Administration prophylactique d'antibiotiques systémiques pour réduire la morbidité et la mortalité chez les nouveau-nés portant un cathéter veineux central

Les cathéters veineux centraux (de longs tubes en plastique dont l'extrémité est insérée dans les grandes veines situées à proximité du cœur afin de pouvoir administrer des médicaments et des fluides) sont utilisés chez certains nouveau-nés, en particulier chez ceux qui sont nés prématurément ou qui sont gravement malades. Les bébés qui portent ce type de cathéter risquent de développer des infections du sang très graves pouvant engager leur pronostic vital. Des antibiotiques sont parfois utilisés pour tenter de prévenir ces infections du sang chez les bébés portant un cathéter veineux central. Ces antibiotiques préventifs pourraient avoir des effets secondaires indésirables et accroître le risque d'infections résistantes au traitement. Il se pourrait donc que les risques associés aux antibiotiques l'emportent sur les bénéfices potentiels. Trois petits essais portant sur 271 bébés ont été inclus dans cette revue. Les résultats de ces études montrent qu'il est possible de réduire le risque d'infection grave du sang mais qu'il faudrait administrer des antibiotiques préventifs à près de 10 bébés pour prévenir un cas d'infection. Aucune différence n'était observée concernant le risque de décès. Les données étaient insuffisantes concernant d'autres effets importants des antibiotiques ou leurs effets secondaires graves potentiels. Les différentes études incluses dans cette revue présentaient peu de similarités. À l'heure actuelle, les preuves sont donc insuffisantes pour recommander l'utilisation systématique d'antibiotiques chez les bébés portant un cathéter veineux central.

Conclusions des auteurs: 

Les antibiotiques systémiques prophylactiques administrés aux nouveau-nés portant un cathéter veineux central réduisent le taux de septicémie avérée ou suspectée. Néanmoins, ce résultat pourrait ne pas être cliniquement important compte tenu de l'absence de différence significative en termes de mortalité globale, et de l'absence de données concernant le résultat du développement neurologique à long terme. Qui plus est, aucune donnée n'est disponible concernant les inconvénients potentiellement significatifs de cette approche, notamment la sélection d'organismes résistants. L'utilisation systématique d'antibiotiques prophylactiques chez les nourrissons portant un cathéter veineux central dans les unités néonatales ne peut pas être recommandée à l'heure actuelle.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

L'utilisation de cathéters veineux centraux est un facteur de risque d'infection nosocomiale reconnu. Les antibiotiques prophylactiques pourraient être efficaces pour prévenir l'infection du courant sanguin liée au cathéter chez les nouveau-nés mais pourraient stimuler l'émergence de souches résistantes de micro-organismes.

Objectifs: 

Déterminer les effets des antibiotiques prophylactiques sur la mortalité et la morbidité des nouveau-nés portant un cathéter veineux central.

La stratégie de recherche documentaire: 

Des recherches ont été effectuées dans le registre spécialisé du groupe de revue Cochrane sur la néonatologie, MEDLINE de 1950 à avril 2007, CINAHL de 1982 à avril 2007 et le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL, Bibliothèque Cochrane, numéro 2, 2007). Les précédentes revues (y compris les références croisées) ont également été examinées.

Critères de sélection: 

Les essais contrôlés randomisés ou quasi-randomisés de qualité appropriée randomisant des nouveau-nés, individuellement ou en groupes, pour recevoir des antibiotiques prophylactiques (à l'exclusion des antifongiques), un placebo ou aucun traitement. Les nourrissons devaient porter un cathéter veineux central, être nés à terme et être âgés de moins de 28 jours, ou être nés prématurément et être âgés de jusqu'à 44 semaines (post-menstruelles) d'âge corrigé.

Recueil et analyse des données: 

Critères et méthodes utilisés pour évaluer la qualité méthodologique des essais : les méthodes standard de la Collaboration Cochrane et de son groupe de revue sur la néonatologie ont été utilisées. Les auteurs de revue ont extrait les données de manière indépendante. Le cas échéant, nous avons tenté de contacter les investigateurs des études afin d'obtenir des informations supplémentaires.

Résultats principaux: 

Trois petites études ont été incluses dans cette revue. Les antibiotiques prophylactiques administrés aux nouveau-nés portant un cathéter veineux central n'avaient aucun effet sur la mortalité globale (RR typique de 0,68, intervalle de confiance à 95 %, entre 0,31 et 1,51). Les antibiotiques prophylactiques administrés aux nouveau-nés portant un cathéter veineux central réduisaient le taux de sepsie bactérienne avérée (RR typique de 0,38, intervalle de confiance à 95 %, entre 0,18 et 0,82). Les antibiotiques prophylactiques administrés aux nouveau-nés portant un cathéter veineux central réduisaient le taux de septicémie bactérienne suspectée ou avérée (RR typique de 0,40, intervalle de confiance à 95 %, entre 0,20 et 0,78). Aucune colonisation par un organisme résistant n'a été identifiée chez les nourrissons dans aucune des études. Aucune donnée combinée n'était disponible pour d'autres mesures de résultats importantes, telles que la maladie pulmonaire chronique ou le résultat du développement neurologique.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.