Interventions visant à réduire les risques et à promouvoir l'inclusion des enfants et des jeunes adultes des rues

Cette traduction n'est pas à jour. Veuillez cliquer ici pour voir la dernière version de cette revue en anglais.

On estime que dans le monde, des millions d'enfants et de jeunes adultes vivent et travaillent dans la rue. Nombre d'entre eux sont devenus résistants mais restent vulnérables aux risques. Afin de leur offrir de meilleures chances dans la vie, des services sont nécessaires pour réduire les risques et prévenir leur marginalisation par rapport à la société dominante. Onze études évaluant 12 interventions ont été menées rigoureusement sur les services destinés à aider les enfants et les jeunes adultes des rues, toutes dans des pays développés. Elles comparaient les services basés sur un traitement aux services habituels d'hébergement et d'accueil ponctuel. Les résultats de ces études étaient mitigés, mais globalement nous avons observé que les participants recevant un traitement ou bénéficiant des services habituels ressentaient un bénéfice similaire. Il est nécessaire de mener des recherches évaluant les bénéfices des services habituels d'accueil ponctuel et d'hébergement, principalement dans les pays à revenu faible et intermédiaire, et comprenant la participation d'enfants et de jeunes adultes des rues. Aucune des études ne comprenait de participants comparables à certains enfants des rues des pays à faible revenu, qui peuvent être à la rue principalement pour gagner leur vie ou pour cause de guerre, de migration ou d'urbanisation.

Conclusions des auteurs: 

L'analyse des études incluses combinées n'a révélé aucun bénéfice systématiquement significatif pour les « nouvelles » interventions par rapport aux services standard chez les enfants et les jeunes adultes des rues. Cependant, ces dernières interventions doivent être évaluées rigoureusement, en particulier dans les PRFI. L'évaluation solide des interventions permettrait d'émettre de meilleures recommandations pour la prestation des services. De futures recherches sont nécessaires dans les PRFI, et doivent inclure des enfants qui sont à la rue pour cause d'urbanisation, de guerre ou de migration et qui peuvent être vulnérables aux risques tels que le trafic.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Les enfants et les jeunes adultes des rues se comptent en millions dans le monde et comprennent les enfants et les jeunes adultes qui vivent ou qui travaillent dans la rue. Déterminer s'ils gardent ou non un lien avec leur famille d'origine, et malgré leurs nombreuses capacités de force et de résistance, s'ils sont vulnérables à certains risques et s'ils sont exclus des structures et opportunités sociales traditionnelles.

Objectifs: 

Résumer l'efficacité des interventions destinées aux enfants et aux jeunes adultes des rues qui favorisent l'inclusion et la réintégration et réduisent les risques. Explorer les processus aboutissant à la réussite des interventions et les modèles de changement dans ce domaine, et comprendre comment l'efficacité des interventions peut varier en fonction du contexte.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans les bases de données bibliographiques suivantes, de leur origine à 2012, et sur divers sites internet non gouvernementaux et organisationnels pertinents : le registre Cochrane des essais contrôlés - Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) ; MEDLINE et PreMEDLINE ; EMBASE et EMBASE Classic ; CINAHL ; PsycINFO ; ERIC ; Sociological Abstracts ; Social Services Abstracts ; Social Work Abstracts ; Healthstar ; LILACS ; OpenGrey (système d'information sur la littérature grise en Europe) ; ProQuest Dissertations and Theses ; EconLit ; IDEAS Economics and Finance Research ; le catalogue de bibliothèques JOLIS des ressources documentaires du groupe de la Banque mondiale et du FMI ; BLDS (British Library for Development Studies) ; Google, Google Scholar. 

Critères de sélection: 

La revue comportait des données provenant d'études sur les interventions visant à réduire les risques et à promouvoir la réintégration qui utilisaient un plan d’étude avec groupe de comparaison, toutes les études étant randomisées ou quasi-randomisées. Les études étaient incluses si elles évaluaient les interventions visant à aider les enfants et les jeunes adultes des rues, âgés de 0 à 24 ans, quel que soit le contexte.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de la revue ont extrait des données et évalué le risque de biais des études incluses, de façon indépendante. Les données ont été extraites sur le contenu, le contexte, les facteurs de processus, l’équité et les résultats de l’intervention. Les mesures des résultats ont été regroupées selon qu’elles mesuraient les données psychosociales, les comportements sexuels à risque ou la consommation de substances. Une méta-analyse a été réalisée pour certains résultats, mais pas pour tous, en raison d'une impossibilité due aux différences de mesure entre les études. Les autres résultats ont été évalués de manière narrative.

Résultats principaux: 

Nous avons inclus 11 études évaluant 12 interventions réalisées dans des pays à revenu élevé. Nous n'avons pas trouvé d'interventions suffisamment probantes réalisées dans les pays à revenu faible et intermédiaire (PRFI), malgré l'existence de nombreux programmes pertinents. Dans l'ensemble, la qualité des études était faible à médiocre et on observait une grande variation en matière de mesure entre les différentes études, rendant les comparaisons difficiles. Les participants recevaient des services d'hébergement et d'accueil ponctuel. Nous n'avons pas trouvé de résultats cohérents sur un éventail de critères pertinents dans les domaines de la santé psychosociale, de la toxicomanie et des comportements sexuels à risque, malgré les nombreuses mesures recueillies dans les études. Les interventions évaluées consistaient en programmes basés sur un traitement et limités dans le temps qui, pour la plupart des résultats et dans la plupart des études, ne se sont pas avérés plus efficaces que les services d'hébergement ou d'accueil ponctuel standard. Pour la plupart des participants, les résultats montraient des changements favorables par rapport aux valeurs initiales en cas d'intervention thérapeutique et également en cas de services standard. Il y avait une hétérogénéité considérable entre les études, et les données sur l'équité n'étaient pas systématiquement rapportées. Aucune étude n'a mesuré le critère de jugement principal de réintégration, ni rendu compte des effets indésirables. La section « Discussion » de la revue comprenait l'examen de la pertinence des résultats dans les PRFI.

Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.