Interventions pour le nettoyage des prothèses dentaires chez l'adulte

La plaque qui se forme à la surface des prothèses dentaires amovibles peut avoir des effets notables sur la santé bucco-dentaire, dans la mesure où elle peut entraîner une infection de la muqueuse sur laquelle s'appuie la prothèse dentaire (stomatite), une inflammation des gencives (gingivite) et des caries. Plusieurs méthodes différentes permettent d'éliminer la plaque dentaire : un brossage avec dentifrice, une immersion dans des produits chimiques (par ex. : des tablettes effervescentes ou un décolorant) et l'utilisation d'appareils spéciaux (un four micro-ondes ou un dispositif à ultrasons).

La présente revue a trouvé des preuves, de faible qualité, en faveur de l'immersion des prothèses dentaires en utilisant des tablettes effervescentes ou des solutions enzymatiques. De plus, le brossage avec un dentifrice serait plus efficace pour éliminer la plaque dentaire et tuer les microbes que les traitements inactifs. La méthode la plus efficace reste toutefois indéterminée et il manque des données concernant l'utilisation de méthodes alternatives.

Des études ultérieures devront fournir des informations fiables concernant la méthode la plus efficace pour l'entretien de la santé bucco-dentaire des porteurs de prothèses dentaires amovibles. Les quelques données identifiées se limitaient au nettoyage de prothèses amovibles complètes dont la base est constituée de résine acrylique. D'autres recherches devront aussi se pencher sur le nettoyage de prothèses dentaires partielles amovibles, plus particulièrement sur les effets corrosifs des nettoyants sur les composants métalliques.

Conclusions des auteurs: 

Il existe un manque de preuves concernant l'efficacité comparative des différentes méthodes prises en compte dans cette revue pour le nettoyage des prothèses amovibles. Seuls quelques ECR correctement conçus ont été identifiés. Des recherches ultérieures devront privilégier les comparaisons entre les méthodes mécaniques et chimiques ; l'évaluation relative à l'association des méthodes, aux variables principales et aux coûts, devront également faire l'objet d'une attention particulière à l'avenir.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

L'élimination de la plaque dentaire est primordiale pour l'entretien de la santé bucco-dentaire des personnes édentées. Le brossage et l'immersion dans des produits chimiques sont deux des méthodes les plus couramment utilisées pour le nettoyage de prothèses dentaires amovibles.

Objectifs: 

Évaluer l'efficacité et l'innocuité des différentes méthodes de nettoyage de prothèses dentaires amovibles.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans les bases de données suivantes : le registre d'essais du groupe Cochrane sur la santé bucco-dentaire (jusqu'à mai 2009) ; CENTRAL (The Cochrane Library 2009, numéro 2) ; MEDLINE (de 1965 à mai 2009) ; EMBASE (de 1980 à mai 2009) ; LILACS (de 1980 à mai 2009) et CINAHL (de 1997 à mai 2009). Il n'y avait aucune restriction concernant la langue.

Critères de sélection: 

Des essais contrôlés randomisés (ECR) comparant une méthode mécanique (par ex. : nettoyage ou ultrasons) ou chimique (par ex. : enzymes, hypochlorite de sodium, bains de bouche ou solutions de peroxyde) chez des adultes âgés de plus de 18 ans portant des prothèses dentaires amovibles partielles ou complètes.

Les critères de jugement principaux pris en compte étaient la bonne santé des zones d'appui de la prothèse dentaire (tissus mous, tissus parodontaux et dents), ainsi que la satisfaction et les préférences des participants. Les critères de jugement secondaires incluaient la zone de couverture de la plaque, les indicateurs d'halitose et le nombre de micro-organismes sur les dents-piliers, les tissus mous, la base de la prothèse ou la salive.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de la revue ont indépendamment analysé les études, extrait des informations et évalué les risques de biais dans les essais inclus.

Résultats principaux: 

Malgré l'inclusion de six ECR dans cette revue, le large éventail d'interventions et de variables n'a pas permis de regrouper les données dans une méta-analyse. Des rapports isolés indiquaient que les produits chimiques et le brossage semblaient être plus efficaces que le placebo afin de réduire l'étendue de la plaque dentaire et le nombre de bactéries anaérobies et aérobies sur la base de prothèses amovibles complètes.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.