Suivi des états pré-cancéreux de l'estomac pour prévenir le développement d’un cancer

Nous avons tenté de déterminer s' il existait des preuves suffisantes pour recommander le suivi des patients atteints de maladies pré-cancéreuse de l'estomac afin de prévenir l’apparition d’un cancer. Cela est généralement réalisé au moyen d'un examen de l'estomac du patient avec une caméra insérée par la bouche (endoscopie) et le prélèvement d’échantillons de petite taille des tissus de l'estomac (biopsie). Une alternative de suivi serait un test sanguin mesurant pour une substance chimique appelé Pepsinogen, bien que cela soit légèrement moins précis ou fiable pour le diagnostic du cancer de l'estomac. Ceci est reconnu pour la surveillance biochimique. Nous avons effectué une recherche dans les bases de données de littérature biomédicale et parmi les résumés des présentations de congrès afin d'obtenir des détails concernant tout essai clinique. Nous avons trouvé qu’il n'y avait pas de preuves issues d'essais contrôlés randomisés appropriés pour prouver cette hypothèse, mais que certaines études effectuées méritent que l’on regarde de plus près.

Conclusions des auteurs: 

Il existe un manque de données randomisées sur l'utilité de la surveillance des GIM. Les données observationnelles issues d'études non randomisées sont discutées et laissent à penser que même si un essai randomisé permettant un plus haut niveau de preuve clinique serait souhaitable, étant donné les questions éthiques et d’acceptabilité, d'autres études non randomisées portant sur les protocoles de surveillance et le rôle de l'Helicobacter pylori seraient peut être un moyen plus pragmatique d'aborder ces principales questions cliniques.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

L’adenocarcinome de l'estomac est la deuxième cause de décès lié au cancer dans le monde. La métaplasie intestinale gastrique (GIM) est une affection précancéreuse reconnue de l'estomac. Elle a été décrite comme survenant chez un patient sur cinq dans les pays occidentaux. Bien qu'il existe un risque de progression de la GIM jusqu’au cancer, les recommandations publiées diffèrent quant à l'utilité et la structure des programmes de surveillance pour cette affection.

Objectifs: 

Evaluer si oui ou non l’endoscopique ou la surveillance biochimique des patients atteints de métaplasie intestinale gastrique GIM) pourrait entraîner une augmentation de la détection de la dysplasie et d’un cancer gastrique précoce pour réduire la mortalité par cancer gastrique.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué une recherche dans les bases de données électroniques suivantes depuis leur création jusqu'en octobre 2012: CENTRAL, EMBASE, MEDLINE et LILACS. Nous avons effectué une recherche manuelle dans des résumés de congrès pertinents.

Critères de sélection: 

Seuls les essais contrôlés randomisés ont été inclus.

Recueil et analyse des données: 

Aucune étude ne remplissait les critères d'inclusion.

Résultats principaux: 

Aucune étude ne remplissait les critères d'inclusion.

Notes de traduction: 
Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.