Antibiotiques pour prévenir les maux de gorge récurrents

Contexte

Un mal de gorge récurrent est une inflammation de la gorge survenant au moins trois fois par an. Le mal de gorge a de nombreuses causes, dont les bactéries, les virus, les champignons (inhabituel) et les causes non infectieuses. Il se manifeste par des douleurs à la gorge, des rougeurs, un gonflement, des ganglions enflés et des symptômes d'autres infections respiratoires connexes. Les antibiotiques sont parfois utilisés pour prévenir les maux de gorge récurrents, puisque le mal de gorge peut être dû à des bactéries. Cependant, l'utilisation fréquente d'antibiotiques a été associée à l'apparition d'une résistance aux antibiotiques. Nous avons cherché des études (essais contrôlés randomisés) enquêtant sur l'efficacité des antibiotiques pour prévenir les maux de gorge récurrents chez les adultes et les enfants.

Caractéristiques de l'étude

Malgré une recherche exhaustive en juin 2015, nous n'avons pu identifier aucune étude répondant aux critères d'inclusion de cette revue.

Principaux résultats

Aucun essai n'a pu être inclus dans cette revue. Nous concluons donc que les données probantes sont insuffisantes pour déterminer l'efficacité des antibiotiques dans la prévention des maux de gorge récurrents, et ce constat doit être mis en balance avec les effets indésirables connus et le coût du traitement antibiotique lorsque l'utilisation d'antibiotiques à cet effet est envisagée. Nous avons identifié le besoin d'essais contrôlés randomisés de qualité élevée comparant les effets des antibiotiques versus placebo chez des adultes et des enfants atteints de maux de gorge récurrents pré-existants sur les critères de jugement suivants : incidence des récidives du mal de gorge, effets indésirables, jours d'arrêt de travail et d'absence de l'école, et incidence des complications.

Conclusions des auteurs: 

Les données probantes sont insuffisantes pour déterminer l'efficacité des antibiotiques dans la prévention des maux de gorge récurrents. Ce constat doit être mis en balance avec les effets indésirables connus et le coût de l'antibiothérapie, lorsque l'utilisation d'antibiotiques à cet effet est envisagée. Il est nécessaire de mener des essais contrôlés randomisés de qualité élevée comparant les effets des antibiotiques versus placebo chez des adultes et des enfants atteints de maux de gorge récurrents pré-existants sur les critères de jugement suivants : incidence des récidives du mal de gorge, effets indésirables, jours d'arrêt de travail et d'absence de l'école, et incidence des complications. Les futures études devraient être menées et présentées en accord avec la déclaration CONSORT.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Les antibiotiques sont parfois utilisés pour prévenir les maux de gorge récurrents, malgré des inquiétudes à propos de la résistance antibiotique. Cependant, les preuves primaires sur leur efficacité sont contradictoires.

Objectifs: 

Évaluer les effets des antibiotiques chez les patients présentant des maux de gorge récurrents.

La stratégie de recherche documentaire: 

Le coordinateur des recherches d'essais du groupe Cochrane sur l'otorhinolaryngologie a interrogé le registre des essais de ce groupe, le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL 2015, numéro 5), PubMed, EMBASE, CINAHL, Web of Science, Clinicaltrials.gov, ICTRP et d'autres sources afin de recenser des essais publiés et non publiés. Ces recherches ont été effectuées le 25 juin 2015.

Critères de sélection: 

Essais contrôlés randomisés (ECR) d'antibiotiques chez l'adulte et l'enfant atteint de maux de gorge récurrents pré-existants, définis comme au moins trois occurrences de mal de gorge par an, examinant l'incidence des récidives du mal de gorge, avec un suivi d'au moins 12 mois après l'antibiothérapie.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs ont évalué la qualité des essais et extrait les données de manière indépendante. Plusieurs tentatives pour contacter les auteurs d'une étude n'ont donné aucune réponse.

Résultats principaux: 

Nous n'avons identifié aucun essai remplissant les critères d'inclusion de cette revue. Nous avons écarté la majorité des références identifiées par la recherche après vérification du titre et du résumé. Nous avons formellement exclu quatre études après examen du rapport en texte intégral.

Notes de traduction: 

Traduction réalisée par Cochrane France

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.