Il n'existe pas de preuve définitive du fait que les herbes de la médecine chinoise traditionnelle (HMCT) arrêteraient les saignements hémorroïdaires, mais il existe des preuves limitées du fait que les HMCT soulageraient certains symptômes des hémorroïde

Les hémorroïdes, une maladie périanale courante, peuvent facilement entraîner une hématochézie, une inflammation périanale, un prolapsus veineux périanal ou une incarcération si elles évoluent à un stade avancé. Outre une intervention chirurgicale ou un traitement peu invasif, diverses herbes de la médecine chinoise traditionnelle (HMCT) sont utilisées pour traiter le saignement des hémorroïdes chez de nombreux patients en Chine. Les HMCT pourraient être efficaces pour cette maladie et constituer une mesure thérapeutique alternative. Cependant, notre recherche primaire pour cette revue a montré qu'il n'existe pas de preuve solide concernant l'efficacité des HMCT pour arrêter l'hémorragie hémorroïdaire. Les études incluses étaient peu nombreuses et de qualité méthodologique faible. Quelques preuves faibles ont montré que certaines formulations, incluant du Radix Sanguisorbae, du Radix Rehmanniae, du Fructus Sophorae, etc., pourraient soulager certains symptômes dus aux hémorroïdes. Parmi ces symptômes on trouve l'hématochézie et une congestion des coussinets hémorroïdaires, à court terme. D'autres essais standardisés sont nécessaires pour qu'une méta-analyse permette de tirer une conclusion définitive.

Conclusions des auteurs: 

Cette revue ne fournit pas de preuve solide concernant l'efficacité des HMCT pour arrêter les saignements hémorroïdaires. La majorité des études incluses étaient de faible qualité ; les essais éligibles étaient peu nombreux et le nombre de participants faible. Quelques preuves faibles ont montré que certaines formulations d'herbes contenant du Radix Sanguisorbae, du Radix Rehmanniae, du Fructus Sophorae, du Radix Angelicae Sinensis, du Radix Scutellariae, etc., pourraient soulager certains symptômes dus aux hémorroïdes. Ils comprennent l'hématochézie, la congestion des coussinets hémorroïdaires et l'inflammation de la muqueuse périanale, à court terme. Il est urgent que des essais cliniques bien planifiés soient réalisés pour que des conclusions fiables puissent être tirées sur la valeur des HMCT pour arrêter l'hémorragie hémorroïdaire.

Actuellement, les preuves ne sont pas suffisantes pour recommander une modification immédiate de la pratique clinique à partir de ces résultats.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Les hémorroïdes sont une maladie périanale courante qui entraîne souvent une hématochézie. Outre une intervention chirurgicale ou un traitement peu invasif, diverses herbes de la médecine chinoise traditionnelle (HMCT) sont utilisées pour traiter le saignement des hémorroïdes.

Objectifs: 

Afin d’évaluer l'efficacité des herbes de la médecine chinoise traditionnelle pour arrêter le saignement des hémorroïdes et les effets indésirables entraînés par ces herbes,

La stratégie de recherche documentaire: 

nous avons consulté le registre d'essais du groupe Cochrane sur le cancer colorectal, le registre Cochrane central des essais contrôlés (CENTRAL) (The Cochrane Library), MEDLINE, EMBASE, CMCD (Chinese Medicine Conference Disc) et CBMD (Chinese Bio-Medicine Disc).

Critères de sélection: 

Tous les essais cliniques randomisés (ECR) sur des herbes chinoises pour traiter les saignements hémorroïdaires ont été inclus.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs ont extrait les données de manière indépendante ; ces dernières ont été analysées à l'aide du logiciel RevMan 5.0. Le risque relatif a été estimé pour les données dichotomiques et la différence moyenne pondérée pour les données continues.

Résultats principaux: 

Neuf essais impliquant 1 822 patients souffrant de saignements hémorroïdaires ont été identifiés. Les essais inclus n'étaient en général pas de qualité élevée et utilisaient une préparation d'HMCT versus une autre préparation d'HMCT (Type I) (cinq essais) ou des médecines occidentales (Type II) (quatre essais). Il n'a pas été possible de combiner les données pour réaliser une méta-analyse puisque seuls deux essais utilisaient la même intervention ou comparaison.

Dans les neuf essais, une différence statistiquement significative a été observée pour les HMCT en ce qui concerne l'amélioration des effets curatifs généraux ou le degré total des symptômes dans six essais (P < 0,05 ; P < 0,01), d'hématochézie dans trois essais (P < 0,05 ; P < 0,001) et d'inflammation de la muqueuse périanale dans un essai (P < 0,05). Les effets indésirables rapportés n'étaient pas graves et étaient rares.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.