Effets psychologiques de l'environnement physique des soins sur les résultats professionnels du personnel de santé

Les recherches ont montré que l'environnement physique des soins pouvait affecter la santé et le bien-être des patients. Mais l'environnement de santé affecte également les personnes qui y travaillent : les infirmiers et les médecins. Tout changement apporté à l'environnement physique des soins pour le bénéfice des patients (ex. : rénovation des salles d'hôpital) doit également avoir un effet bénéfique ou neutre sur les professionnels de santé.

Une revue des effets des changements apportés à l'environnement physique des soins sur les professionnels de santé a été effectuée. Une seule étude a été identifiée, qui comparait des salles rénovées d'un hôpital psychiatrique à des salles non rénovées.

Aucune preuve ne vient étayer ou réfuter l'impact de l'environnement physique des soins sur les résultats professionnels du personnel de santé. Cette revue montre cependant que davantage d'efforts doivent être mis en œuvre pour comprendre les effets des changements apportés aux environnements physiques des soins sur les professionnels de santé.

Conclusions des auteurs: 

Une étude a été incluse dans cette revue. Cette revue indique donc que les preuves disponibles sont insuffisantes pour étayer ou réfuter l'impact de l'environnement physique des soins sur les résultats professionnels du personnel de santé. Des lacunes méthodologiques, notamment une confusion avec d'autres variables et des conditions de contrôle inadaptées, sont partiellement responsables de ce manque de preuves. Au vu des problèmes méthodologiques identifiés, ce champ d'étude requiert des essais contrôlés de bonne qualité.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

L'environnement physique des soins peut affecter les patients. Ce concept d'« environnements curatifs » décrit l'impact psychologique des stimuli environnementaux perçus de manière sensorielle. Il exclut les effets plus psychologiques tels que ceux produits par des variables ergonomiques (ex. : prévention des chutes) ou facilitantes (ex. : en rapport avec l'hygiène). L'importance de l'environnement de soins pour la santé et le bien-être des patients est une évidence, mais il est également important que cet environnement n'ait pas d'impact négatif sur le personnel de santé. L'environnement physique des soins fait partie du « paysage de travail » du personnel. L'environnement peut donc être un élément déterminant de résultats professionnels subjectifs tels que la satisfaction et le bien-être au travail, ainsi que de résultats objectifs tels que l'absentéisme ou la qualité des soins. Pour construire ou rénover efficacement les établissements de soins de santé, il est nécessaire de s'intéresser aux besoins des patients et du personnel de santé.

Objectifs: 

Évaluer les effets psychologiques de l'environnement physique des soins sur le personnel de santé.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons consulté le registre spécialisé EPOC du groupe de revue Cochrane ; le registre Cochrane central des essais contrôlés ; la base des résumés des revues systématiques hors Cochrane ; MEDLINE ; EMBASE ; CINAHL ; Civil Engineering Database et Compendex. Nous avons également consulté les références bibliographiques des études incluses.

Critères de sélection: 

Nous avons inclus les essais contrôlés randomisés (ECR), les essais cliniques comparatifs (ECC), les études contrôlées avant-après et les séries chronologiques interrompues des interventions portant sur les effets psychologiques de l'environnement physique des soins sur le personnel de santé. Les mesures de résultats incluaient des mesures de la satisfaction au travail, de la satisfaction en matière d'environnement physique des soins, de la qualité de vie et de la qualité des soins.

Recueil et analyse des données: 

Deux évaluateurs ont identifié les études à inclure, ont extrait les données et ont évalué la qualité méthodologique de manière indépendante.

Résultats principaux: 

Une étude de type contrôlée avant-après étudiant les effets simultanés de plusieurs stimuli environnementaux a été identifiée. Cette étude rapportait une amélioration de l'humeur du personnel mais aucun effet en matière d'ambiance à l'hôpital ou d'absences non programmées.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.