La lamivudine, avec ou sans adéfovir dipivoxil, dans le carcinome hépatocellulaire postopératoire

Le carcinome hépatocellulaire (CHC) compte parmi les cancer les plus communs. La résection chirurgicale est considérée comme le traitement de première ligne du CHC précoce et la rechute est le principal problème post-opératoire. Une grande proportion des patients atteints de CHC sont infectés par le virus de l'hépatite B. La lamivudine, avec ou sans adéfovir dipivoxil, est considérée comme efficace dans le traitement de l'hépatite B chronique, en supprimant la charge virale et en réduisant la fibrose hépatique. Elle est bien tolérée et est largement utilisée comme traitement adjuvant postopératoire. Pour l'instant, il n'existe aucune preuve que la lamivudine, avec ou sans adéfovir dipivoxil, soit efficace dans le CHC postopératoire. Les auteurs n'ont trouvé aucun essai contrôlé randomisé qui puisse être inclus dans la présente revue. Aucune conclusion n'a donc pu être établie.

Conclusions des auteurs: 

Nous n'avons trouvé aucune donnée issue d'essais randomisés sur les effets bénéfiques ou néfastes de la lamivudine, avec ou sans adéfovir dipivoxil, dans le CHC postopératoire. Il convient de mener des essais contrôlés randomisés, sur de grand effectifs et avec de longues périodes de suivi afin d’orienter la pratique clinique.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Le carcinome hépatocellulaire (CHC) est une cause importante de décès, en particulier en Asie et en Afrique sub-saharienne. La résection du cancer au moyen de techniques chirurgicales ou autres est considérée comme le traitement de première ligne du CHC précoce, mais la récidive du CHC constitue le principal problème post-opératoire. Le principal facteur de risque du CHC est l'infection par le virus de l'hépatite B (VHB). La lamivudine et l'adéfovir dipivoxil sont efficaces et bien tolérés dans le traitement de l'hépatite B chronique ; ils suppriment la charge virale et réduisent la fibrose hépatique.  

Objectifs: 

Évaluer les bénéfices et les risques de l'administration post-opératoire de lamivudine, avec ou sans adéfovir dipivoxil, chez les patients ayant été traités chirurgicalement pour un CHC et souffrant d'une infection VHB chronique ou à etant porteur du VHB.

La stratégie de recherche documentaire: 

Une recherche systématique a été réalisée en octobre 2011 dans le registre des essais du groupe Cochrane hépato-biliaire et dans , le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) de The Cochrane Library, ainsi que dans MEDLINE, EMBASE et Science Citation Index Expanded (SCI Exp). Des essais supplémentaires ont été recherchés en passant au crible les bibliographies d'articles pertinents.

Critères de sélection: 

Ont été inclus dans cette revue des essais cliniques randomisés comparant l'administration de lamivudine, avec et sans adéfovir dipivoxil, à des patients ayant eu une résection de leur CHC traité (chirurgicale ou au moyen d'autres techniques) et souffrant d'une infection VHB chronique ou etant porteur du VHB, quels qu'en soient la langue, l’aveugle et le statut de publication. Nous avions prévu d'extraire des données sur les effets indésirables à partir des études quasi-randomisées ou des études de cohortes trouvées dans notre recherche.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs ont indépendamment sélectionné les études à inclure et extrait et analysé les données. Le type et le nombre des événements indésirables étaient rapportés de manière descriptive.

Résultats principaux: 

Aucun essai randomisé n'a pu être inclus dans cette revue systématique. Nous n'avons par conséquent pas pu suivre le protocole publié préalablement ni effectuer de méta-analyse.

Nos recherches d'essais contrôlés randomisés nous ont permis d’indentifier quatre essais de cohorte totalisant 230 participants. Nous les avons lus afin de trouver des données sur les événements indésirables. La réactivation aigue de l’hépatite était un événement indésirable grave attribuable à la lamivudine. Aucun autre effet indésirable causé par l'administration de lamivudine ou d'adéfovir dipivoxil n'a été signalé dans les quatre études de cohorte

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.