Rôle des services de conseil et de dépistage volontaires (CDV) pour changer les comportements à risque concernant le VIH

Le fait d'apprendre sa sérologie VIH et de bénéficier de conseils est une étape importante pour recevoir des soins et un traitement contre le VIH, mais il s'agit également d'une intervention importante qui pourrait permettre de changer les comportements à risque concernant le VIH. Une revue systématique de la littérature et une évaluation quantitative ont découvert que les services de CDV étaient une stratégie efficace pour réduire certains comportements à risque concernant le VIH, notamment pour diminuer le nombre de partenaires sexuels des participants. L'usage de préservatifs a également été significativement accru chez les participants diagnostiqués comme séropositifs au cours des services de CDV. Des recherches supplémentaires doivent être réalisées pour comprendre comment les services de CDV peuvent être fournis plus efficacement afin d'optimiser leur potentiel en tant que stratégie de prévention de l'infection au VIH.

Conclusions des auteurs: 

Ces résultats s'ajoutent aux preuves de plus en plus nombreuses indiquant que les services de CDV peuvent changer les comportements sexuels à risque concernant le VIH, réduisant ainsi le risque lié au VIH et confirmant l'importance de ces services en tant que stratégie de prévention contre l'infection au VIH. Afin d'optimiser l'efficacité des services de CDV, des études supplémentaires doivent être réalisées pour comprendre quelles modalités et stratégies de conseil entrainent des réductions significatives des comportements à risque et conduisent au recours le plus fréquent aux services de CDV.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Les services de conseil et de dépistage volontaires (CDV) continuent à jouer un rôle crucial dans la prévention, les soins et le traitement de l'infection au VIH. Ces dernières années, différentes modalités de services de CDV ont été mises en œuvre, notamment des dépistages et des conseils en clinique, dans des unités mobiles et à domicile. Cette revue évalue les effets de tous les types de services de CDV sur les comportements à risque concernant le VIH dans les pays à faible et moyen revenu.

Objectifs: 

L'objectif principal de cette revue est d'examiner systématiquement la littérature étudiant l'efficacité des services de CDV pour changer les comportements à risque concernant le VIH dans les pays en développement pour différentes populations.

La stratégie de recherche documentaire: 

Cinq bases de données électroniques – PubMed, Excerpta Medica Database (EMBASE), PsycINFO, Sociological Abstracts et le Cumulative Index to Nursing and Allied Health Literature (CINAHL) – ont fait l'objet de recherches en utilisant des phrases et des mots-clés prédéterminés. Une recherche manuelle a été menée dans quatre revues importantes, notamment AIDS, AIDS and Behavior, AIDS Education and Prevention, et AIDS Care ; les tables des matières de ces quatre revues pendant la période incluse ont été examinées individuellement afin de trouver des articles pertinents. Les listes bibliographies de tous les articles inclus dans la revue ont été examinées afin de trouver des études supplémentaires ; ce processus a été répété jusqu'à ce qu'aucun article supplémentaire n'ait été trouvé.

Critères de sélection: 

Pour être incluses dans la revue, les études éligibles devaient répondre aux critères d'inclusion suivants : 1) Se dérouler dans un pays à faible ou moyen revenu tel que défini par la Banque mondiale, 2) Avoir été publiée dans une revue professionnelle entre le 1er janvier 1990 et le 6 juillet 2010, 3) Impliquer des services de CDV démarrés par les clients, notamment des conseils avant le dépistage, un dépistage du VIH et des conseils après le dépistage, et 4) Utiliser un plan d'étude avant/après ou à bras multiples comparant les individus avant et après avoir reçu des services de CDV ou des individus ayant reçu des services de CDV à d'autres n'en ayant pas reçu, et 5) Indiquer des résultats concernant les critères de jugement comportementaux, psychologiques, biologiques ou sociaux liés au VIH.

Recueil et analyse des données: 

Toutes les références ont été examinées au départ et toutes les références pertinentes ont été examinées indépendamment par deux évaluateurs afin d'évaluer leur éligibilité. Pour toutes les études incluses, les données ont été extraites par deux membres de l'équipe, travaillant indépendamment, en utilisant un formulaire standardisé.  Les différences ont été résolues par consensus ou par une discussion avec le coordinateur de l'étude lorsque cela a été nécessaire. La rigueur de l'étude a été évaluée au moyen d'un score de qualité en huit points et par l'outil de la Cochrane Collaboration pour l'évaluation du risque de biais. Les critères de jugement comparables entre les études, notamment l'usage du préservatif et le nombre de partenaires sexuels, ont été soumis à une méta-analyse au moyen de modèles à effets aléatoires. Concernant les deux méta-analyses, les données ont été incluses à partir d'études à bras multiples et d'études avant/après si les données adéquates étaient fournies. D'autres critères de jugement, notamment l'incidence du VIH, l'incidence/la prévalence des IST et les événements positifs et négatifs de la vie, ont été synthétisés de façon qualitative. Pour la méta-analyse, tous les critères de jugement ont été convertis à la norme métrique du rapport des cotes. Si un critère de jugement ne pouvait pas être converti en un rapport des cotes, l'étude était exclue de l'analyse.

Résultats principaux: 

 Une recherche initiale a permis de trouver 2 808 références. Après l'exclusion des études ne répondant pas aux critères d'inclusion, 19 études ont été jugées éligibles à l'inclusion. Parmi ces études, deux présentaient des données en double et ont été retirées. Les 17 études restantes ont été incluses dans la synthèse qualitative et 8 études ont été soumises à une méta-analyse.  Douze études proposaient des services de CDV en clinique, 3 au travail, 1 en unité mobile et 1 à domicile.  Dans la méta-analyse, la cote de déclaration d'un nombre accru de partenaires sexuels a été réduite en comparant les participants ayant reçu des services de CDV et les autres ; RC combiné, à effets aléatoires, non ajusté = 0,69 (IC à 95 % 0,53 à 0,90, p = 0,007). Après stratification par sérologie, ces résultats ne sont restés significatifs que pour les personnes diagnostiquées comme séropositives. Il a été observé une augmentation non significative des cotes d'usage du préservatif/de rapports protégés chez les participants ayant reçu des services de CDV comparé aux autres ; RC combiné, à effets aléatoires, non ajusté = 1,39 (IC à 95 % 0,97 à 1,99, p = 0,076). Après stratification par sérologie VIH, cet effet est devenu significatif chez les participants séropositifs ; RC combiné, à effets aléatoires = 3,24 (IC à 95 % 2,29 à 4,58, p = 0,001).

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.