Stéroïdes appliqués directement sur les polypes dans le nez chez les personnes atteintes de la mucoviscidose

Cette traduction n'est pas à jour. Veuillez cliquer ici pour voir la dernière version de cette revue en anglais.

Les personnes atteintes de la mucoviscidose ont souvent des polypes dans le nez, ce qui peut provoquer des sécrétions nasales et bloquer le nez. Nous savons que les personnes atteintes de la mucoviscidose qui ont des polypes dans le nez présentent également un plus grand nombre de bactéries de certains types dans les poumons. Cela peut par la suite conduire à de graves complications pulmonaires. Si nous traitons les polypes efficacement à un stade précoce, cela peut prévenir de telles complications pulmonaires.

Des vaporisations ou des gouttes de stéroïdes sont souvent appliquées directement sur les polypes présents dans le nez. Ces médicaments ont des effets secondaires mineurs, mais se sont révélés utiles chez les patients non-atteints de la mucoviscidose.

Nos recherches ont permis de trouver un essai contrôlé randomisé qui étudiait l'utilisation de stéroïdes appliqués directement chez 46 personnes atteintes de la mucoviscidose qui avaient des polypes dans le nez. Vingt-deux participants recevaient le médicament et 24 recevaient uniquement un placebo. Les résultats montrent que les patients n'ont pas trouvé que le traitement apportait une différence concernant leurs symptômes. Cependant, les auteurs de cette revue ont découvert que le traitement réduisait la taille des polypes et n'entraînait aucun effet secondaire significatif.

Le faible nombre de participants dans cette étude implique que les calculs et les résultats doivent être considérés avec prudence. D'autres études sont nécessaires pour confirmer ces résultats.

Conclusions des auteurs: 

Cette revue suggère que l'utilisation de stéroïdes topiques pour traiter la polypose nasale des patients atteints de mucoviscidose n'a pas d'effet démontrable sur les scores des symptômes nasaux subjectifs. Ils ont un certain effet de réduction de la taille des polypes, mais en raison de la petite taille des échantillons, des mauvais taux d'achèvement des études et du manque de suivi, l'étude présente un important risque de biais et les preuves de l'efficacité sont limitées. Globalement, il n'existe aucune preuve claire permettant de recommander l'utilisation de stéroïdes topiques chez les personnes atteintes de la mucoviscidose et présentant une polypose nasale.

Un essai contrôlé randomisé bien conçu, d'une puissance adéquate, avec un suivi à long terme, doit être réalisé. Des mesures validées des symptômes et des signes physiques doivent être effectuées et les questions de qualité de vie doivent être traitées.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Les polypes nasaux surviennent fréquemment chez les personnes atteintes de la mucoviscidose. Les infections des sinus ont montré qu'elles jouaient un rôle dans le développement de graves complications pulmonaires chez ces personnes. Les polypes nasaux ont été associés à un risque plus élevé d'infections des voies respiratoires inférieures aux bactéries Pseudomonas aeruginosa . Les stéroïdes nasaux topiques ont une efficacité prouvée dans le traitement de la polypose nasale dans la population non-atteinte de la mucoviscidose. Il n'existe actuellement aucune preuve claire de l'efficacité des stéroïdes topiques pour les polypes nasaux chez les personnes atteintes de la mucoviscidose.

Objectifs: 

Evaluer l'efficacité des stéroïdes nasaux topiques pour traiter les polypes nasaux symptomatiques chez les personnes atteintes de la mucoviscidose.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans le registre d'essais cliniques du groupe Cochrane sur la mucoviscidose et autres maladies génétiques constitué de références identifiées lors de recherches exhaustives dans les bases de données électroniques et de recherches manuelles de revues pertinentes et de résumés d'actes de conférence.

Dernière recherche : 25 janvier 2013.

Critères de sélection: 

Les essais contrôlés randomisés et quasi-randomisés comparant les effets des stéroïdes nasaux topiques à ceux d'un placebo chez les personnes ayant des polypes nasaux et étant atteintes de la mucoviscidose.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs ont, de manière indépendante, évalué les risques de biais des études incluses et extrait les données.

Résultats principaux: 

Un essai monocentrique (46 participants) a été identifié, il comparait un stéroïde topique (la bêtaméthasone) à un placebo. Vingt-deux participants recevaient le médicament actif.

Les scores des symptômes subjectifs, le changement de taille des polypes et les effets secondaires ont été évalués. Il n'y a eu aucune différence concernant les scores des symptômes nasaux entre les groupes de traitement et les groupes sous placebo. La bêtaméthasone a été efficace pour réduire la taille des polypes, mais a été associée à une augmentation des notifications d'effets secondaires bénins, de saignements de nez et de gêne.

Le risque de biais était important, car plus de 50 % des personnes recrutées n'ont pas terminé l'étude. Le suivi des patients a été court (six semaines), ce qui a également réduit la significativité des résultats pour la pratique clinique.

Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.