Les bêta-bloquants en traitement de première ligne par rapport à d'autres médicaments antihypertenseurs dans le cadre de la dissection aortique chronique de type B

Contexte

L'aorte est le plus grand vaisseau sanguin de l'organisme. Elle commence dans le cœur et fournit de l'oxygène à toutes les parties du corps. La dissection aortique apparait lorsqu'il existe une déchirure dans la paroi interne de l'aorte et que des saignements se produisent entre les parois intérieure et extérieure du vaisseau sanguin. C’est une complication grave et souvent mortelle. Une pression artérielle élevée (hypertension) peut en être une des principales causes. D'autres facteurs de risque peuvent inclure des anomalies au niveau des tissus conjonctifs, des maladies vasculaires congénitales (présentes à la naissance), une aortite (inflammation de la paroi de l'aorte), un traumatisme ou des causes iatrogènes (problèmes résultant d'un traitement médical). Les dissections aortiques chroniques de type B sont généralement prises en charge à l'aide d'un traitement médical pour réduire le stress sur l'aorte. En pratique actuelle, les protocoles suggèrent l'utilisation de bêta-bloquants en tant que traitement de première intention.

Les caractéristiques de l'étude

Nous avons cherché dans des bases de données scientifiques les essais contrôlés randomisés (études dans lesquelles les personnes sont réparties aléatoirement entre les groupes traités) comparant des bêta-bloquants à d'autres médicaments utilisés dans le traitement de l'hypertension. Les études devaient inclure les personnes souffrant de dissection de l'aorte thoracique quel qu’en soit l’origine et non traitée par chirurgie. La recherche est à jour en janvier 2014.

Résultats principaux

Nous n'avons trouvé aucun essai contrôlé randomisé.

Qualité des preuves

En janvier 2014, il n'existe aucune preuve démontrant que les bêta-bloquants sont supérieurs à d'autres médicaments antihypertenseurs en tant que traitement de première intention. Des essais cliniques contrôlés randomisés sont nécessaires pour déterminer le meilleur traitement de la dissection aortique chronique de type B.

Conclusions des auteurs: 

Nous n'avons trouvé aucun ECR qui comparait les bêta-bloquants en première ligne à d'autres médicaments antihypertenseurs en première ligne pour le traitement de la DAT chronique de type B. Par conséquent, il n'existe aucune preuve dans les ECR pour appuyer les directives actuelles recommandant l'utilisation de bêta-bloquants. Des ECR sont nécessaires pour évaluer les bénéfices et les inconvénients des bêta-bloquants et des autres médicaments antihypertenseurs en tant que traitement de première ligne de la DAT chronique de type B.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

La dissection de l'aorte thoracique (DAT) est une complication grave et souvent mortelle chez les personnes souffrant d'hypertension. La pratique courante dans le traitement de la dissection aortique chronique de type B est l'utilisation de bêta-bloquants comme traitement de première ligne pour réduire le stress sur la paroi de l'aorte. D'autres médicaments antihypertenseurs, tels que les inhibiteurs calciques (IC), les inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (IEC) ou les antagonistes des récepteurs de l’angiotensine II ( ARAII), ont été suggérées pour le traitement médical de la DAT de type B.

Objectifs: 

Évaluer les effets des bêta-bloquants en première ligne, par rapport à d'autres classes de médicaments antihypertenseurs en première ligne pour le traitement de la DAT chronique de type B.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons consulté la base des résumés des revues systématiques hors Cochrane (DARE) pour trouver des revues connexes. Nous avons effectué des recherches dans le registre spécialisé du groupe sur l'hypertension (de 1946 au 26 janvier 2014), le registre Cochrane des essais contrôlés (2014, numéro 1), MEDLINE (de 1946 au 24 janvier 2014), MEDLINE In-Process, EMBASE (de 1974 au 24 janvier 2014) et ClinicalTrials.gov (jusqu'au 26 janvier 2014).

Critères de sélection: 

Nous avons considéré comme étant éligibles à l’inclusion tous les essais contrôlés randomisés (ECR) comparant différents médicaments antihypertenseurs dans le traitement de la DAT chronique de type B. Le critère de jugement principal de cette revue était le taux de mortalité toute cause confondue. Les critères de jugement secondaires incluaient le total des événements indésirables non mortels relatifs à la DAT et le nombre de personnes ne requérant pas de traitement chirurgical.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de la revue (KC, PL) ont indépendamment passé en revue les titres et résumés et décidé des études à inclure sur la base des critères d'inclusion. Nous avons résolu les divergences entre les deux auteurs de la revue par la discussion.

Résultats principaux: 

Après une étude exhaustive des résultats de la recherche, nous n’avons identifié aucune étude répondant aux critères d'inclusion.

Notes de traduction: 
Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.