Aucune différence n'a été relevée en ce qui concerne les taux de grossesse entre les femmes utilisant le système intra-utérin (SIU) LNG-20 ou un dispositif intra-utérin (DIU) pour leur contraception.

Les méthodes de contraception réversibles incluent l'utilisation d'un système ou dispositif inséré dans l'utérus. Le DIU est un dispositif en cuivre inséré dans l'utérus afin d'éviter une grossesse. Le système intra-utérin (SIU) contient des hormones qui sont progressivement libérées et assure une contraception efficace jusqu'à son retrait.

La revue des essais comparait les DIU aux SIU ; elle n’a fait apparaître aucune différence concernant le taux de grossesses non désirées. Selon la revue, l'absence de règles est plus fréquente avec un SIU et l'utilisation d'un DIU provoque plus de douleurs et de règles hémorragiques.

Conclusions des auteurs: 

Les preuves suggèrent qu'il n'y a pas de différences en matière de taux de grossesse parmi les utilisatrices de SIU LNG-20, de DIU >250 mm2 et de Norplant-2. La prévention des grossesses intra-utérines et extra-utérines était plus efficace avec le SIU LNG-20 qu'avec les DIU ≤250 mm2. Le P4-IUS était significativement plus efficace que les DIU sans substance active, mais aucune différence n'a relevée par rapport aux DIU ≤250 mm2. Les taux de persévérance pour le SIU LNG-20, les DIU non hormonaux et le Norplant-2 étaient similaires. L'absence de règles était le principal motif d'abandon du SIU LNG-20.

Des preuves récentes, tirées d’études répondant aux critères d'inclusion de cette revue pour la mise à jour menée en juillet 2009, suggèrent que le SIU LNG-20 n'a pas d'impact sur la lactation ni sur la croissance et le développement des nourrissons allaités s’il est utilisé pendant l’allaitement, et qu’il ne cause pas non plus d'effets indésirables sur le métabolisme du glucose chez les femmes diabétiques insulinodépendantes.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Les systèmes intra-utérins (SIU) imprégnés d'hormones associent un progestatif à un dispositif contraceptif sans substance active pour améliorer l'action contraceptive.

Objectifs: 

Évaluer l'efficacité contraceptive, la tolérance et l'acceptabilité des SIU par rapport à d'autres moyens de contraception réversibles.

Stratégie de recherche documentaire: 

Recherches dans les bases de données, dans les listes de références et auprès des personnes et organisations pertinentes, sur la période de 1972 à juillet 2009.

Critères de sélection: 

Essais contrôlés randomisés (ECR) comparant les SIU à d'autres modes de contraception réversibles et rendant compte de critères d’évaluation prédéterminés, notamment les taux de grossesse et la persévérance, chez les femmes au cours de leurs années de fécondité.

Recueil et analyse des données: 

Deux réviseurs indépendants en aveugle ont vérifié la qualité et extrait les données sur les événements par mois-femme et des tables actuarielles à sortie simple pour les taux de grossesse, la persévérance, les événements indésirables et les motifs d’abandon. Les événements rapportés au nombre potentiel total de femmes pendant le suivi ont été recueillis pour les effets secondaires hormonaux et les changements menstruels.

Les données ont été regroupées aux mêmes points du suivi dans le but de calculer les rapports de taux et les différences dans les tables actuarielles à sortie simple. Les interventions similaires ont été regroupées et les dispositifs intra-utérins (DIU) non hormonaux ont été divisés en trois catégories : DIU cuivre >250 mm2, DIU cuivre ≤250 mm2, et DIU sans substance active.

Résultats principaux: 

Vingt-cinq ECR satisfaisaient les critères d’inclusion et neuf ont été inclus dans la méta-analyse : quatre comparant le SIU LNG-20 (Mirena®) avec des DIU sans substance active, un avec le Norplant-2, un autre avec les contraceptifs oraux combinés (COC), et trois autres comparant le P4-IUS (Progestasert®) avec des DIU non hormonaux.

Aucune différence significative n'a été observée en matière de taux de grossesse entre les utilisatrices de LNG-20 et de DIU >250 mm2 ou de COC.  Les utilisatrices de SIU LNG-20 avaient beaucoup moins de probabilités de devenir enceintes que les utilisatrices de DIU ≤250 mm2. Les utilisatrices de SIU LNG-20 étaient plus susceptibles de présenter une absence de règles et d'expulser le dispositif que les utilisatrices de SIU >250 mm2. Les utilisatrices de SIU LNG-20 étaient significativement plus enclines à interrompre cette méthode de contraception que toutes les utilisatrices de DIU en raison de l'absence de règles. Elles étaient significativement plus nombreuses à ne pas avoir leurs règles, ou à avoir des règles très espacées. En revanche, elles étaient beaucoup moins sujettes à des saignements prolongés et au spotting que les utilisatrices du Norplant-2.

Les utilisatrices de P4-IUS avaient significativement moins de probabilités de devenir enceintes mais étaient plus susceptibles d'interrompre cette méthode de contraception que les utilisatrices de DIU sans substance active, bien que peu de différences aient été observées entre le P4-IUS et les DIU ≤250 mm2 pour ces deux critères d’évaluation. Les utilisatrices de P4-IUS avaient moins de risque d'expulser le dispositif et étaient plus susceptibles d'interrompre cette méthode de contraception à cause de douleurs et de saignements menstruels que les utilisatrices de DIU ≤250 mm2.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.