Chimiothérapie pour les femmes adultes ayant reçu un diagnostic d'un type rare de cancer de l'ovaire de tout stade (cancer des cellules germinales de l'ovaire)

Le cancer des cellules germinales de l'ovaire (un type de cancer de l'ovaire) est une forme de cancer très rare. Le cancer des cellules germinales de l'ovaire est un terme utilisé pour décrire un groupe de tumeurs hétérogènes rares affectant les ovaires. Ces tumeurs débutent dans les cellules qui forment les œufs de l'ovaire, alors que les cancers épithéliaux de l'ovaire les plus fréquents se développent à partir des cellules présentes sur la surface de l'ovaire.Contrairement aux cancers épithéliaux de l'ovaire, ces tumeurs sont diagnostiquées dès le début et l'association de la chirurgie avec la chimiothérapie conduit généralement à une bonne survie globale à long terme. En raison de la rareté de ce cancer, cette revue ne se fonde que sur un très petit ECR et sur une petite étude rétrospective. Les données de ces études étaient trop peu nombreuses pour évaluer de façon adéquate l'efficacité et l'innocuité de la chimiothérapie après la chirurgie (chimiothérapie adjuvante) dans le traitement du cancer des cellules germinales de l'ovaire. Toutes les comparaisons se limitaient aux analyses d'une seule étude et cette revue ne se fondait que sur 32 femmes. Elle n'était donc pas assez puissante pour déceler des différences en matière de survie. Les effets indésirables du traitement et la survie sans récidive n'étaient que partiellement consignés et la qualité de vie n'était rapportée dans aucun essai. Aucune étude rapportant des données spécifiques aux adultes n'a été recensée, et cela, parce que cette maladie touche généralement des personnes plus jeunes. Il était donc difficile de séparer les données des adultes et des enfants dans bon nombre des études. Parmi les traitements utilisés, beaucoup étaient tirés d'expériences de traitement de patients souffrant d'un cancer du testicule, car ces deux cancers se ressemblent au microscope et, d'un point de vue clinique, se comportent de la même façon. Du fait du petit nombre de patientes atteintes d'un cancer des cellules germinales de l'ovaire dans les deux études, notre revue signale qu'il n'y avait aucune étude de bonne qualité évaluant le rôle de la chimiothérapie dans le traitement de cette maladie, à un stade précoce ou avancé. L'insuffisance de preuves ne permettait pas de conclure qu'une modalité de chimiothérapie ou de meilleurs soins palliatifs était supérieure, l'une vis-à-vis de l'autre. Cette revue souligne la nécessité de mener à l'avenir des études bien conçues et de bonne qualité.

Conclusions des auteurs: 

Nous n'avons trouvé que des preuves de faible qualité quant à l'utilisation de la chimiothérapie pour les tumeurs malignes ovariennes germinales. Il n'a donc pas été possible de tirer des conclusions définitives concernant les bénéfices et les effets indésirables relatifs de la chimiothérapie dans le traitement de cette maladie, indépendamment de son stade. Du fait des effets bénéfiques de la chimiothérapie dans le traitement du cancer des cellules germinales du testicule, un essai comparant la chimiothérapie aux meilleurs soins palliatifs ne sera probablement pas réalisé. Malgré cela, des études randomisées de bonne qualité sont justifiées pour cette maladie, et cela, afin de définir le rôle de la chimiothérapie (type de chimiothérapie, durée du traitement, bénéfice, toxicité à court et long terme). Étant donnée la rareté de cette maladie, nous pensons qu'une approche intercontinentale est indispensable pour réaliser ces essais.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Dans le monde, jusqu'à 0,07 % des femmes développent une tumeur maligne ovarienne germinale. En raison de la rareté de cette tumeur, les preuves relatives à son traitement sont insuffisantes, d'où l'extrapolation courante des résultats d'essais cliniques portant sur le cancer des cellules germinales du testicule. Les recherches concernant cette tumeur sont d'autant plus complexes que son apparition chez les adultes est encore moins fréquente que chez les enfants. Actuellement, l'efficacité de la chimiothérapie, sans tenir compte du stade de la tumeur maligne ovarienne germinale, est quelque peu incertaine.

Objectifs: 

Évaluer l'efficacité et l'innocuité de la chimiothérapie chez des femmes adultes souffrant d'un cancer des cellules germinales de l'ovaire à un stade précoce, avancé ou récidivant.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL, numéro 1, 2010) et le registre des essais du groupe Cochrane sur les cancers gynécologiques, ainsi que dans MEDLINE et EMBASE (jusqu'à avril 2010). Nous avons également consulté les registres des essais cliniques, les résumés de réunions scientifiques et les listes bibliographiques des études incluses.

Critères de sélection: 

Nous avons recherché des essais contrôlés randomisés (ECR) et quasi-ECR, ainsi que des études non randomisées, comparant des thérapies systémiques chez des femmes ayant reçu un diagnostic pathologique confirmé de cancer des cellules germinales de l'ovaire.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de revue ont, de manière indépendante, déterminé si les études potentiellement pertinentes remplissaient les critères d'inclusion, extrait les données et évalué les risques de biais.

Résultats principaux: 

Un ECR et une étude rétrospective satisfaisant aux critères d'inclusion ont été recensés. Les données de ces études étaient trop peu nombreuses pour évaluer de façon adéquate l'efficacité et l'innocuité de la chimiothérapie adjuvante dans le traitement du cancer des cellules germinales de l'ovaire. Toutes les comparaisons se limitaient aux analyses d'une seule étude et cette revue ne se fondait que sur 32 femmes. Elle n'était donc pas assez puissante pour déceler des différences en matière de survie. Les effets indésirables du traitement et la survie sans récidive n'étaient que partiellement consignés et la qualité de vie n'était rapportée dans aucun essai. Aucune étude rapportant des données spécifiques aux adultes n'a été recensée. Il était donc difficile de séparer les données des adultes et des enfants dans bon nombre des études potentiellement pertinentes.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.