Aspiration profonde versus peu profonde du tube trachéal chez les nouveau-nés et jeunes nourrissons ventilés

Aucune preuve issue d'essais ne permet de déterminer la profondeur optimale d'insertion du cathéter lors du nettoyage par aspiration du tube trachéal chez les bébés en soins intensifs néonataux. Les bébés en soins intensifs néonataux ont souvent besoin d'une ventilation mécanique pour les aider à respirer. Cela consiste à insérer un tube trachéal (TT) dans la trachée du bébé pour l'aider à respirer à l'aide d'un ventilateur mécanique. Des sécrétions pulmonaires peuvent s'accumuler et obstruer le tube. L'aspiration du TT à l'aide d'un cathéter (petit tube) permet de limiter les accumulations. Les méthodes d'aspiration peuvent varier, notamment la profondeur d'insertion du cathéter dans le TT. Néanmoins, la revue n'a identifié aucun essai permettant de déterminer la profondeur d'insertion du cathéter la plus efficace pour nettoyer le tube trachéal sans endommager les poumons du bébé.

Conclusions des auteurs: 

Aucune preuve issue d'essais contrôlés randomisés ne permet de déterminer les effets bénéfiques ou les risques associés à l'aspiration profonde versus peu profonde des tubes trachéaux chez les nouveau-nés et les jeunes nourrissons ventilés. D'autres recherches de haute qualité sont nécessaires.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

La ventilation mécanique est couramment utilisée dans les unités néonatales de soins intensifs pour assister la respiration dans diverses pathologies. La ventilation mécanique est administrée en insérant un tube trachéal (TT) qui demeure in situ. Le TT est nettoyé par aspiration pour prévenir l'accumulation de sécrétions et l'obstruction des voies respiratoires. Les méthodes d'aspiration du tube trachéal varient selon les pratiques institutionnelles et les cliniciens chargés de la procédure. La profondeur d'aspiration constitue l'une de ces variables. Le cathéter peut être inséré jusqu'à l'extrémité du TT ou au-delà, jusque dans la trachée ou les bronches pour faciliter l'élimination des sécrétions. Néanmoins, un trauma des voies respiratoires inférieures peut se produire lorsque le cathéter d'aspiration est inséré dans les voies respiratoires au-delà de l'extrémité du tube trachéal.

Objectifs: 

Comparer l'efficacité et les complications associées à l'aspiration profonde (cathéter inséré au-delà de l'extrémité du TT) versus peu profonde (cathéter inséré le long du TT uniquement) du tube trachéal chez les nourrissons ventilés.

La stratégie de recherche documentaire: 

Dans cette première mise à jour, les recherches ont été élargies au registre Cochrane central des essais contrôlés (Bibliothèque Cochrane, 30 mars), MEDLINE (de janvier 1966 au 30 mai 2011), CINAHL (de 1982 au 30 mai 2011) et EMBASE (de 1980 à mai 2011) en utilisant les termes et intitulés en rapport avec l'aspiration endotrachéale. Aucune restriction de langue n'a été appliquée.

Critères de sélection: 

Les essais contrôlés randomisés ou quasi-randomisés portant sur une aspiration endotrachéale profonde ou peu profonde chez des nouveau-nés recevant une assistance ventilatoire au moyen d'un tube trachéal.

Recueil et analyse des données: 

La mise à jour nous a permis d'identifier 149 références potentiellement pertinentes. Deux des études identifiées lors de cette recherche ont été considérées comme potentiellement pertinentes. Nous avons inclus l'une des études potentiellement pertinentes et exclu l'autre car elle ne remplissait pas les critères d'inclusion.

Résultats principaux: 

Un petit essai croisé (n = 27) comparant une aspiration profonde à une aspiration peu profonde remplissait les critères d'inclusion dans la revue. Les critères de jugement rapportés étaient la saturation du sang en oxygène et le rythme cardiaque pendant et après l'aspiration. Aucune différence significative n'était observée entre les méthodes d'aspiration profonde et peu profonde comparées.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens. Cliquez ici pour plus d'informations à propos de notre projet de traduction.