Administration de donneurs de monoxyde d'azote pour la maturation cervicale et le déclenchement du travail

Cette traduction n'est pas à jour. Veuillez cliquer ici pour voir la dernière version de cette revue en anglais.

Il est parfois nécessaire de déclencher artificiellement l'accouchement au cours du troisième trimestre pour des raisons touchant à la sécurité de la mère ou du bébé. Les méthodes les plus utilisées, à savoir la maturation cervicale ou les agents de déclenchement, provoquent également une activité ou une contraction de l'utérus, ce qui nécessite une surveillance étroite de la mère et du bébé en milieu hospitalier. Les donneurs de monoxyde d'azote (NO), comme le mononitrate d'isosorbide, la nitroglycérine et le nitroprussiate de sodium, sont supposés provoquer une maturation cervicale (col de l'utérus) sans produire de contractions et pourraient être utilisés sur des patientes non hospitalisées. On dispose cependant d'un nombre très limité de données pour justifier leur utilisation. Quatre essais n'ont apporté aucune preuve de la supériorité des donneurs de NO sur le placebo. Le taux de césariennes était similaire quel que soit le traitement utilisé (donneurs de NO ou placebo). Les donneurs de NO n'ont pas non plus été plus efficaces pour déclencher le travail que d'autres agents plus classiques, comme les prostaglandines vaginales (trois essais). Le misoprostol vaginal semble plus efficace que les donneurs de NO pour le déclenchement du travail (trois essais). Les donneurs de NO ont été associés à augmentation des taux de céphalées et de nausées. La présente analyse documentaire portait sur 10 études (impliquant 1 891 femmes).

Conclusions des auteurs: 

Les donneurs de NO ne semblent pas actuellement un outil utile pour la procédure de déclenchement du travail. D'autres études sont nécessaires pour déterminer comment intégrer les donneurs de NO à des protocoles établis de déclenchement du travail, en particulier ceux effectués dans un cadre ambulatoire.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Il est parfois nécessaire de déclencher artificiellement l'accouchement pour des raisons touchant à la sécurité de la mère ou du bébé. Cette analyse documentaire fait partie d'un ensemble de revues des méthodes de déclenchement du travail en suivant un protocole normalisé.

Le déclenchement du travail concerne environ 20 % des grossesses au RU. L'agent idéal pour le déclenchement du travail doit provoquer une maturation cervicale sans induire de contractions utérines. Les agents de maturation cervicale ou de déclenchement les plus utilisés actuellement provoquent une activité et/ou des contractions de l'utérus. La maturation cervicale sans contractilité utérine pourrait être mise en place en toute sécurité en milieu ambulatoire, ce qui devrait améliorer la satisfaction maternelle et réduire les coûts.

Objectifs: 

Déterminer les effets des donneurs de monoxyde d'azote (NO) sur la maturation cervicale ou le déclenchement du travail au cours du troisième trimestre par rapport à un placebo, à l'absence de traitement ou à d'autres traitements selon une hiérarchie prédéfinie.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans le registre d'essais cliniques du groupe Cochrane sur la grossesse et la naissance (31 décembre 2010) et les bibliographies des études et des analyses documentaires identifiées.

Critères de sélection: 

Essais cliniques comparant les donneurs de NO pour la maturation cervicale ou le déclenchement du travail aux autres méthodes susmentionnées sur une liste prédéfinie de méthodes de déclenchement du travail. Les essais prévoyaient une sorte d'affectation aléatoire à chaque groupe et ont rendu compte d'un ou plusieurs critères de jugements préétablis. Les donneurs de NO (mononitrate d'isosorbide, nitroglycérine et nitroprussiate de sodium) sont comparés aux autres méthodes susmentionnées sur une liste prédéfinie de méthodes de déclenchement du travail.

Recueil et analyse des données: 

Cette analyse documentaire fait partie d'une série de revues ciblant les méthodes de déclenchement du travail. Trois auteurs de l'analyse documentaire ont indépendamment sélectionné les essais à inclure, évalué les risques de biais et extrait des données.

Résultats principaux: 

Nous avons étudié 19 essais et inclus 10 (portant sur 1 889 femmes au total) ; nous avons exclus huit essais et un rapport d'essai est en attente de classification. Les études incluses comparaient des donneurs de NO à un placebo, à une prostaglandine E2 vaginale, à une PGE2 intracervicale et au misoprostol vaginal. Toutes les études incluses étaient généralement de bonne qualité avec un faible risque de biais.

On dispose de très peu de données comparant les donneurs de monoxyde d'azote aux autres agents de déclenchement. Il n'existe aucune preuve de différence entre l'un quelconque des critères de jugement prédéfinis lors de la comparaison des donneurs de NO aux autres agents de déclenchement, à l'exception d'une augmentation des effets indésirables maternels.

Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.