L'éducation pour le personnel des établissements pour personnes âgées et/ou pour les résidents pour améliorer la santé bucco-dentaire des résidents

Question de la revue

Nous avons examiné les preuves concernant l'efficacité de l'éducation sanitaire sur la santé bucco-dentaire pour le personnel infirmier ou les résidents d'établissements pour personnes âgées par rapport aux soins habituels pour améliorer la santé bucco-dentaire des résidents.

Contexte

Il est souvent difficile pour les résidents d'établissements pour personnes âgées de correctement prendre soin de leur bouche et de leurs dents, un facteur important pour entretenir la bouche, les dents et les gencives. Il est possible que le personnel des établissements pour personnes âgées ne soit pas suffisamment préparé pour fournir des soins adéquats. Par conséquent, l'éducation relative aux soins de santé bucco-dentaire pour les résidents et/ou le personnel infirmier pourrait être une stratégie pertinente pour améliorer cette situation.

Caractéristiques de l'étude

Nous avons recherché des études pertinentes ayant été menées jusqu'en janvier 2016 et nous avons identifié neuf essais portant sur un total de 3253 résidents d'établissements pour personnes âgées. L'âge moyen des résidents dans les études allait de 78 à 86 ans. Dans toutes les études, la plupart des participants avaient des dentiers (entre 62 % et 87 %).

Les essais ont évalué une variété d'approches, y compris des programmes éducatifs, l'enseignement de compétences, et l'offre d'informations sous format écrit. Les thèmes incluaient des questions dentaires particulièrement pertinentes pour les personnes âgées, telles que les soins des prothèses dentaires et portaient sur les maladies buccodentaires, la prévention des maladies buccodentaires, les outils pour l'hygiène buccodentaire, et les directives relatives aux soins buccodentaires. La durée des essais allait de trois mois à cinq ans.

Principaux résultats

Nous n'avons pas pu identifier un effet bénéfique notable de la formation offerte aux infirmiers et/ou aux résidents sur la santé dentaire des résidents, telle qu'évalué en fonction des plaques présentes sur les dents et sur les dentiers. Aucune étude n'a évalué la santé bucco-dentaire, la qualité de vie bucco-dentaire liée à la santé ou les événements indésirables. Étant donné que les programmes éducatifs n'ont pas été entièrement décrits, les résultats ne permettent pas de tirer de conclusions claires concernant l'efficacité ou les effets délétères potentiels des interventions éducatives spécifiques à la santé bucco-dentaire dans les établissements pour personnes âgées.

Qualité des preuves

Dans l'ensemble, il y avait une faible qualité des informations issues des études concernant l'ensemble des résultats. Nous concluons qu'il est nécessaire de réaliser davantage d'essais cliniques pour étudier les avantages et les inconvénients des programmes éducatifs relatifs à la santé bucco-dentaire dans les établissements pour personnes âgées.

Conclusions des auteurs: 

Nous n'avons pas trouvé suffisamment de preuves pour tirer des conclusions solides à propos des effets des interventions éducatives relatives à la santé bucco-dentaire pour le personnel des établissements pour personnes âgées et les résidents. Nous n'avons pas trouvé de preuves indiquant des effets significatifs des interventions éducatives sur une quelconque mesure de la santé bucco-dentaire des résidents ; cependant, la qualité des preuves disponibles est faible. Des études de plus haute qualité ayant une plus grande puissance statistique et utilisant des mesures appropriées des critères de jugement sont nécessaires.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Des associations entre la santé bucco-dentaire des résidents d'établissements pour personnes âgées et la qualité de vie, les infections des voies respiratoires, et le statut nutritionnel ont été rapportées. Les interventions éducatives pour les infirmiers ou les résidents, ou les deux, se concentrant sur les connaissances et les compétences liées à la prise en charge de la santé bucco-dentaire pourraient potentiellement améliorer la santé bucco-dentaire des résidents.

Objectifs: 

Évaluer les effets des interventions éducatives relatives à la santé bucco-dentaire pour le personnel des établissements pour personnes âgées ou les résidents, ou les deux, sur le maintien ou l'amélioration de la santé bucco-dentaire des résidents des établissements pour personnes âgées.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans le registre d'essais du groupe Cochrane sur la santé bucco-dentaire (jusqu'au 18 janvier 2016), le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (la Cochrane Library, 2015, numéro 12), MEDLINE Ovid (de 1946 au 18 janvier 2016), Embase Ovid (de 1980 au 18 janvier 2016), EBSCO CINAHL (de 1937 au 18 janvier 2016) et Web of Science Conference Proceedings (de 1990 au 18 janvier 2016). Nous avons consulté ClinicalTrials.gov et le World Health Organization International Clinical Trials Registry Platform pour les essais en cours jusqu'au 18 janvier 2016. En outre, nous avons effectué des recherches dans les références bibliographiques des articles identifiés et contacté des experts dans le domaine. Nous n'avons placé aucune restriction concernant la langue ou la date de publication lors des recherches dans les bases de données électroniques.

Critères de sélection: 

Les essais contrôlés randomisés (ECR) et les ECR en grappes comparant des programmes éducatifs relatifs à la santé bucco-dentaire pour le personnel infirmier ou les résidents, ou les deux, aux soins habituels ou à toute autre intervention ciblant la santé bucco-dentaire.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de la revue ont indépendamment passé au crible les articles issus des recherches afin de juger leur pertinence, extrait les données des études incluses, évalué le risque de biais de chaque étude incluse et évalué la qualité globale des preuves. Nous avons extrait les données relatives au développement et à l'évaluation des processus des interventions complexes sur la base des « Criteria for Reporting the Development and Evaluation of Complex Interventions in healthcare: revised guideline » (CReDECI 2). Nous avons contacté les auteurs des études pour obtenir des informations supplémentaires.

Résultats principaux: 

Nous avons inclus neuf ECR comprenant un total de 3253 résidents d'établissements pour personnes âgées dans cette revue ; sept de ces essais utilisaient une randomisation en grappes. La moyenne d'âge des résidents allait de 78 à 86 ans entre les études, et la plupart des participants étaient des femmes (plus de 66 % dans toutes les études). La proportion de résidents ayant des prothèses dentaires allait de 62 % à 87 %, et la proportion de résidents édentés variait de 32 % à 90 % entre les études.

Huit études comparaient des interventions éducatives ayant des composantes à la fois pratiques et informatives par rapport aux soins habituels (optimisés), tandis que la neuvième étude comparait des interventions éducatives comprenant des informations seulement par rapport aux soins habituels. Toutes les interventions incluaient des séances éducatives sur la santé bucco-dentaire pour le personnel infirmier (cinq essais) ou à la fois pour le personnel et les résidents (quatre essais), et celles-ci ont utilisé plus d'un composant actif. Le suivi des études incluses allait de trois mois à cinq ans.

Aucune des études n'avait un faible risque de biais global. Quatre études présentaient un risque élevé de biais, et les cinq autres études présentaient un risque de biais incertain.

Aucun des essais n'a évalué nos principaux critères de jugement prédéfinis, soit « la santé bucco-dentaire » et « la qualité de vie bucco-dentaire liée à la santé ». Tous les essais évaluaient notre troisième critère de jugement principal, « la plaque dentaire ou la plaque présente sur les dentiers ». Les méta-analyses n'ont montré aucune preuve d'une différence entre les interventions et les soins habituels pour la plaque dentaire (différence moyenne de -0,04, intervalle de confiance à 95 % (IC) -0,26 à 0,17 ; six essais ; 437 participants ; preuves de faible qualité) ou la plaque sur les dentiers (différence moyenne standardisée de -0,60, IC à 95 % -1,25 à 0,05 ; cinq essais ; 816 participants ; preuves de faible qualité). Aucune des études n'a évalué les effets indésirables de l'intervention.

Notes de traduction: 

Traduction réalisée par Martin Vuillème et révisée par Cochrane France

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.