqu'en janvier 2013.

Critères de sélection: 

Nous avons inclus des essais contrôlés randomisés, quels que soient la langue ou statut de publication, comparant une réalisation précoce versus retardée de la cholécystectomie laparoscopique pour les personnes souffrant de pancréatite biliaire primitive aiguë.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs ont évalué les essais à inclure et extrait les données de manière indépendante. 
Nous avions prévu d'analyser les données avec le modèle à effets fixes et le modèle à effets aléatoires à l'aide de Review Manager 5 (RevMan 2011). Nous avons calculé le risque relatif (RR), ou la différence moyenne (DM) avec des intervalles de confiance (IC) à 95 % sur la base d'une analyse en intention de traiter.

Résultats principaux: 

Nous avons identifié un essai comparant une réalisation précoce versus retardée de la cholécystectomie laparoscopique pour les personnes souffrant de pancréatite aiguë légère. Cinquantes participants atteints de pancréatite aiguë légère biliaire ont été randomisés pour la cholécystectomie laparoscopique précoce (dans les 48 heures de l' admission, indépendamment de la résolutions des symptômes ou d’un retour à la normal des valeurs biologiques) (n =25), ou à un groupe de cholécystectomie laparoscopique retardée (chirurgie après la résolution de la douleur abdominale et après lun retour à la normale des valeurs biologiques) (n =25). Cet essai présente un risque élevé de biais. Il n' y a pas eu de mortalité à court terme dans les deux groupes. Il n'y avait aucune différence significative entre les groupes dans la proportion de participants ayant développé des événements indésirables graves (RR 0,33; IC à 95 % 0,01 à 7,81). La qualité de vie n'était pas rapportée dans cet essai. Il n'y avait pas de passage à une cholécystectomie ouverte dans aucun des deux groupes. La durée totale de séjour hospitalier était significativement plus courte dans le groupe de cholécystectomie laparoscopique précoce que dans le groupe de cholécystectomie laparoscopique différée (DM -2,30 jours; IC à 95 % -4,40 à -0,20). Cet essai ne rapportait ni le nombre de jours travaillés perdus ni les coûts. Nous n'avons identifié aucun essai comparant la cholécystectomie laparoscopique précoce versus retardée en cas de pancréatite aiguë grave.

Notes de traduction: 
Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.