Le dégonflage du ballon gastrique pendant la grossesse pour améliorer les résultats

L'obésité et la prise de poids excessive pendant la grossesse sont associées à de mauvais résultats pour la mère et le bébé. Il s'agit notamment de diabète gestationnel, d'hypertension artérielle pendant la grossesse, de caillots de sang veineux chez la mère (thromboembolie), d'accouchement par césarienne, de poids de naissance élevé, de mortinaissance, d'infection maternelle (sepsis), d'hémorragie maternelle post-accouchement et de décès maternel. Comme le nombre de femmes en âge de procréer qui sont obèses a augmenté, le nombre de femmes en âge de procréer qui subissent une chirurgie bariatrique (de perte de poids) a également augmenté. Cela s'est traduit par une augmentation du nombre de femmes enceintes ayant des antécédents chirurgicaux pour la perte de poids. La procédure bariatrique la plus courante est le cerclage gastrique (cerclage gastrique ajustable par laparoscopie) dans lequel est placée une bande contenant un ballon rempli de liquide autour de la partie supérieure de l'estomac, créant une petite poche supérieure qui limite l'acheminement de la nourriture dans la poche inférieure. Cela réduit la capacité de la personne à ingérer des aliments et réduit ainsi l'apport nutritionnel. Le volume du ballon peut être réglé par ajout ou retrait de liquide.

Il n'existe pas à l'heure actuelle de directives sur la meilleure façon de gérer un cerclage gastrique pendant la grossesse et il y a des variations en la matière. Certains cliniciens préconisent de laisser le ballon rempli (gonflé) afin de limiter l'alimentation et ainsi aussi la prise de poids pendant la grossesse. Cette stratégie pourrait réduire le risque d'hypertension artérielle maternelle ou le diabète gestationnel de la mère et améliorer ainsi les résultats pour la mère et le bébé. Il est à craindre, cependant, qu'en laissant le ballon gonflé on réduise la consommation de nutriments essentiels nécessaires pour que le fœtus se développe et grandisse normalement. De plus, il est possible que le cerclage occasionne plus de complications (nausées et vomissements, glissement ou déplacement du cerclage en raison de la pression intra-abdominale accrue pendant la grossesse) si le ballon est laissé gonflé. En conséquence, quand la femme tombe enceinte, certains cliniciens préfèrent retirer le liquide afin de dégonfler le ballon.

Cette revue visait à comparer les résultats chez les mères et les bébés selon que le ballon était dégonflé au début de la grossesse ou qu'il était maintenu gonflé pendant la grossesse. Aucune étude ne remplissait les critères d’inclusion dans la revue. Aucune conclusion ne peut être tirée d'essais contrôlés randomisés quant à la meilleure gestion du cerclage gastrique pendant la grossesse. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour définir la gestion optimale du ballon gastrique pendant la grossesse.

Conclusions des auteurs: 

À ce jour, aucun essai contrôlé randomisé n'existe qui ait comparé le dégonflage électif du ballon gastrique pendant la grossesse à l'intention de maintenir le ballon gonflé. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour définir la gestion optimale du ballon gastrique durant la grossesse.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

En parallèle avec l'augmentation de la prévalence de l'obésité, un nombre croissant de femmes en âge de procréer subissent un cerclage gastrique ajustable par laparoscopie (CGAL), ce qui a pour conséquence une augmentation du nombre de grossesses avec un cerclage en place. Actuellement, il n'y a pas de consensus sur la gestion optimale du cerclage pendant la grossesse. Certains cliniciens préconisent de laisser le ballon gastrique gonflé afin de réduire le gain de poids gestationnel et les résultats périnatals indésirables associés. Il est cependant à craindre que maintenir le ballon gonflé pendant la grossesse puisse augmenter le risque de complications du cerclage et affecter négativement le développement et/ou la croissance du fœtus en raison de l'apport nutritionnel réduit.

Objectifs: 

Évaluer les résultats maternels et périnatals du dégonflement électif du ballon gastrique en comparaison avec l'intention de maintenir le ballon gonflé pendant la grossesse.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué une recherche dans le registre d’essais cliniques du groupe Cochrane sur la grossesse et la naissance (30 septembre 2012) et la base de données Web of Science (de 1940 à septembre 2012).

Critères de sélection: 

Des essais contrôlés randomisés comparant la déflation élective du ballon gastrique avec l'intention de maintenir le gonflage du ballon chez les femmes enceintes ayant subi un CGAL.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de la revue ont évalué les études de manière indépendante en vue de leur inclusion.

Résultats principaux: 

Aucune étude ne remplissait les critères d’inclusion dans la revue.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.