Le repositionnement pour le traitement des plaies de pression

Les plaies de pression (également appelées « plaies de lit », « escarres », « plaies de décubitus ») sont des zones localisées de tissu endommagé par un excès de pression et de forces de cisaillement. Les plaies de pression surviennent principalement chez les personnes souffrant d'une mobilité limitée, de lésions nerveuses, ou des deux. La pression, due au fait de rester couché ou assis sur une partie particulière du corps, entraine une carence en oxygène et en nutriments dans la zone affectée. Le repositionnement consiste à placer la personne dans une position différente afin de faire cesser la pression sur une partie du corps ou de la redistribuer. Si une personne ayant une plaie de pression continue à reposer ou à peser sur la zone touchée, la circulation sanguine dans les tissus s'appauvrit et la plaie ne reçoit plus d'oxygène et de nutriments et ne parvient pas à éliminer ses déchets, toutes choses pourtant nécessaires à la guérison de la plaie. Les personnes qui ne peuvent pas changer de position toutes seules doivent être aidées. Il est universellement préconisé d'inclure le repositionnement dans la stratégie de prise en charge des plaies de pression. Les auteurs n'ont trouvé aucune étude éligible à l'inclusion dans la revue. Nous ne savons donc pas si le repositionnement améliore les taux de guérison des plaies de pression.

Conclusions des auteurs: 

Malgré la large utilisation du repositionnement dans la prise en charge des personnes souffrant de plaies de pression, il n'y a eu aucun essai randomisé au sujet des effets du repositionnement des patients sur les taux de guérison des plaies de pression. Nous ne pouvons donc rien conclure quant à l'impact du repositionnement des patients sur les taux de guérison des plaies de pression. Il conviendra d'évaluer l'effet du repositionnement sur la cicatrisation des plaies de pression.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

La pression, due au fait de rester couché ou assis sur une partie particulière du corps, entraine la diminution de l'approvisionnement en oxygène et nutriments, l'altération du drainage des déchets et l'endommagement des cellules. Si un patient ayant une plaie de pression continue à reposer ou à peser sur la zone touchée, la circulation sanguine dans les tissus s'appauvrit et la plaie ne reçoit plus d'oxygène et de nutriments et ne parvient pas à éliminer ses déchets, toutes choses pourtant nécessaires à la guérison de la plaie. Les patients qui ne peuvent pas changer de position tous seuls doivent être aidés. Il est universellement préconisé d'inclure le repositionnement dans la stratégie de prise en charge des plaies de pression. L'objectif de cette revue était de clarifier le rôle du repositionnement dans la prise en charge des patients souffrant de plaies de pression.

Objectifs: 

Évaluer les effets du repositionnement des patients sur ​​les taux de guérison des plaies de pression.

La stratégie de recherche documentaire: 

Pour cette troisième mise à jour, nous avons effectué des recherches dans le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les plaies et contusions (recherches du 28 août 2014) ; le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (Bibliothèque Cochrane 2014, Numéro 7) ; Ovid MEDLINE (de 2013 à la semaine 3 d'août 2014); Ovid MEDLINE (In-Process & Other Non-Indexed Citations, 29 août 2014); Ovid EMBASE (de 2012 au 29 août 2014) ; et EBSCO CINAHL (de 2012 au 27 août 2014).

Critères de sélection: 

Nous avons pris en considération pour cette revue les essais contrôlés randomisés (ECR) comparant le repositionnement à l'absence de repositionnement, les ECR comparant différentes techniques de repositionnement et les ECR comparant différentes fréquences de repositionnement. Les essais cliniques contrôlés (ECC) ne devaient être pris en compte qu'en l'absence d'ECR.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs ont, de manière indépendante, évalué des titres et, si possible, les résumés des études identifiées comme éligibles au moyen de la stratégie de recherche. Nous avons obtenu les versions intégrales des études potentiellement pertinentes, et deux auteurs les ont séparément évaluées en regard des critères d'inclusion.

Résultats principaux: 

Nous n'avons identifié aucune étude répondant aux critères d'inclusion.

Notes de traduction: 

Traduction réalisée par Cochrane France

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.