Traitement sur une durée longue vs. courte avec de la metformine + citrate de clomifène pour induire l'ovulation chez les femmes présentant un SOPK

Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) est l'endocrinopathie la plus courante parmi les femmes en âge de procréer. En dehors de l'infertilité, les femmes souffrant du SOPK ont souvent d'autres troubles endocriniens, incluant l'insulino-résistance, l'hyperinsulinémie et l'hyperandrogénie. La metformine combinée au citrate de clomifène (CC), s'est avérée plus efficace pour l'induction de l'ovulation que le citrate de clomifène seul. La durée optimale d'un prétraitement par la metformine avant l'initiation du citrate de clomifène est, toutefois, inconnue. Il n'y a eu aucun essai mené pour déterminer l'efficacité de la metformine plus citrate de clomifène sur une courte durée (moins de quatre semaines) comparativement à la metformine plus citrate de clomifène sur une longue durée (quatre semaines ou plus) classique en ce qui concerne l'ovulation et l'obtention d'une grossesse chez les femmes stériles présentant un syndrome d'ovaires polykystiques.

Conclusions des auteurs : 

Les données sont insuffisantes pour déterminer si le prétraitement par la metformine sur une courte durée est aussi efficace que le prétraitement par la metformine sur une longue durée classique avant l'initiation du citrate de clomifène pour induire l'ovulation chez les femmes stériles présentant un SOPK. Un essai contrôlé randomisé bien conçu est nécessaire pour répondre à cette importante question clinique.

Lire le résumé complet...
Contexte : 

Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) est l'endocrinopathie la plus courante parmi les femmes en âge de procréer. En dehors de l'infertilité, les femmes souffrant du SOPK ont souvent d'autres troubles endocriniens, incluant l'insulino-résistance, l'hyperinsulinémie et l'hyperandrogénie. La metformine,combinée au citrate de clomifène (CC), s'est avérée plus efficace pour l'induction de l'ovulation comparativement au citrate de clomifène seul. La durée optimale d'un prétraitement par la metformine avant l'initiation du citrate de clomifène est, toutefois, inconnue.

Objectifs : 

Déterminer l'efficacité de la metformine plus CC sur une courte durée (moins de quatre semaines) vs. la metformine plus CC sur une longue durée (quatre semaines ou plus) en ce qui concerne l'ovulation et l'obtention d'une grossesse chez les femmes stériles présentant un SOPK.

Stratégie de recherche documentaire : 

Nous avons effectué des recherches dans le registre des essais du groupe Cochrane sur les troubles menstruels et de la fertilité, le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL), MEDLINE, CINAHL, EMBASE et PsycINFO (tous de leur origine jusqu'au 1er février 2012).

Critères de sélection : 

Les essais contrôlés randomisés comparant la metformine plus CC sur une courte durée (moins de quatre semaines) vs. la metformine plus CC sur une longue durée (quatre semaines ou plus) pour l'ovulation ou l'obtention d'une grossesse chez les femmes stériles présentant un SOPK.

Recueil et analyse des données : 

Aucun essai répondant aux critères d'inclusion n'a été trouvé.

Résultats principaux : 

Aucun essai contrôlé randomisé n'a été identifié.

Tools
Information
Partager/Enregistrer

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens. Cliquez ici pour plus d'informations à propos de notre projet de traduction.