Statines pour l'accident vasculaire cérébral (AVC) ischémique aigu

L'AVC est un problème de santé publique majeur qui peut entraîner le décès du patient ou une incapacité grave. Les médicaments disponibles pour le traitement des patients victimes d'un AVC sont limités. Les statines, un groupe de médicaments couramment utilisés pour réduire les niveaux de cholestérol, se sont avérées sûres et efficaces pour les patients victimes d'une crise cardiaque aiguë. Elles pourraient donc être également efficaces pour les patients victimes d'un AVC aigu. Nous avons identifié huit essais pertinents étudiant les statines pour l'AVC aigu chez 625 participants. Les informations disponibles sont malheureusement insuffisantes pour déterminer si les statines sont sûres et bénéfiques pour les patients victimes d'un AVC ischémique aigu.

Conclusions des auteurs: 

Les données disponibles issues d'essais randomisés étaient insuffisantes pour déterminer la sécurité et l'efficacité des statines pour les AVC ischémiques aigus et les AIT.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

On considère que les statines sont efficaces au cours de la phase aiguë de l'AVC ischémique. Les effets potentiellement positifs des statines au cours d'un événement cérébrovasculaire ischémique aigu sont de deux natures : un effet neuroprotecteur, qui limite les lésions et favorise le rétablissement ; et un effet préventif de la récurrence précoce.

Objectifs: 

Quantifier les bénéfices et effets délétères potentiels des statines pour le traitement aigu des événements cérébrovasculaires ischémiques (aussi bien les accidents ischémiques transitoires (AIT) que les AVC ischémiques).

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons consulté le registre des essais du groupe Cochrane sur les accidents vasculaires cérébraux (novembre 2010) ; le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (Bibliothèque Cochrane 2010, Numéro 4) ; MEDLINE (1950 à novembre 2010) ; et EMBASE (1980 à novembre 2010). Afin d'identifier d'autres essais publiés, non publiés et en cours, nous avons consulté les registres des essais et recherches en cours (novembre 2010), examiné les références bibliographiques des articles pertinents et contacté les auteurs.

Critères de sélection: 

Nous avons inclus tous les essais contrôlés randomisés (ECR) comparant les statines (de tout type et à toute dose) à un placebo ou à l'absence de traitement, avec une administration dans les deux semaines suivant la survenue de l'AVC ischémique aigu ou de l'AIT.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de revue ont sélectionné les études à inclure et extrait les données de manière indépendante. Nous avons évalué la qualité méthodologique et, le cas échéant, contacté les auteurs des études pour obtenir des données supplémentaires. Nous avons basé l'analyse quantitative des résultats sur le principe de l'intention de traiter. Les critères de jugement principaux étaient la mortalité associée à l'AVC ischémique et la mortalité associée aux effets indésirables des médicaments, aux hémorragies et aux infections. L'effet thérapeutique global a été estimé au moyen du rapport des cotes (OR) combiné, avec un intervalle de confiance (IC) à 95 %, en utilisant un modèle à effets fixes (Mantel-Haenszel).

Résultats principaux: 

Huit ECR portant sur 625 participants ont été inclus. Un seul essai était considéré comme présentant un faible risque de biais. Les données publiées issues de ces huit études étaient insuffisantes pour tous les critères de jugement primaires et secondaires considérés. Aucun décès n'était associé à un AVC ischémique, aux effets indésirables des médicaments, à une hémorragie ou à une infection chez les 444 participants des six études rapportant ces mesures de résultats. Le traitement par statines n'entraînait pas de réduction de la mortalité toutes causes confondues par rapport au placebo ou à l'absence de traitement (rapport des cotes de 1,51, IC à 95 %, entre 0,60 et 3,81) chez les 431 patients participant à sept études. Aucun cas de rhabdomyolyse (lésion des fibres musculaires entraînant la libération du contenu des fibres (myoglobine) dans la circulation sanguine) n'était rapporté chez 274 patients participant à trois études.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.