Instillation de colle de fibrine sous les lambeaux de peau pour prévenir la morbidité liée au sérome suite à la chirurgie du sein et des ganglions axillaires

Une incidence plus grande de sérome postopératoire (accumulation de liquide sous la peau) chez les femmes subissant une chirurgie du sein et des ganglions axillaires (aisselle) pour un cancer du sein est responsable de durées d'hospitalisation plus longues, de procédures d'aspiration répétées et fréquentes, d'une augmentation du coût de la maladie du sein, de retards dans la prestation de traitements d'appoint et par conséquent d'une réduction potentielle de la survie globale toutes causes confondues. L'instillation de colle de fibrine sous les lambeaux de peau suite à la chirurgie produit un "caillot de fibrine" qui colmate les vaisseaux lymphatiques non-étanches, ce qui conduit à une baisse de la formation de sérome et des comorbidités associées.

Nous avons systématiquement analysé les essais publiés comparant l'utilité de la colle de fibrine comme agent de colmatage des petits vaisseaux. Dix-huit essais contrôlés randomisés totalisant 1 252 personnes ont été récupérés à l'issue des recherches bibliographiques dans des bases de données médicales standard. Il y avait des différences cliniques et méthodologiques significatives entre les essais inclus. L'utilisation de la colle de fibrine suite à la chirurgie du sein et des ganglions axillaires n'a pas réduit l'incidence de sérome postopératoire, le volume moyen du sérome, les infections de la plaie, les complications postopératoires et la durée du séjour à l'hôpital. La colle de fibrine a réduit le volume total de sérum drainé et la durée des séromes persistants nécessitant de fréquentes aspirations.

Cette revue n'a mis en évidence aucun bénéfice global lié à l'utilisation de la colle de fibrine. Bien que cette conclusion soit fondée sur l'analyse combinée de 18 essais, la majorité de ceux-ci étaient de mauvaise qualité en raison des défauts méthodologiques qu'ils comportaient. C'est pourquoi, cette conclusion doit être interprétée avec prudence et un essai contrôlé randomisé de grande qualité, multicentrique et majeur, portant sur des femmes subissant une chirurgie du sein et des ganglions axillaires pour un cancer du sein est indispensable pour corroborer cette conclusion.

Conclusions des auteurs: 

La colle de fibrine n'a pas modifié l'incidence du sérome postopératoire, le volume moyen du sérome, les infections de la plaie, les complications postopératoires et la durée du séjour à l'hôpital chez les femmes subissant une chirurgie du cancer du sein. En raison de la diversité clinique et méthodologique significative des études incluses, cette conclusion peut être considérée comme faible et biaisée. C'est pourquoi, un essai contrôlé randomisé (ECR) de grande qualité, multicentrique et majeur, est indispensable pour valider ces résultats.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

La colle de fibrine combine le fibrinogène et la thrombine, en présence du facteur XIII et de chlorure de calcium, et produit un "caillot de fibrine", similaire à celui qui se formerait par la cascade de coagulation naturelle. La colle de fibrine pourrait colmater n'importe quel petit vaisseau y compris les vaisseaux lymphatiques qui sont trop petits pour la fermeture chirurgicale conventionnelle, réduisant ainsi la formation de sérome, l'incidence de sérome et les comorbidités associées.

Objectifs: 

Évaluer les preuves de l'efficacité de la colle de fibrine chez les femmes subissant une chirurgie du sein et des ganglions axillaires et établir si la colle de fibrine est une façon efficace de prévenir le sérome postopératoire et ses conséquences.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué une recherche dans le registre spécialisé du groupe Cochrane sur le cancer du sein (CBCG) (09.12.2011), le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL, numéro 1, 2012), MEDLINE (09.12.2011), EMBASE (09.12.2011), LILACS (22.10.2012), SCI-E (22.10.2012), le système d'enregistrement international des essais cliniques de l'Organisation mondiale de la Santé (WHO ICTRP) (09.12.2011) et ClinicalTrials.gov (22.10.2012).

Critères de sélection: 

Des essais contrôlés randomisés (ECR) comparant l'efficacité de la colle de fibrine en termes de réduction de l'incidence de sérome postopératoire et des comorbidités associées chez les femmes subissant une chirurgie du sein et des ganglions axillaires.

Recueil et analyse des données: 

Au moins deux auteurs de la revue ont examiné de façon indépendante les résultats des recherches, sélectionné les études éligibles et extrait les données. L'analyse groupée des données extraites a été effectuée par l'analyse statistique sur le logiciel Review Manager. La qualité des études incluses a été évaluée à l'aide de l'outil « Risque de biais » de la Collaboration Cochrane pour l'évaluation du risque de biais.

Résultats principaux: 

La recherche effectuée dans quatre bases de données électroniques standard a permis d'identifier 119 études potentiellement pertinentes, mais 18 ECR seulement impliquant 1 252 personnes ont été considérés comme étant appropriés à l'analyse statistique. Il existait une hétérogénéité significative parmi les essais et la majorité des essais étaient de mauvaise qualité. L'utilisation de la colle de fibrine sous les lambeaux de peau suite à la chirurgie du sein et des ganglions axillaires n'a pas réduit l'incidence de sérome postopératoire (risque relatif (RR) 1,02 ; intervalle de confiance (IC) à 95 % 0,90 à 1,16, valeur P = 0,73), le volume moyen de sérome (différence moyenne standardisée (DMS) -0,25 ; IC à 95 % -0,92 à 0,42, valeur P = 0,46), les infections de la plaie (RR 1,05 ; IC à 95 % 0,63 à 1,77, valeur P = 0.84), les complications postopératoires (RR 1,13 ; IC à 95 % 0,63 à 2,04, valeur P = 0,68) et la durée du séjour à l'hôpital (DMS -0,2 ; IC à 95 % -0,78 à 0,39, valeur P = 0,51). La colle de fibrine a réduit le volume total de sérum drainé (DMS -0,75, IC à 95 % -1,24 à -0,26, valeur P = 0,003) et la durée de persistance des séromes nécessitant des aspirations fréquentes (DMS -0,59 ; IC à 95 % -0,95 à -0,23, valeur P = 0,001).

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.