Réévaluation des médicaments des patients adultes hospitalisés pour améliorer la santé des patients

Cette traduction n'est pas à jour. Veuillez cliquer ici pour voir la dernière version de cette revue en anglais.

Les patients âgés ont souvent plusieurs médicaments prescrits, ce qui accroît le risque de préjudices causés par les médicaments et le risque de non utilisation des médicaments tels qu'ils ont été prescrits, tous les deux pouvant entraîner des augmentations de coûts. Une réévaluation systématique et la modification possible des prescriptions d'un patient individuel en vue d'optimiser le traitement sont parfois désignées comme une revue de médicaments. Notre objectif était d'évaluer si une telle revue de médicaments pouvait améliorer la santé des patients adultes. Nous avons effectué une recherche dans plusieurs bases de données électroniques afin de trouver des études. Nous avons inclus cinq essais contrôlés randomisés (ECR) totalisant 1186 participants. Nous avons constaté que la revue de médicaments avait des effets incertains sur la mortalité et les réadmissions à l'hôpital, mais qu'il semblait réduire les contacts avec les services d'urgence. Cependant, comme un petit nombre seulement de participants ont fait l'objet d'un suivi pendant une courte période de temps, il est possible que des effets importants des traitements aient été négligés. Nous suggérons par conséquent que d'autres recherches soient entreprises avant de mettre en œuvre une revue de médicaments.

Conclusions des auteurs: 

On ignore si la revue de médicaments réduit la mortalité ou les réadmissions à l'hôpital, mais la revue de médicaments semble réduire les contacts avec les services d'urgence. Cependant, le rapport coût-efficacité de cette intervention n'est pas connu et, en raison de l'incertitude des estimations de la mortalité, des réadmissions et du suivi à court terme, il est possible que des effets importants des traitements aient été négligés. Par conséquent, la revue de médicaments devrait être effectué de préférence dans le contexte des essais cliniques. Il est nécessaire de réaliser des essais de grande qualité prévoyant un suivi à long terme avant de mettre en œuvre la revue de médicaments.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

La pharmacothérapie dans la population âgée est compliquée par plusieurs facteurs qui augmentent le risque de préjudices causés par les médicaments et d'une plus mauvaise observance. Le concept de revue de médicaments est un élément clé pour améliorer la qualité des prescriptions et la prévention des événements indésirables liés aux médicaments. Tandis qu'il n'existe pas de définition généralement acceptée de la revue de médicaments, on peut le définir comme étant une évaluation systématique de la pharmacothérapie d'un patient individuel qui vise à évaluer et optimiser le traitement d'un patient par une modification (ou non) de la prescription, soit par une recommandation soit par un changement direct.  La revue de médicaments effectuée chez des patients adultes hospitalisés peut entraîner de meilleurs résultats pour les patients.

Objectifs: 

Nous avons évalué si la réalisation d'une revue de médicaments par un médecin, un pharmacien ou tout autre professionnel de la santé améliore les résultats sur la santé des patients adultes hospitalisés comparativement aux soins standard.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans le registre spécialisé du groupe Cochrane sur l'efficacité des pratiques et l'organisation des soins (EPOC) (août 2011) ; le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL), The Cochrane Library 2011, numéro 8 ; MEDLINE (de 1946 à août 2011) ; EMBASE (de 1980 à août 2011) ; CINAHL (de 1980 à août 2011) ; International Pharmaceutical Abstracts (de 1970 à août 2011) ; et Web of Science (août 2011). Nous avons en outre passé au crible les références bibliographiques des essais inclus et des revues pertinentes. Nous avons effectué une recherche dans les registres des essais et contacté des experts afin d'identifier des essais publiés et non publiés supplémentaires. Nous n'avons appliqué aucune restriction linguistique.

Critères de sélection: 

Nous avons inclus des essais contrôlés randomisés (ECR) portant sur la revue de médicaments chez des patients adultes hospitalisés. Nous avons exclu les essais portant sur des patients en ambulatoire et pédiatriques. Notre critère de jugement principal était la mortalité toutes causes confondues et les critères de jugement secondaires incluaient la réadmission à l'hôpital, les contacts avec les services d'urgence et les événements indésirables liés aux médicaments.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de la revue ont, de manière indépendante, inclus les essais, extrait les données et évalué le risque de biais des essais. Nous avons contacté les auteurs des essais pour obtenir une clarification des données et des données non publiées supplémentaires. Nous avons calculé les risques relatifs (RR) pour les données dichotomiques et les différences moyennes (DM) pour les données continues, avec des intervalles de confiance (IC) à 95 %.

Résultats principaux: 

Nous avons identifié 4 647 références et inclus cinq essais (1 186 participants). La période de suivi variait de 30 jours à un an. Nous n'avons trouvé aucune preuve d'un effet sur la mortalité toutes causes confondues (risque relatif (RR) 0,98 ; IC à 95 % 0,78 à 1,23) et les réadmissions à l'hôpital (RR 1,01 ; IC à 95 % 0,88 à 1,16), mais nous avons constaté une réduction relative de 36 % pour les contacts avec les services d'urgence (RR 0,64 ; IC à 95 % 0,46 à 0,89).

Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.