Padma 28 pour le traitement de la claudication intermittente

Cette traduction n'est pas à jour. Veuillez cliquer ici pour voir la dernière version de cette revue en anglais.

La claudication intermittente (CI) est une douleur dans la jambe qui survient lors de l'exercice physique et est soulagée par le repos. Elle est provoquée par un apport sanguin inadapté aux jambes en raison d'une obstruction des artères. Un traitement médicamenteux conservateur est fréquemment utilisé pour tenter d'améliorer la distance de marche chez ces patients. Padma 28 est une préparation à base de plantes tibétaine utilisée pour le traitement de la claudication intermittente. Cette revue des effets de Padma 28 comprend cinq essais portant sur un total de 365 participants. La revue a montré que Padma 28 avait des effets bénéfiques en termes d'amélioration de la distance de marche maximale et de la distance de marche sans douleur. Les groupes traités avec un placebo n'ont pas montré d'amélioration de la distance de marche maximale et de la distance de marche sans douleur. Malheureusement, les études n'ont pas rapporté suffisamment de données pour permettre la comparaison du changement des distances de marche dans le groupe sous Padma 28 et du changement des distances de marche dans le groupe sous placebo. La combinaison des données de distance de marche maximale après traitement dans deux études a montré qu'il y avait une augmentation statistiquement significative de la distance de marche maximale dans le groupe sous Padma 28 comparé au groupe sous placebo (différence moyenne (DM) 95,97 m, intervalle de confiance (IC) à 95 % 79,07 m à 112,88 m, P < 0,00001) après 16 semaines de traitement. Aucun changement de la pression tibio-brachiale n'a été observé. De légers effets secondaires, tels qu'une gêne gastro-intestinale, une fatigue et des éruptions cutanées, ont également été constatés, mais ceux-ci n'étaient pas statistiquement significatifs entre les groupes sous Padma 28 et sous placebo. Globalement, la qualité des études était moyenne et celles-ci montraient des preuves de biais de publication et de biais d'attrition en raison d'un pourcentage élevé d'abandons dans les groupes sous placebo du fait du manque d'amélioration ou de la détérioration de l'état général. Nous sommes par conséquent d'avis que les preuves actuelles sont insuffisantes pour soutenir l'utilisation de Padma 28 dans la prise en charge systématique de la CI. Il faudra mener de nouvelles recherches bien conçues pour déterminer les véritables effets de cette préparation à base de plantes.

Conclusions des auteurs: 

Certaines preuves, fournies par des essais individuels, suggèrent que Padma 28 pourrait être efficace pour améliorer les distances de marche, au moins à court terme (quatre mois), chez les personnes souffrant de claudication intermittente. Les effets secondaires ne semblent pas poser de problème. Cependant, on ignore les effets du traitement à plus long terme et la signification clinique des améliorations de la distance de marche est contestable. De plus, la qualité des preuves est limitée par la petite taille des échantillons dans les essais disponibles, par le manque de détail concernant des éléments essentiels nécessaires pour évaluer les sources de biais, tels que la randomisation et la mise en aveugle, par la notification limitée des analyses statistiques qui comparaient les groupes de traitement, et par les taux d'abandon relativement élevés qui étaient liés au résultat du fait que les patients étaient retirés des essais s'ils n'amélioraient pas leur distance de marche. On a également observé des preuves de biais de publication. Nous sommes par conséquent d'avis que les preuves actuelles sont insuffisantes pour soutenir l'utilisation de Padma 28 dans la prise en charge systématique de la claudication intermittente. Il faudra mener de nouvelles recherches bien conçues pour déterminer les véritables effets de cette préparation à base de plantes.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

La claudication intermittente est une douleur provoquée par la maladie occlusive artérielle chronique, qui se développe dans un membre pendant l'exercice et est soulagée par le repos. La plupart des traitements médicamenteux contre la claudication intermittente ont un effet limité concernant l'amélioration de la distance de marche. Padma 28, une préparation à base de plantes tibétaine, est utilisé pour traiter la claudication intermittente, mais le fait que Padma 28 produise ou non un effet bénéfique au-delà de l'effet placebo fait l'objet d'un débat.

Objectifs: 

Déterminer si Padma 28 est efficace comparé au placebo ou à d'autres médicaments pour augmenter la distance de marche sans douleur et la distance de marche maximale chez les patients souffrant de claudication intermittente.

La stratégie de recherche documentaire: 

Le coordinateur de recherche d'études du groupe Cochrane sur les maladies vasculaires périphériques a effectué des recherches dans son registre spécialisé (dernières recherches effectuées en avril 2013), CENTRAL (2013, numéro 3), et les bases de données d'essais cliniques. De plus, une société pharmaceutique a été contactée.

Critères de sélection: 

Les essais contrôlés randomisés portant sur Padma 28 comparé à un placebo ou à d'autres traitements pharmacologiques chez des personnes souffrant de claudication intermittente.

Recueil et analyse des données: 

Tous les auteurs de la revue ont évalué les études sélectionnées et extrait les données de manière indépendante. Le risque de biais a été évalué de façon indépendante par deux auteurs de la revue. Selon les données fournies par les essais individuels, nous avons extrait la distance de marche moyenne ou médiane à la fin de l'essai ou le changement de la distance de marche au cours de l'essai, ou les deux. Lorsqu'elle n'était pas fournie et lorsque cela était possible, la signification statistique des différences concernant ces paramètres entre les groupes de traitement et sous placebo dans les essais individuels a été calculée. Lorsque cela était possible, les données ont été combinées par une méta-analyse.

Résultats principaux: 

Cinq essais impliquant 365 participants ont été identifiés. Tous les essais ont comparé Padma 28 à un placebo pendant au moins 16 semaines de suivi. La distance de marche sans douleur et la distance de marche maximale ont toutes les deux connu une augmentation significative dans les groupes traités avec Padma 28 et n'ont connu aucun changement significatif dans le groupe sous placebo. En général, les études présentaient des résultats comparant les bras de traitement avant et après le traitement, mais n'établissaient aucune comparaison entre les groupes traités avec Padma 28 et les groupes sous placebo. Les données combinées concernant la distance de marche maximale après le traitement avec Padma 28 et avec placebo fournies par deux études ont indiqué une différence statistiquement significative en termes de distance de marche maximale (différence moyenne (DM) 95,97 m, intervalle de confiance (IC) à 95 % 79,07 m à 112,88 m, P < 0,00001). L'importance clinique de ces changements observés en termes de distance de marche est incertaine, car aucune donnée concernant la qualité de vie n'a été rapportée. Il n'y a pas eu d'effet sur l'indice de pression tibio-brachiale. De légers effets secondaires, en particulier une gêne gastro-intestinale, une fatigue et des éruptions cutanées, ont été constatés, mais ce critère de jugement n'a pas montré de différence statistiquement significative entre le groupes (rapport des cotes (RC) 1,09, IC à 95 % 0,42 à 2,83, P = 0,86).

Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.