Le rôle de la kétamine dans la prise en charge de l'asthme sévère aigu chez l'enfant

Les enfants se retrouvent souvent aux urgences pour des crises d'asthme. Certains ne répondent pas au traitement standard (corticostéroïdes et bronchodilatateurs), ce qui entraîne une augmentation de la morbidité. La kétamine a des propriétés bronchodilatatrices et peut être utile pour les crises d'asthme aiguës. Nous avons évalué l'efficacité de la kétamine dans la prise en charge de l'asthme sévère aigu chez les enfants qui n'avaient pas répondu au traitement standard. Après une recherche systématique, nous avons identifié une seule étude dans laquelle les investigateurs ont évalué l'utilité de la kétamine dans la prise en charge de l'asthme sévère aigu chez l'enfant. Bien que cette unique étude ait montré un manque de données probantes quant à l'utilité de la kétamine dans les crises d'asthme aiguës chez l'enfant, d'autres essais sont nécessaires pour étudier l'utilisation de la kétamine dans l'asthme aigu avant de pouvoir émettre des recommandations plus spécifiques.

Conclusions des auteurs: 

La seule étude identifiée portant sur des enfants non intubés atteints d'asthme sévère aigu n'a pas montré de bénéfice significatif et n'étaye pas les études de cas et rapports d'observation montrant des bénéfices de la kétamine chez les enfants non-ventilés et ventilés. La kétamine n'a pas entraîné d'effets secondaires significatifs. Nous n'avons pas trouvé d'essai sur les enfants ventilés. Pour prouver que la kétamine est un traitement efficace de l'asthme aigu chez l'enfant, il faudrait des essais randomisés avec une puissance suffisante et une bonne qualité méthodologique, ainsi que des critères de jugement objectifs ayant une importance clinique. Les futurs essais doivent également étudier différentes doses de kétamine et son rôle chez les enfants devant être ventilés en raison d'asthme sévère aigu.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

L'asthme est la maladie chronique la plus fréquente chez l'enfant, et les enfants asthmatiques consultent souvent en urgence pour des crises d'asthme. Certains ne répondent pas au traitement standard (agoniste bêta2 en aérosol avec ou sans anticholinergique en aérosol et corticostéroïdes par voie orale ou parentérale) de l'asthme aigu, ce qui entraîne un séjour prolongé aux urgences, une hospitalisation, des morbidités (par ex. barotraumatisme, intubation) et le décès, bien que cela soit rare. La kétamine peut soulager le bronchospasme et pourrait être un traitement prometteur pour les enfants atteints d'asthme sévère qui ne répondent pas au traitement standard.

Objectifs: 

Évaluer l'efficacité de la kétamine par rapport à un placebo, à l'absence d'intervention ou à la prise en charge classique de l'asthme sévère aigu chez les enfants qui n'ont pas répondu au traitement standard.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons identifié des essais dans le registre spécialisé des essais du groupe Cochrane sur les voies respiratoires (CAGR) et dans ClinicalTrials.gov. Nous avons également examiné les bibliographies de toutes les études primaires et des articles de revue. Nous avons contacté les auteurs des essais identifiés pour leur demander d'identifier d'autres études publiées et non publiées. La dernière recherche a été effectuée en juillet 2012.

Critères de sélection: 

Essais contrôlés randomisés comparant la kétamine à un placebo ou au traitement de référence chez les enfants (jusqu'à 18 ans) avec une crise d'asthme aiguë qui n'ont pas répondu au traitement standard.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de la revue ont sélectionné les études de façon indépendante. Les données ont été extraites selon un schéma prédéfini et ont été analysées de façon indépendante par deux auteurs de la revue. L'analyse des données a été menée à l'aide de Review Manager 5.1.

Résultats principaux: 

Une seule étude portant sur 68 enfants non intubés était éligible pour être incluse dans cette revue. L'étude avait un risque de biais faible ou indéterminé. Elle n'a montré aucune différence significative en termes de fréquence respiratoire, saturation, taux d'hospitalisation (rapport des cotes (OR) 0,77 ; intervalle de confiance (IC) à 95 % de 0,23 à 2,58) et de nécessité de ventilation mécanique entre la kétamine (0,2 mg/kg de bolus intraveineux en une ou deux minutes, suivis d'une perfusion continue de 0,5 mg/kg de deux heures) et un groupe placebo. L'étude n'a montré aucun effet secondaire significatif de la kétamine. Il n'y avait pas non plus de différence en matière de nécessité de traitement adjuvant (OR 2,19 ; IC à 95 % de 0,19 à 25,40) et de score pulmonaire (différence moyenne (DM)) de -0,40 ; IC à 95 % de 1,21 à 0,41) entre les groupes.

Notes de traduction: 

Translated by: French Cochrane Centre

Translation supported by: Minist�re des Affaires sociales et de la Sant�

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.